Taycan : la première Porsche électrique

Taycan : la première Porsche électrique

Quatre ans après le concept Mission E, voici la première Porsche 100 % électrique de série. Deux variantes de la Taycan sont déjà au menu, les Turbo et Turbo S.

Elle est enfin là, l’anti Tesla de Porsche. Après une longue gestation, la Taycan est prête et peut même déjà être commandée. C’est le début d’une nouvelle ère pour le constructeur allemand, avec ce premier véhicule 100 % électrique. D’autres suivront rapidement, avec une variante break en 2020 et un nouveau Macan électrique en 2021.

Sur le plan esthétique, la Taycan est la version de série du concept Mission E, présenté en septembre 2015. Longue de 4,96 mètres, la Taycan ne marque pas de rupture pour le style Porsche. La technique électrique a permis de baisser le capot entre les optiques. Ces dernières font corps avec des ouïes verticales. A l’arrière, le traditionnel bandeau de feux est de la partie, mais avec un dessin plus fin. Les épaules sont très marquées.

Porsche Taycan - Turbo

0 à 100 km/h en moins de 3 secondes

La planche de bord fait le plein d’écrans. Il semble loin le temps où chez Porsche on avait un bouton par fonction ! Il n’y a quasiment aucune commande classique ici. On a ainsi au centre un écran de 10,9 pouces pour l’info-divertissement et un écran de 8,4 pouces pour la climatisation. Le conducteur a face à lui une instrumentation numérique sur un très bel écran incurvé de 16,3 pouces. Et ce n’est pas tout, puisque le passager peut aussi avoir son écran pour accéder aux réglages ! Porsche n’a heureusement pas touché au chrono, toujours à aiguille ! La Taycan demandera de voyager léger, avec des coffres de 81 et 366 litres.

Deux Taycan sont déjà proposées, les Turbo et Turbo S. La base technique est la même. il y a deux moteurs, un sur chaque essieu, pour une puissance cumulée de 625 ch. Une fonction « Launch Control » booste la Turbo à 680 ch et 850 Nm de couple, et la Turbo S à 761 ch et 1050 Nm de couple. Avec la plus musclée, il faut 2,8 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et 9,8 secondes pour franchir la barre des 200. Porsche l’assure, la voiture est capable de le faire plusieurs fois de suite sans chauffer. La vitesse maxi est limitée à 260 km/h.

Porsche Taycan - Habitacle

Prix délirants

La Taycan reçoit une batterie de 93,4 kWh. L’autonomie maximale est de 450 km sur la Turbo. C’est pas mal. La voiture aurait pu faire mieux avec une plus grosse batterie, mais celle-ci aurait encore plus pénalisé le poids, qui atteint déjà 2,3 tonnes. Pour rester agile, la Taycan a quatre roues directrices, un contrôle vectoriel du couple et un anti-roulis actif. Côté recharge, Porsche met en avant la possibilité de le faire sur des bornes ultra-rapides, jusqu’à 270 kW. On peut ainsi gagner 100 km d’autonomie en 5 minutes ! Mais le réseau de ce type de borne reste à déployer ! Tesla a de l’avance sur ce point avec ses Superchargeurs.

La Tesla Model S aura aussi un avantage : son prix, de 85.000 à 101.700 €. La Taycan commence à 155.552 € en Turbo et grimpe à 189.152 € en Turbo S !

Porsche Taycan - Turbo et Turbo S

Honda dévoile sa citadine électrique

Honda dévoile sa citadine électrique

La Honda e séduit avec son look rétro. Mais la petite autonomie risque de refroidir la clientèle.

Cette fois, c’est la bonne. Après le concept annonciateur (septembre 2017) et le show-car (mars 2019), voici la version de série de la première voiture électrique de Honda, simplement nommée « e ». Le modèle fera ses débuts en public la semaine prochaine au Salon de Francfort. Les livraisons commenceront courant 2020.

Pour séduire la clientèle, la e misera sur son look jovial, aux accents rétro, avec par exemple des phares et feux ronds logés dans des bandeaux noirs. La silhouette a un aspect très lisse, ce qui améliore l’aérodynamique. Les poignées de portes sont affleurantes et la e reçoit en série des caméras à la place des rétroviseurs.

Honda E

La planche de bord est très originale. Elle est dominée par une bande d’écrans. Il y en a deux pour les images des caméras-rétroviseurs, un pour l’instrumentation et deux de 12,3 pouces pour l’info-divertissement. Ces écrans sont posés sur un bandeau décoratif d’aspect bois, la touche vintage ! Le système multimédia intègre une commande vocale évoluée. Le smartphone du conducteur peut se transformer en clé.

Le moteur électrique est implanté sur l’essieu arrière. Il sera disponible en deux puissances, 136 et 153 ch. Le 0 à 100 km/h est promis en 8 secondes environ. La e reçoit une batterie de 35,5 kWh. C’est le gros point noir, car c’est une capacité ridicule de nos jours. La nouvelle Zoé annonce 52 kWh ! Résultat, quand la Renault promet 395 km d’autonomie, la japonaise annonce 220 km. La e sera donc un modèle à vocation urbaine. Une charge rapide permet de faire 80 % du plein en 30 minutes.

Le prix n’est pas connu mais il s’annonce salé.

Honda E Honda E