Le bilan des ventes de voitures en France en 2019

Le bilan des ventes de voitures en France en 2019

Le marché automobile français a de nouveau progressé l’année dernière. Quelles ont été les marques et les modèles les plus vendus ?

2.214.279 voitures neuves ont été immatriculées l’année dernière en France. C’est un résultat en hausse de 1,9 % par rapport à 2018. On note toutefois que ce bilan positif a été permis par un mois de décembre exceptionnellement haut, avec 211.194 immatriculations (+ 27,7 %), des marques ayant rempli les stocks avant le durcissement du malus au 1er janvier 2020. Le marché a d’ailleurs été porté par les professionnels, alors que les ventes aux particuliers sont au plus bas.

En 2019, on a constaté une poursuite des grandes tendances de la décennie, avec notamment une chute des ventes de diesel. La part de marché du diesel pour les voitures particulières est tombé à 34 % l’année dernière, contre 39 % en 2018 et 47 % en 2017 ! L’essence progresse logiquement, avec 58 % de part de marché. Les hybrides sont maintenant à 5,7 % et les électriques à 1,9 %. Autre tendance qui ne change pas : la popularité des SUV. Les baroudeurs ont encore grignoté deux points de PDM, à 38 % !

Le marché des plaques d’immatriculation (plaques aluminium et plaques plexi) représente un marché annuel global de 15 millions de plaques d’immatriculation nous indique Plaque&Go, site spécialisé dans la vente de plaques de voitures sur internet.

Citroën en forme, Nissan grimace

Renault conserve la tête du classement des constructeurs. Le Losange a écoulé 407.134 véhicules particuliers, un résultat stable. Il devance Peugeot, en légère baisse de 2,6 % à 379.582 autos. Le podium est complété par Citroën, en très grande forme avec + 9,9 % et 235.110 ventes. Les chevrons sont portés par les SUV.

Puis, on a Volkswagen (+ 6,3 %, 149.105 ventes), qui reprend l’ascendant sur Dacia, en recul de 1 % (138.977 immatriculations). Dans la suite du Top 10 des marques, on a Toyota (101.730, + 4,6 %), Ford (78.838, – 4,6 %), Fiat (71.666, – 8,4 %), Mercedes (70.214, + 6,7 %) et Opel (66.901, – 6,6 %).

Parmi les belles performances de l’année, on note celle de Volvo, qui est à 21.696 livraisons, en belle hausse de 18,2 %. Lexus est aussi en super forme avec + 17,3 % et 7.158 autos. Ca coince en revanche toujours du côté de Nissan, en recul de 29 % à 42.313 autos. Alfa Romeo est de nouveau au plus bas avec moins de 4.000 immatriculations (- 52,7 %).

Clio vs 208 : qui gagne ?

Du côté des modèles, le classement est perturbé par un conflit de générations. Les deux stars du marché ont en effet changé en cours d’année. Si on ne cumule pas, la première Peugeot 208 est la meilleure vente de 2019, avec 87.285 autos, devant la Citroën C3 (80.757) et la Renault Clio 4 (80.079). Mais la citadine du Losange a changé avant celle du Lion. En combinant les 4e et 5e génération, on a un peu plus de 130.000 Clio, contre 105.000 Peugeot 208 I et II. Le Peugeot 3008 reste le SUV le plus vendu avec 72.940 ventes. Il est devant la Dacia Sandero (69.343 autos), qui est toujours la voiture la plus achetée par les clients particuliers. Le Captur est resté devant le 2008 (64.050 contre 59.218). Si l’on met de côté les Dacia, la première étrangère est la Toyota Yaris, qui garde une belle forme malgré son âge grâce au succès de l’hybride.