Essai Tesla Model X Grande Autonomie : L’électrique XXL

Essai Tesla Model X Grande Autonomie : L’électrique XXL

Tesla simplifie la gamme de son Model X avec désormais deux versions disponibles : Grande autonomie et Performance. Nous avons pris le volant de la première pour voir si son nouveau moteur avant est réellement plus efficient.

Tesla Model X en action

Imposant ! On peut dire que c’est la première chose qui m’est venue à l’esprit lorsque je me suis retrouvé devant le Model X pour la première fois. C’est sur qu’avec ses plus de 5 m de long et 2 m de large, il ne passe pas inaperçu sur nos routes plus habituées aux Clio et autres 208 ! Pourtant notre exemplaire n’est pas forcement le plus spectaculaire avec sa couleur blanche et ses  »petites » jantes de 20 pouces qui peinent à remplir les arches de roues.

Img 4403
Tesla Model X portes falcon

Ce qui est assez spectaculaire en revanche, c’est bien l’ouverture des portes arrière  »Falcon »  qui ne manque pas d’impressionner les passants autour de vous ! Mais au delà de l’effet  »Wahou », ces portes, se commandant aussi depuis l’écran tactile ou la clé en forme de Model X, ont le mérite de laisser place à un espace gigantesque pour monter à bord, où l’espace ne manque pas. Doté d’origine de 5 places, le Model X peut accueillir jusqu’à 7 passagers (option à 3 700 €). Notre modèle d’essai bénéficiait lui de la configuration la plus luxueuse avec 6 sièges (6 900 € tout de même). Et tous ces passagers se trouvent très bien lotis puisque toutes les places sont chauffantes et que l’on trouve des prises USB à tous les rangs. Avec cette couleur blanche drapant l’ensemble des fauteuils, on pourrait craindre que la saleté apparaisse plus rapidement que souhaitée. Tesla assure qu’il n’en est rien, un simple chiffon humide permettrait de les nettoyer facilement.

Places arrière Tesla Model X
Tesla Model X 3eme rangée

Nous nous plaçons à présent derrière le volant, après avoir appuyé sur la barre chromée faisant office de poignée et avoir laissé la porte s’ouvrir seule (attention à ne pas être garé trop proche d’un mur ou d’une autre voiture). La première chose que l’on remarque est cette immense dalle tactile de 17 pouces trônant au centre de la planche de bord. Cet écran géant permet de piloter tout ce qu’il est possible de commander dans le Model X : des portes à la climatisation en passant par les suspensions. Sa réactivité est excellente, digne des meilleures tablettes du marché.

planche de bord Tesla Model X
Tesla Model X écran tactile
Tesla Model X écran compteur
Tesla Model X écran tactile

 

Technophilie

 

Mais il est grand temps de démarrer. Pour cela, il suffit d’avoir la clé dans la poche et d’appuyer sur le frein. La porte se referme automatiquement et les deux moteurs électriques (un sur chaque essieux) sont lancés. S’insérer dans le trafic est un jeu d’enfant avec le couple disponible immédiatement. Sous nos yeux, les compteurs ont été remplacés par un écran affichant notre environnement en mouvement qu’il s’agisse de voitures, motos, camions, cyclistes ou piétons. Ceci est possible grâce à une myriade de caméras et de radars scannant la route autour du Model X. Tout cet arsenal lui permet ainsi de bénéficier d’une conduite autonome de niveau 2 (maintien dans la voie et régulateur adaptatif) valable sur les routes à chaussées séparées (voies rapides, autoroutes). Très convaincant à l’usage, il permet une conduite reposante et sans stress. Il reste cependant difficilement utilisable dans les embouteillages autours des grands centres urbains. En effet, le maintien dans la voie centre automatiquement la voiture dans sa bande de circulation ce qui empêche toute remontée de file de la part des deux roues. Dommage qu’il n’existe pas un moyen de demander au Model X de se serrer à droite ou à gauche de la file suivant les cas. En échange de 6 300 € supplémentaires, il est aussi possible de bénéficier de la  »Navigation avec Autopilot ». Il s’agit d’un assistant de conduite, actif de la bande d’insertion à la sortie d’autoroute. Il permet également les changements de voies (dépassement auto). Il comprend aussi le parking auto et la sortie auto permettant de se garer et de sortir d’une place de façon automatique. Nous n’avons malheureusement pas eu la chance de tester cet ensemble optionnel.

Tesla Model X

 

Surprenante agilité

 

Sur la route, le Model X, malgré ses 2,5 tonnes, étonne par son agilité  En effet les batteries, placées dans le plancher, permet d’abaisser le centre de gravité, au bénéfice du comportement routier du Model X. La dernière version des suspensions adaptatives permet de bénéficier d’un nouveau mode confort améliorant encore le bien-être à bord. L’amortissement est suffisamment moelleux tout en n’imposant pas de roulis trop important. Cela permet de bénéficier en toute quiétude de la sono d’excellente qualité. La hauteur de caisse peut varier de 74 mm (de 137 à 211 mm). Dans sa position la plus basse, le comportement dynamique du Model X est impressionnant par rapport à sa taille. Les virages sont abordés à vive allure en toute décontraction sans que la caisse ne soit déstabilisée. Ce gros SUV ne donne jamais l’impression de forcer sur ses appuis. En revanche, c’est au moment de freiner que le poids se rappelle à notre bon souvenir.

Tesla Model X arrière

Tesla ne communique plus sur les chiffres de ses modèles, mais il semblerait que la puissance n’ait que peu évolué. Nous pouvons donc tabler sur environ 310 Kw (soit 422 ch) pour un couple de 660 Nm. Et c’est bien grâce à ce dernier que Model X nous gratifie d’accélérations impressionnantes. Lorsque vous enfoncez la pédale de droite, vous êtes projetés au fond de votre siège dans le silence propre aux voitures électriques. Et cela ne s’essouffle pas sur voie rapide comme bon nombre d’autres véhicules sur batterie. Nous ne sommes pas loin de nous prendre pour Han Solo aux commandes de son Faucon Millénium !

Tesla Model X

 

Autonomie et recharge

 

Cependant, attention à ne pas abuser de ses accélérations éclairs au risque de faire baisser le niveau de batterie plus rapidement que prévu. Si Tesla annonce 505 km sur le cycle WLTP pour notre version Grande Autonomie, en condition réelle, il vaut mieux miser sur environ 350 – 400 km pour un usage mixte. Les longs trajets demanderont cependant toujours une bonne organisation pour rejoindre une des 70 stations de superchargeur  qui permettent de récupérer 80% de la batterie en moins d’une heure. Si vous programmez un trajet plus long que ce que la voiture peut effectuer, le GPS vous fera faire automatiquement  étape à une borne sur votre route et vous indique déjà combien de temps vous devrez rester branché pour repartir au plus vite. Et en tant qu’heureux possesseur d’une Tesla, vous bénéficiez d’un accès gratuit et illimité à tous les superchargeurs d’Europe.  En revanche, ne comptez pas faire plus que des compléments de charge de votre Model X sur une simple prise domestique. Il faut en effet près de 48h pour obtenir une recharge complète !

Tesla Model X recharge
Tesla Model X superchargeur

 

Conclusion

 

Avec des performances de premier plan, une habitabilité impressionnante et une autonomie convaincante, le Model X a tout pour plaire. Son gabarit hors norme et la contrainte de la recharge peuvent cependant être un frein important à l’achat. Avec un prix de 90 700 € (bonus déduit) pour notre version Grande Autonomie, le Model X n’est pas non plus à la portée de toute les bourses. Si vous avez les moyens, que vous cherchez une voiture familiale et atypique ayant un pied dans le futur électrique, le Model X est fait pour vous !

Img 4320
Configuration Tesla Model X
Volkswagen ID.3 : Première d’une grande famille

Volkswagen ID.3 : Première d’une grande famille

L’ID.3 de Volkswagen est disponible en pré-commande depuis mai dernier et à la commande depuis Septembre. Si les premières livraisons n’auront lieu qu’à l’été 2020, quelques clients ayant déjà commandé la nouvelle compacte totalement électrique, ont eu la chance de la (re)découvrir lors d’un événement organisé par la marque.

 

Volkswagen ID.3

Volkswagen, avec l’ID.3, lance un vaste plan d’électrification puisque celle-ci est la première de la grande famille ID qui comptera 20 modèles d’ici 2025. Cette compacte a donc une grosse responsabilité pour séduire et convaincre les futurs clients. Avec une longueur de 4,26 m, l’ID.3 imite, à 1 cm près, la machine à succès de la marque : La Golf (l’ID.3 remplace d’ailleurs sa version électrique e-Golf). Mais à part cette taille similaire, impossible de confondre les deux modèles. La design se différencie nettement des productions actuelles avec un profil façon monospace, en témoigne le grand pare-brise dans la continuité du capot court. Le tout nouveau logo de Volkswagen trouve sa place au niveau de la bande lumineuse reliant les deux optiques avant.

 

Volkswagen ID.3

Basée sur une toute nouvelle plateforme nommée MEB entièrement dédiée aux voitures électriques, l’ID.3 loge ses batteries dans le plancher. L’espace dégagé pour les passagers est ainsi plus que conséquent. On se rapproche plus d’une Passat que d’une Golf sur la banquette arrière ! Les quelques enfants présents étaient ravis de pouvoir étendre leurs jambes. En revanche, le coffre semble un peu moins haut que celui de sa cousine Golf, la faute au moteur installé sur l’essieu arrière.

 

Autonomie au choix

 

Aujourd’hui le seul choix possible lors de la commande de votre ID.3 est la série spéciale First Edition (originalité quand tu nous tiens) équipée de la batterie intermédiaire de 58 kWh autorisant jusqu’à 420 km selon le cycle WLTP. Deux autres batteries sont désormais disponibles, la première constitue l’accès à la gamme avec 45 kWh promettant 330 km quand la plus importante bénéficiera de 77 kWh et pourra rouler jusqu’à 550 km. Le moteur développe dans tous les cas 150 kW (soit 204 ch) et emmènera les 1 719 kg de l’ID.3 à 100 km/h en moins de 8 secondes, puis jusqu’à la vitesse maximale de 160 km/h. Volkswagen assure qu’il sera possible de récupérer 80% de la charge en seulement 30 min. Mais cela n’est possible qu’avec la prise de 100 kW disponible en option sur les batteries de 45 et 58 kWh…

Volkswagen ID.3

Lumière parlante

 

Volkswagen a présenté la nouvelle façon dont va communiquer l’ID.3 : ID.Lights. Une bande de LED parcourt la planche de bord au niveau de la base de pare brise et change de couleurs suivant le statut de la voiture (en charge, démarré, verrouillé ou déverrouillé etc) mais aussi suivant les événements pouvant survenir durant la conduite. Par exemple un freinage sera matérialisé par la colorisation en rouge de la bande lumineuse. L’ID.3 peut aussi embarquer une système de navigation avec l’affichage en réalité augmentée. Celui-ci, en plus de vous indiquer la route à suivre, vous conseille sur quelle voie se placer au mieux suivant votre itinéraire.

Volkswagen ID.3
Volkswagen ID.3

 

Un équipement complet

 

L’ID.3 sera à terme disponible sous la barre des 30 000€ avec la plus petite batterie. Pour le moment seule la version First Edition peut se commander à partir de 40 000€. Cette dernière est disponible en trois configurations :

  • ID 1st équipée de la radio numérique, des commandes vocales, de la navigation, des sièges et du volant chauffant ou encore de jantes de 18 pouces.
  • ID 1st PLUS ajoute notamment l’accès et le démarrage sans clé, des phares matriciels à LED et des jantes 19 pouces.
  • ID 1st MAX complète le tout avec l’affichage tête haute à réalité augmentée, le système audio Beats, un toit panoramique et augmente encore la taille des jantes pour atteindre les 20 pouces.