Essai Kia Rio 1.0 T-GDI 120 DCT7 : l’alternative

Essai Kia Rio 1.0 T-GDI 120 DCT7 : l’alternative

Sur un segment dominé par les françaises, la petite Rio se fait discrète. Il serait pourtant dommage de passer à côté d’elle, puisqu’elle a quelques arguments à faire valoir.

Essai Kia Rio 2019 12
Essai Kia Rio 2019 6

Mettons que vous ayez des besoins assez simples : vous faites pas mal de ville, mais pouvoir emprunter sereinement le réseau secondaire et l’autoroute est également important dans votre cahier des charges. Une berline compacte ? Trop gros. Ne vous reste qu’à vous tourner vers le segment B, et si la position de conduite surélevée ne vous plaît guère, ce sont les citadines qui auront votre faveur. Au milieu de la meute de 208, Clio et C3, il n’y a que peu de place pour la concurrence. On voit bien quelques Polo et Ibiza, mais la Kia Rio reste assez rare dans nos rues. Le style de la coréenne est pourtant réussi, surtout en finition GT Line ou GT Line Premium comme ici. L’extérieur est résolument agressif et les différents accents noirs contrastent joliment avec la peinture Rouge Grenadine (une option à 550 €). Contrairement à la Ceed, plus consensuelle, la Rio se démarque assez de la meute avec un design bien à elle, un critère de choix important sur ce segment.

Essai Kia Rio 2019 11
Essai Kia Rio 2019 9
Essai Kia Rio 2019 7
Essai Kia Rio 2019 8
Essai Kia Rio 2019 4

On ne peut pas en dire autant de l’intérieur, assez banal. Si les ajustements sont tout à fait correcte, le choix des matériaux porte un peu préjudice à la citadine. En finition GT Line Premium, le fait que le plastique dur soit omniprésent est un peu dur à avaler, surtout face aux intérieur des nouvelles Clio et 208, bien plus qualitatifs. Rien d’indispensable ne manque à bord, mais ne vous attendez pas à être particulièrement choyé. Il n’y a par exemple pas de sellerie cuir (mais les sièges sont confortables), pas d’affichage tête haute ni de compteurs numériques. A sa décharge, la Rio a débarqué sur le marché en 2017, et les technologies embarquées évoluent à une telle vitesse qu’un modèle donné ne reste à la page que quelques mois avant que la concurrence ne fasse mieux. Les passagers arrière ont une place convenable, à condition que les occupants de l’avant ne reculent pas leurs sièges à fond. Dans ce cas, attention aux genoux !

Essai Kia Rio 2019 5
Essai Kia Rio 2019 3
Essai Kia Rio 2019 2

Prestations routières correctes

Essai Kia Rio 2019 14
Essai Kia Rio 2019 13

Équipée du 3-cylindres turbo de 120 ch, la Rio fait preuve d’une belle polyvalence et peut sans problème s’aventurer hors des villes. Il faut toutefois prendre en compte que le couple limité de 172 nm impose d’anticiper les dépassements et les insertions dans la circulation sur voie rapide. Mon modèle d’essai était équipée de la boîte à double embrayage et 7 rapports DCT7, une unité très douce au quotidien bien que parfois un peu lente à réagir. Elle est très clairement paramétrée pour favoriser les consommations, ce qui implique des changements de vitesse très bas dans les tours. Il n’est pas rare de se retrouver en 5ème en ville ! Côté conso justement, la Rio n’est pas aussi sobre qu’espéré et j’ai relevé 7,6 l/100 km de moyenne sur un parcours de 1 300 km comprenant 70 % d’autoroute. En ville, comptez autour de 8 l/100 km en général, un peu moins quand la circulation est fluide. Sur route à vitesse stabilisée, la consommation pourra sans peine descendre sous les 7 l/100 km.

Essai Kia Rio 2019 15

Plutôt bien suspendue, la Rio absorbe bien les aspérités mais reste ferme. Surtout, l’insonorisation de l’habitacle n’est pas optimale et l’on entend un peu trop la caisse endiguer les chocs gérés par les suspensions, tout comme les bruit d’air deviennent importants passé 110 km/h. Globalement, la Rio est une auto techniquement basique, mais bien conçue. Elle fait ce qu’on lui demande, possède un style sympa et elle se montre polyvalente. La proposition est correcte et conviendra à tous ceux qui veulent rouler différent, mais Kia devra sans soute se mette à la page niveau qualité perçue lors du restylage.

Essai Kia Rio 2019
Essai Kia Rio 2019 1