Alpine dévoile l’A110S de 292 ch

Alpine dévoile l’A110S de 292 ch

Vous trouvez l’A110 pas assez musclée ? Alpine lui ajoute 40 ch sur cette version S ! Dommage, le design reste sage.

La tradition a du bon, et heureusement Renault a eu cela en tête lors de la mise au point de la nouvelle A110. La version moderne de la Berlinette a repris les recettes du succès de son ancêtre. Priorité a ainsi été donnée à un excellent équilibre entre poids et puissance, pour obtenir la voiture la plus plaisante possible sur les routes qui virevoltent. L’A110 se contente ainsi de 252 ch mais ne pèse que 1,1 tonne !

Mais certains en veulent toujours plus. Alpine en est conscient et a du départ songé à une variante plus musclée. La marque a volontairement pris son temps pour ne pas perturber les débuts de l’A110, d’abord proposée avec une série de lancement Première Edition, puis avec les finitions classiques Pure et Légende. Un peu plus de deux ans après la première présentation de la voiture, voici donc l’A110S.

Alpine A110S - Vue avant Alpine A110S - Vue arrière

On commence toutefois par une déception. On pensait découvrir une A110 au look plus musclé, plus exubérant, mais la S reste sage et trop proche du modèle de départ. Le constructeur n’a pas souhaité ajouter des appendices tape à l’oeil, comme un aileron sur la malle. L’auto se contente donc de jantes spécifiques, d’étriers de freins peints en orange et de monogrammes en chrome noir. La palette de coloris intègre un inédit gris mat.

Pour plus d’exclusivité, il faudra passer par la liste des options, avec un toit en fibre de carbone, qui permet de gagner 1,9 kg. En supplément, il y aura aussi des jantes forgées 19 pouces Fuchs (gain de 5 kg). A l’intérieur, c’est aussi le service minimum. On trouve des surpiqures orange et un revêtement en Dinamica pour le ciel de toit, les panneaux de porte ou les sièges Sabelt.

Plus taillée pour les circuits

L’important est donc ailleurs, du côté du moteur. Le quatre cylindres 1.8 litre est toujours de la partie. La pression de suralimentation du turbocompresseur a été augmentée de 0,4 bar pour offrir de meilleures performances. La puissance passe ainsi de 252 à 292 ch ! Mais le couple maxi reste à 320 Nm. Tout est envoyé à l’arrière, via une boîte double embrayage 7 rapports. L’A110S annonce une vitesse de pointe de 260 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes.

Alpine A110S - Toit carbone Alpine A110S - Vue arrière

Des réglages ont été revus en conséquence. La hauteur de caisse a été abaissée de 4 mm. L’auto adopte de nouveaux ressorts hélicoïdaux, plus rigides de 50%. Les barres anti-roulis sont plus fermes de 100%. L’A110S est chaussée de pneus Michelin plus larges. Selon la marque, la nouvelle version a un caractère « très différent » par rapport aux modèles de base. L’auto est ainsi moins pensée pour l’agilité sur les petites routes mais plus sur les chronos sur circuit. Le constructeur n’a toutefois pas voulu qu’elle soit radicale et indique qu’elle reste confortable et utilisable au quotidien.

L’A110S peut déjà être réservée. Son prix est de 66.500 €. Les livraisons commenceront en fin d’année.

Alpine A110S - Jantes