Voici la nouvelle Cupra Leon

Voici la nouvelle Cupra Leon

Attention, ce n’est plus une Seat ! Cupra est une marque à part entière. La nouvelle Leon sportive propose plusieurs moteurs, dont un hybride rechargeable.

Seat a souhaité tirer profits de la popularité de son label sportif Cupra. Depuis 2017, celui-ci est considéré comme une marque à part entière, à la manière d’Abarth chez Fiat. Vous n’avez donc pas sous les yeux la nouvelle Seat Leon Cupra mais la nouvelle Cupra Leon ! Alors oui, cela reste une version sportive de la compacte espagnole, comme avant ! Mais on a dans la calandre le logo de Cupra.

Cupra Leon - Profil Cupra Leon - Arrière

On retrouve donc la nouvelle silhouette de la Leon, avec des optiques affinées, une calandre abaissée ou encore un bandeau de feux. Cette variante épicée, déjà proposée en berline et break, se distingue par ses prises d’air agrandies, son diffuseur, ses sorties d’échappement (deux ou quatre) et ses jantes spécifiques (18 ou 19 pouces), avec des détails couleur cuivre, signature de Cupra. Le nuancier comprend deux teintes mates (gris ou bleu pétrole). On retrouve des touches de cuivre à l’intérieur, au niveau des aérateurs notamment. Le volant intègre le bouton de mise en route et la molette du sélecteur de mode de conduite. Conducteur et passager sont bien sûr calés dans des sièges baquets.

Sous le capot, on retrouve le bloc quatre cylindres 2.0 TSI. La Cupra Leon laissera le choix entre plusieurs configurations. La berline et le break seront disponibles en traction avec 245 ou 300 ch. Les couples maxi sont de 370 et 400 Nm. Le break existera aussi en transmission intégrale avec 310 ch (400 Nm). Ainsi doté, il peut passer de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes.

Cupra Leon - Intérieur Cupra Leon - Jantes

La grosse nouveauté technique est la disponibilité d’une version hybride rechargeable. Cette solution technique permet d’avoir une belle puissance de 245 ch tout en faisant fondre les rejets de CO2, puisqu’elle sera homologuée sous 50 g/km. Il n’y aura donc pas de malus sur cette déclinaison. La batterie de 13 kWh permettra de faire environ 60 km en tout électrique.

Cupra Leon Break ST

Landtrek : Peugeot ose le pick-up !

Landtrek : Peugeot ose le pick-up !

Peugeot se lance sur le marché du pick-up avec le Landtrek, mis au point avec un partenaire chinois. Mais il n’a pas prévu de vendre ce modèle chez nous.

Les pick-up ne sont pas très présents sur les routes d’Europe de l’Ouest. Mais au niveau international, le segment est important. Rien que pour la taille dite « midsize », avec une tonne de charge utile, c’est plus de deux millions de livraisons par an (Ford Ranger, Nissan Navara, Mitsubishi L200…). De quoi susciter l’intérêt de Peugeot, qui a grand besoin d’internationaliser ses ventes. Et le Lion n’a pas été refroidi par les échecs des Fiat Fullback, Mercedes Classe X et Renault Alaskan !

Le modèle de Peugeot, nommé Landtrek, va toutefois se concentrer sur des zones où il y a une réelle demande pour ces engins et où Peugeot est déjà bien implanté. Le véhicule sera ainsi lancé en fin d’année en Amérique Latine et en Afrique subsaharienne, où la marque a proposé la 504 pick-up jusqu’en 2005 ! Il n’est pour l’instant pas prévu de le commercialiser en Europe.

Présentation soignée

Le Landtrek n’est pas un rebadgage d’un modèle existant, pratique courante dans le milieu du pick-up pour les nouveaux venus. Il a été développé par PSA. Mais le français n’était pas seul, il s’agit d’une coopération avec une marque chinoise, Changan. Une version chinoise existe déjà. Il a donc fallu faire des concessions sur le plan du style. Certes, la grande calandre est bien typée Peugeot, mais le reste semble impersonnel. Il n’y a pas de grands sabres lumineux ici, juste de petites dents !

Peugeot Landtrek - Planche de bord

A bord, c’est mieux, car on retrouve des éléments du i-Cockpit, avec un grand écran tactile 10 pouces façon tablette et une rangée de touches piano. Il n’y a en revanche pas d’instrumentation en hauteur, au-dessus du volant. La présentation est soignée pour un engin typé utilitaire. Avec un choix à l’avant entre deux sièges individuels ou banquette trois places, jusqu’à six personnes peuvent voyager à bord.

Le Landtrek sera proposé en version simple et double cabine, avec des longueurs de 5,39 et 5,33 mètres. La benne de la simple cabine peut recevoir trois euro-palettes. Sous le capot, Peugeot a prévu un bloc 2.4 essence turbo de 210 ch et un diesel 1.9 de 150 ch. Heureusement, contrairement aux SUV de la marque, une transmission intégrale est bien sûr prévue, avec gamme de vitesses courtes.

Peugeot Landtrek - Gamme Peugeot Landtrek - Benne