Essai Lexus UX 250h : un crossover Hybride détonant

Essai Lexus UX 250h : un crossover Hybride détonant

Fin février, l’Espagne, ses routes et le soleil : toutes les conditions étaient réunies pour venir essayer le petit dernier des SUV. Il est nippon, il a de la gueule et ce n’est autre que le Lexus UX 250h. U Pour Urban + X-over pour crossover = la combinaison parfaite ?

Esthétiquement prononcé !

Il ne faudra pas attendre longtemps pour remarquer qu’extérieurement, nous nous retrouvons bien face à une Lexus. L’UX, c’est un peu le grand frère du Toyota CH-R, il en reprend d’ailleurs la plateforme tout en évoluant : Moins haut de 4 cm pour des contraintes aérodynamiques mais aussi plus large de 4 cm et plus long de 14 cm (4.50 m). Tout cela dans le but de le rendre plus dynamique, sportif mais aussi plus luxueux.

Une face avant au design prononcé par la classique calandre trapézoïdale avec un nouveau maillage au visuel plutôt intriguant tout en étant sportif. C’est en s’attardant sur l’arrière de l’auto que l’on peut apercevoir une nouvelle signature lumineuse avec de nouvelles optiques qui sont conjointement reliées par un bandeau lumineux. Un style tapageur qui tout compte fait n’est pas si déplaisant que ça !

Une fois à l’intérieur comme pour tout le reste de la gamme, la volonté de Lexus de nous montrer  qu’il s’agit bien d’un crossover haut de gamme est bien présente : matériaux raffinés, revêtement de la planche de bord agréable, sièges enveloppant ayant un bon maintien.

8-1
9-1
11-1

Malgré la présence d’un écran large de 10.3 pouces et d’un habitacle à la pointe de la technologie, il est difficile de s’y retrouver tellement les commandes sont nombreuses et dispersées un peu partout dans l’habitacle. Un GPS tactile aurait été le bienvenu, le « pad » tel un ordinateur portable pour utiliser les commandes demandant un certain temps d’adaptation.

mbJqPbVm
CnzXPFl_
H6csL0Gz
cGFDlC1k

Esthétiquement aussi bien extérieurement qu’intérieurement, l’UX 250h s’inscrit dans l’ère du temps alliant raffinement et sportivité.

Un confort sans faille ?

Un enjeu de taille pour Lexus qui ne démord pas à l’idée d’avoir une gamme totalement hybride. Disponible uniquement en version 250h en France, décliné en version deux ou quatre roues motrices, animé par un bloc inédit 2.0 l de 4 cylindres affichant une puissance totale de 184 ch, le crossover surprend par sa polyvalence, un entre-deux plaisant entre dynamisme et confort.

Nous avons pu tester ce UX 250h dans toutes les conditions alliant des trajets ville, périphérie et routes sinueuses du bord de mer. On en retiendra principalement son châssis d’une efficacité redoutable, une direction précise et consistante ainsi que des suspensions dotées de l’amortissement piloté AVS (que l’on retrouve de série en finition Executive et en option sur notre modèle d’essai en finition F-Sport). 4 modes de conduite sont paramétrables : ECO, NORMAL, SPORT et SPORT+ avec une suspension et une direction qui s’adaptent à nos besoins dont nous avons pu faire l’expérience en ville avec le passage des dos d’âne par exemple. Nous avons pu prendre en main la version en deux roues et quatre roues motrices, à noter une légère tendance au sous-virage pour la version deux roues motrices. L’UX 250h invite à une conduite coulée en douceur, tout cela avec une habileté remarquable pour un SUV (crossover pardon) !

Au même titre que son petit frère le CH-R, l’UX 250h est doté de la fameuse transmission CVT qui contrairement à la Corolla 122h que nous avions essayé une semaine avant s’est montrée agréable et silencieuse. Le freinage quant à lui nous a agréablement surpris pour un véhicule hybride avec du mordant. Les reprises sont intéressantes (dépassements, entrées d’autoroutes). Néanmoins, il y a toujours une sensation de patinage lors des passages de rapports.

Un habitacle confiné qui cependant accueille ses passagers avec une certaine aisance aussi bien d’espace pour les jambes qu’en hauteur. Le point noir reste le coffre annoncé à 300 l pouvant aller jusqu’à 900 l une fois la banquette rabattue. Assez léger quand on sait que des citadines font beaucoup mieux.

 

Hybride + passage à la pompe = satisfaction garantie 

La consommation « critère clé » de ce UX 250h qui avouons-le s’en sort plutôt bien avec une consommation moyenne de 6 l ! En conduite vraiment dynamique, la consommation a grimpé à 9 l. Des résultats plus que raisonnables compte-tenu de son poids de 1.540 kgs.

Ce Lexus UX 250h se démarque de par son côté polyvalent, peu friand à la station essence, agile sur tous types de trajets, on regrette tout de même un manque de place surtout au niveau de la capacité du coffre.

Tarifs : finitions, packs… 

Modèle

Prix TTC

UX 250h 2WD

36 490 €

UX 250h 2WD Pack

37 490 €

UX 250h 2WD Pack Business (Réservé uniquement aux clients professionnels)

39 990 €

UX 250h 4WD Pack

38 990 €

UX 250h 2WD Luxe

42 490 €

UX 250h 4WD Luxe

43 990 €

UX 250h 2WD F SPORT

45 990 €

UX 250h 4WD F SPORT

47 490 €

UX 250h 4WD Executive

54 990 €

UX 250h 4WD F SPORT Executive

56 490 €