Renault Koleos : déjà le restylage

Renault Koleos : déjà le restylage

Présenté en 2016, lancé chez nous en 2017, le Koleos est revu… par petites touches. La mise à jour concerne surtout l’offre de moteurs.

Après avoir enchaîné les nouveautés entre 2014 et 2016, Renault enchaîne les restylages. Le Losange a présenté en septembre 2018 le lifting du Kadjar, puis début 2019 la refonte de la Twingo. Voici aujourd’hui la mise à jour du Koleos. « Déjà » diront certains. Le grand SUV est en effet revu avant des modèles pourtant plus âgés, comme l’Espace et la Mégane.

Il y avait urgence ? Pas vraiment, le Koleos a bien vieilli et se vend bien, avec plus de 100.000 exemplaires écoulés dans le monde en 2018. D’ailleurs, preuve qu’il n’y avait pas péril en la demeure, le restylage est très léger ! C’est le jeu des 7 différences. A l’avant, le plus visible reste le nouveau bouclier, avec de nouvelles entrées d’air et une baguette de chrome sur toute la largeur. Le ski de protection remonte un peu plus. La grille de calandre a un relief plus marqué. A l’arrière, le décor dans le bouclier a été revu. Ce restylage s’accompagne de nouveaux types de jantes (18 et 19 pouces) et d’une couleur de carrosserie inédite, le Rouge millésime.

Renault Koleos restylé - Planche de bord Renault Koleos restylé - Habitacle

100 % diesel

A l’intérieur, il n’y a rien de neuf au niveau de la planche de bord. Ce qui est dommage. On pensait que le Koleos aurait le droit à l’instrumentation 100 % numérique annoncée sur la nouvelle Clio ! Renault promet plus de confort avec des sièges revus. Selon les versions, ils gagnent un coussin d’ajustement pour allonger l’assise et une fonction massage. A l’arrière, la banquette devient inclinable. Si le Koleos met en avant son habitabilité généreuse, il fait toujours l’impasse sur la troisième rangée de sièges. Renault ne veut ainsi pas trop gêner l’Espace. La variante Initiale Paris reçoit deux nouvelles sellerie cuir Nappa.

Rien de vraiment neuf côté équipements, le Koleos avait d’ailleurs profité de quelques nouveautés en 2018 avec le régulateur de vitesse adaptatif et la détection de fatigue. Le seul changement cette fois est l’ajout d’une détection piétons au freinage d’urgence automatique.

Renault Koleos restylé - Arrière

Au final, le plus important est sous le capot. Là, le SUV familial change tout. Il adopte pour son entrée de gamme le récent 1.7 dCi de 150 ch. En haut de gamme, il muscle son offre puisque le 2.0 dCi passe de 175 à 190 ch. Cette variante est couplée à la transmission intégrale. Les deux moteurs ont une boîte de type CVT. La date de commercialisation n’a pas été précisée.