Coronavirus – Déplacement en voiture : qu’est ce qui est autorisé ?

Coronavirus – Déplacement en voiture : qu’est ce qui est autorisé ?

Ce 17 mars marque le début d’un confinement sur l’ensemble de la France. Seuls les déplacements essentiels sont permis. Quelles sont les règles, conditions et sanctions ?

La consigne de base est claire et stricte : restez chez vous. Pour limiter la propagation du Covid-19, l’Etat met en place à partir du 17 mars midi une période de confinement sur l’ensemble de la France. Vous devez réduire au maximum vos déplacements, et ne faire que des trajets essentiels, avec le moins de contacts possibles.

Les consignes du décret

Pour définir le cadre de cette période de confinement, valable au moins pour deux semaines, un décret a été publié au Journal Officiel. Voici ce qu’il stipule :

Afin de prévenir la propagation du virus covid-19, est interdit jusqu’au 31 mars 2020 le déplacement de toute personne hors de son domicile à l’exception des déplacements pour les motifs suivants, dans le respect des mesures générales de prévention de la propagation du virus et en évitant tout regroupement de personnes :
1- Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;
2- Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ;
3- Déplacements pour motif de santé ;
4- Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
5- Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Si vous souhaitez vous déplacer

Il faut obligatoirement se déplacer avec en sa possession un document, une attestation sur l’honneur pour justifier le motif de votre déplacement. Celle-ci est à télécharger sur le site du ministère de l’Intérieur. Si vous n’avez pas d’imprimante, vous pouvez la recopier sur papier libre.

Les sanctions

Pour ceux qui ne respectent pas les dispositions, le gouvernement a prévu des sanctions. Il fait toutefois savoir que les forces de l’ordre, qui seront nombreuses sur le terrain pour contrôler, feront dans un premier temps de la pédagogie. Mais rapidement, elles dresseront des amendes de 38 €, une somme qui sera ensuite portée à 135 €.

Mise à jour 18/03 > Déjà la fin de la pédagogie et de la somme de 38 €. Suite à la publication d’un nouveau décret, l’amende est de 135 €, majorée à 375 €. Plusieurs centaines d’amendes ont été déjà données ce 18 mars.

Au final

Vous pouvez prendre votre auto pour aller travailler si vous ne pouvez pas le faire depuis chez vous et n’avez pas encore pu profiter du chômage partiel. Vous pouvez aussi conduire pour aller faire les courses essentielles ou rejoindre un médecin. Il faut pour cela remplir le document et cocher la bonne case.

Aucun déplacement en auto pour le loisir et la balade n’est donc autorisé. Ne jouez pas au plus malin, pensez à l’intérêt général, ne prenez pas de risque inutile pour vous et vos proches.

Vous êtes nombreux à poser cette question : le gouvernement n’a pas fixé de limite au nombre de personnes dans la voiture. Chaque personne doit avoir son attestation. 

Mais à vous d’être responsable : il faut être le moins possible à se déplacer. Par exemple, un seul membre d’un couple prendra l’auto pour aller faire les courses. Lors d’un contrôle, un policier peut juger que certaines personnes dans l’auto se déplacent inutilement, attention au PV donc.