Retour sur le phénomène Peugeot 3008

Retour sur le phénomène Peugeot 3008

Dévoilée mi-2016, la seconde génération du 3008 est un succès. Le SUV compact de Peugeot sera bientôt vendu en hybride rechargeable.

Voilà déjà trois ans que le 3008 deuxième du nom a été dévoilé. Et pourtant, il attire toujours l’attention dans la rue ! Pas mal pour un véhicule qui approche de sa mi-carrière, d’autant plus que cela n’a rien d’exceptionnel de le croiser vu son succès.

Peugeot 3008 - Vue avant

Ce 3008 a rapidement été un carton commercial. Il est vite devenu le SUV le plus écoulé en France, réussissant à monter sur le podium des meilleures ventes. 74.297 exemplaires ont été livrés chez nous en 2017, 84.834 en 2018. Le 3008 met ainsi de grosses claques à ses rivaux directs ! L’année dernière, Renault n’a vendu que 27.176 Kadjar en France ! En Europe, le 3008 séduit aussi avec 168.356 ventes en 2017 et 202.389 en 2018. Il est toutefois encore distancé par les références du segment : Nissan a vendu près de 230.000 Qashqai, Volkswagen 250.000 Tiguan.

Véhicule le plus produit en France

Mais cela reste un joli succès made in France. Pour l’Europe, le 3008 est en effet fabriqué à Sochaux. L’usine a d’ailleurs bien eu du mal à répondre à la demande. Le modèle a réussi à prendre à la Toyota Yaris le titre de voiture la plus fabriquée dans l’Hexagone l’année dernière. De quoi ajouter une ligne à son palmarès, sur lequel on retient évidemment le prestigieux titre européen de Voiture de l’année 2017.

Peugeot 3008 - Vue profil

Journalistes et clients, le modèle met tout le monde d’accord. Il faut dire qu’il multiplie les qualités. Son look séduit, même si à ce niveau, chacun à ses goûts. Le 3008 a mis en place un nouveau design Peugeot, plus osé et plus anguleux. C’est surtout l’habitacle qui fait mouche. La planche de bord est digne d’un concept-car. Le 3008 a inauguré chez Peugeot l’instrumentation 100 % numérique personnalisable et la rangée de touches de raccourcis façon piano. Il a repris à son compte le surprenant petit volant. Celui-ci participe grandement au plaisir de conduite, autre atout du 3008. Une fois de plus, les metteurs au point de Peugeot ont réussi à allier brillamment confort et sensations.

De 130 à 300 ch

La gamme comporte des moteurs essence 1.2 PureTech 130 ch et 1.6 PureTech 180 ch. Côté diesel, il y a le récent 1.5 BlueHDi de 130 ch et le 2.0 BlueHDi de 180 ch. L’événement dans quelques semaines, ce sera la commercialisation des deux variantes hybrides rechargables. Elles seront dotées d’un bloc 1.6 essence associé à un ou deux moteurs électriques, pour des puissances cumulées de 225 ou 300 ch. La variante 300 ch sera une quatre roues motrices, une première sur le modèle. Forcément, avec un tel concentré de technologie mécanique, l’addition est salée, avec un prix de base de 43.800 € pour l’Hybrid. En thermique, le 3008 commence à 27.300 €.

Peugeot 3008 - Planche de bord

Trop cher ? Il y a le marché de l’occasion, qui commence à se développer. On trouve plus de 400 annonces de Peugeot 3008 sur Autosphere, dont 60 % de diesel. Si le modèle a permis à la marque au lion de faire augmenter ses prix de vente en neuf, le 3008 ne semble pas résister plus facilement à la décote. Il y a par exemple un modèle 1.6 diesel 120 ch Allure de 2018 avec 13850 km à 25990 €, alors qu’un 130 ch diesel neuf Allure dépasse 34.000 €. L’essence de 130 ch semble mieux résister, d’autant qu’il est recherché avec la boîte automatique à 8 rapports. Une telle variante en Allure est affichée à 28.490 € avec 9050 km au compteur.

La suite du programme ? Ce sera le restylage, courant 2020.