Porsche dévoile la 911 992 Turbo S

Porsche dévoile la 911 992 Turbo S

C’est la plus puissante des 911. La Turbo S génération 992 développe 650 ch. Elle passe de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes.

La nouvelle 911 remet le Turbo. Et de belle manière, puisque Porsche présente directement la variante la plus puissante, la S. C’est le modèle qui coiffe la gamme 911. La prochaine GT3 aura moins de chevaux, mais une préparation plus radicale.

Porsche 911 Turbo S - Cabriolet

La nouvelle Turbo S reprend le flat-six 3.8 litres biturbo de la Carrera S. Mais la puissance passe de 450 à… 650 ch ! C’est 70 ch de plus que la précédente Turbo S. Le couple culmine à 800 Nm, un gain par rapport à l’ancienne de 50 Nm. La vitesse de pointe reste à 330 km/h. Il faut 2,7 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, un progrès de deux dixièmes. Il faut 8,9 secondes pour atteindre 200 km/h, soit un gain sur cet exercice d’une seconde. Cela s’explique notamment par l’amélioration de la transmission intégrale. La boîte de transfert peut envoyer bien plus de couple vers l’avant. La Turbo S est équipée d’une boîte PDK double embrayage à 8 rapports.

La Turbo S est déjà déclinée en Coupé et Cabriolet. Comme la Carrera, elle s’est élargie, avec une caisse plus large de 45 mm à l’avant (1,84 m) et 20 mm à l’arrière (1,90 m). Pour la première fois, la Turbo S a des pneus de tailles différentes : 255/35 avec jantes de 20 pouces à l’avant, 315/30 avec jantes de 21 pouces à l’arrière. L’élément le plus typique de la Turbo est bien sûr présent : un grand aileron fixé à l’arrière. Il est plus large et se déploie. Dans le bouclier, la plaque d’immatriculation est plus haute pour laisser la place à un diffuseur et quatre sorties d’échappement anguleuses (en option). Autre particularité esthétique de la Turbo : les ouvertures après les portes.

La Turbo S associe le sport et le luxe. L’habitable est donc tendu de cuir. Il y a en série le volant GT et le pack Sport Chrono. Les prix sont déjà connus : 221.135 € pour le coupé et 234.814 € pour le cabriolet.

Porsche 911 Turbo S - Coupé

Audi : voici la toute nouvelle A3

Audi : voici la toute nouvelle A3

C’est la quatrième génération de la compacte d’Audi. L’A3 adopte un look plus musclé et une planche de bord plus tarabiscotée !

BMW a renouvellé sa Série 1 l’année dernière, Mercedes sa Classe A il y a deux ans. Forcément, l’Audi A3, lancée en 2012, avait pris un coup de vieux. Celle qui a créé la catégorie des compactes premium remet aujourd’hui les pendules à l’heure avec la présentation de sa quatrième génération. Elle fait ses débuts en carrosserie 5 portes Sportback, la 3 portes ayant été abandonnée.

La nouvelle génération gagne 3 centimètres en longueur, soit 4,34 mètres. L’A3 muscle son look, avec des angles plus marqués et des panneaux de carrosserie plus sculptés. Il y a ainsi à l’avant des optiques plus acérées et une calandre abaissée et élargie. La poupe a un aspect plus dynamique et plus rablé, avec une lunette inclinée et des feux affinés. L’A3 conserve sa troisième vitre latérale et ses barres de toit qui lui donnent un aspect break.

Audi A3 - 2020 - Avant Audi A3 - 2020 - Arrière

Le changement est important à bord. La présentation allégée et arrondie laisse la place à une planche de bord taillée à la serpe et plus encombrée. L’originalité vient de l’implantation des aérateurs dédiés au conducteur, relevés et associés à l’instrumentation. Il y a au centre un écran tactile 10,1 pouces, fondu visuellement dans un cadre noir brillant. L’A3 ne cède pas au tout tactile, conservant une partie des commandes de clim. Le coffre annonce un volume de 380 litres.

Audi A3 - 2020 - Planche de bord

Lancement au printemps

La nouvelle A3 débutera sa carrière avec une gamme simplifiée. Il y aura un essence 1.5 TFSI de 150 ch et un diesel 2.0 TDI proposé en 116 et 150 ch. Il y aura ensuite un essence trois cylindres 1.0 TFSI de 110 ch et une version à hybridation légère du 1.5. Celle-ci sera dotée d’un alterno-démarreur, qui à la fois assiste le thermique et recharge une petite batterie. Audi proposera après deux hybrides rechargeables.

Côté équipements, pas d’innovation, on retrouve des systèmes désormais bien connus : aide au maintien dans la voie, surveillance des angles morts avec alerte de sortie, régulateur de vitesse adaptatif, aide aux créneaux… En matière de connectivité, l’A3 pourra être équipée du service vocal Alexa d’Amazon et sera en mesure de communiquer avec d’autres modèles connectés via la technologie Car-2-X.

Les prix seront bientôt dévoilés. Les livraisons commenceront en mai.

Audi A3 - 2020 - Places avant