Dacia : une série spéciale pour les 15 ans

Dacia : une série spéciale pour les 15 ans

La marque low-cost fête les 15 ans de sa présence en Europe avec une série spéciale proposée sur les Sandero, Logan MCV, Lodgy et Dokker.

La Logan est apparue chez elle, en Roumanie, en 2004. Elle a été lancée dans le reste de l’Europe un an plus tard. Le début d’une success story, car depuis, Dacia a réussi à se hisser dans le top 5 des ventes à particuliers sur le Vieux Continent ! L’année dernière, la marque a écoulé 564.000 véhicules en Europe, un résultat en hausse de 10,4 % par rapport à 2018.

En 2020, le roumain fête déjà ses 15 ans en Europe, et propose à cette occasion une série spéciale, déclinée sur une bonne partie de la gamme. Bon, celle-ci n’innove pas vraiment, elle vient remplacer la série spéciale Techroad vendue en 2019. La 15 ans est ainsi basée sur la finition Stepway des Sandero, Logan MCV et Lodgy. Elle est aussi au menu du Duster.

Elle est donc au sommet de la gamme, ce qui donne un équipement complet pour ces modèles, avec en série : caméra et radars de recul, climatisation automatique ou encore écran tactile 7 pouces avec navigation et info-trafic, radio, prise USB et Bluetooth. Le Duster a aussi la carte mains libres, la surveillance d’angle mort et la caméra multivues.

Ces modèles ont des jantes 16 pouces (17 sur le Duster) et des coques de rétros peintes en noir. La seule nouveauté est l’arrivée de la teinte Bleu Iron dans le nuancier Dacia (un bleu vu sur les Mégane GT et Clio RS Line). A bord, on trouve une sellerie spécifique et des décors bleus.

Gamme Dacia 15 ans

Les prix de la série limitée 15 ans

  • Sandero > TCe 90 ch BVM5 : 13.390 €, TCe 100 ch GPL BVM5 : 13.690 €, Blue dCi 95 ch BVM5 : 15.290 €.
  • Logan MCV > TCe 90 ch BVM5 : 14.260 €, TCe 100 ch GPL BVM5 : 14.560 €, dci 95 ch BVM5 : 16.160 €.
  • Lodgy > TCe 130 ch BVM6 : 16.000 €, dCi 115 ch BVM6 : 17.850 € (7 places : + 600 €).
  • Duster > TCe 100 ch BVM5 (avec ou sans GPL) : 17.400 €, TCe 130 ch BVM6 : 19.200 €, TCe 150 ch BVM6 : 19.700 €, dCi 115 ch BVM6 : 20.050 €. Version 4×4 (hors TCe 100 ch) : + 2.000 €.
Kia dévoile la quatrième génération du Sorento

Kia dévoile la quatrième génération du Sorento

Le grand SUV de Kia fait peau neuve, avec un look plus anguleux. Il fera ses débuts dans quelques jours au Salon de Genève.

Kia ne laisse pas à ses modèles le temps de vieillir. Cinq ans et demi après la troisième génération, voici la quatrième génération du Sorento. C’est le plus grand SUV proposé par la marque coréenne en Europe. Outre-Atlantique, il y a plus grand encore, avec le Telluride. Et c’est de ce modèle dont s’inspire le nouveau Sorento, qui adopte un look plus anguleux et plus musclé.

La face avant est ainsi plus large visuellement, avec des phares et une grille de calandre « nez de tigre » qui forment un bloc, surligné par une baguette de chrome. La prise d’air se prolonge par des décors qui remontent avant les roues. Au niveau du profil, si la custode garde sa forme très inclinée, il y a un nouvel insert chromé après les portes. Il est semblable à celui vu sur le break de chasse compact ProCeed, avec une forme d’aileron de requin. C’est l’arrière qui change le plus, avec de nouveaux feux verticaux en deux parties et un hayon plus sculpté.

Kia Sorento 2020 - Avant Kia Sorento 2020 - Profil

A l’intérieur, le Sorento se met aux grands écrans, sans toutefois faire dans la surenchère. On trouve ainsi au centre un écran tactile de 10,25 pouces. Pour l’instrumentation, c’est 12,3 pouces. La présentation générale est horizontale, un agencement toutefois perturbé par les grands aérateurs verticaux, qui ne font pas très modernes. Kia indique que l’empattement est agrandi, ce qui devrait améliorer l’habitabilité. Le modèle peut embarquer 7 personnes.

Pour l’instant, Kia n’a pas encore dévoilé l’offre technique pour l’Europe. On sait juste que le modèle repose sur une nouvelle plate-forme. Il proposera aussi pour la première fois une motorisation hybride, qui devrait être rechargeable. Ce type de moteur devrait lui permettre d’assurer son avenir en France, les blocs purement thermiques devant être frappés par de gros malus.

Kia Sorento 2020 - Planche de bord Kia Sorento 2020 - Arrière