Peugeot dévoile la nouvelle 208

Peugeot dévoile la nouvelle 208

Quelques semaines après la nouvelle Clio, voici une toute nouvelle 208 ! Cette seconde génération au look plus musclé et plus anguleux, sera proposée avec un moteur électrique.

Des meilleures ennemies qui se marquent au pare-chocs. Depuis 1998, année de présentation de la 206 et de la Clio 2, les citadines et best-sellers de Peugeot et Renault sont renouvelées en quasi simultané. Cette fois, les nouvelles générations vont carrément faire leur première sortie en même temps, au Salon de Genève (7 au 17 mars 2019). La Clio devrait cependant arriver avec quelques semaines d’avance dans les concessions, d’ici l’été, alors que la Lionne attendra l’automne.

Peugeot 208 - Vue avant

Alors que la Clio a fait évoluer son design extérieur en douceur, la 208 a revu son look en profondeur. Le côté « bouboule » de l’ancien modèle n’avait pas fait l’unanimité. Les designers ont donc dessiné une 208 plus musclée, plus anguleuse. On oublie le capot trop plongeant, le vitrage latéral arrondi, l’arrière boudiné. La silhouette est plus solide, avec notamment une custode épaissie. On retrouve les derniers codes esthétiques de Peugeot, comme le bandeau noir sur le hayon ou les sabres lumineux sous les optiques. La 208 garde en revanche une grande calandre, qui dénote vis à vis des dernières productions de la marque. La variante GT Line reçoit des élargisseurs d’aile en noir laqué… qui semblent très exposés aux rayures. La 208 s’allonge de 7 centimètres, à 4,05 mètres.

Peugeot 208 - Vue de profilPeugeot 208 - Vue 3/4 arrière

Essence, diesel ou électrique

L’intérieur fait dans le grand spectacle. C’est simple, on ne se croirait pas dans une citadine. On retrouve les fondamentaux du i-Cockpit, qui avaient été introduits sur la précédente 208 : instrumentation en hauteur, petit volant, écran tactile à portée de mains. Mais ils sont revus. L’écran est énorme, 10,3 pouces. Et l’instrumentation peut être 100 % numérique avec un effet de 3D, des informations étant projetées façon hologramme. Effet whaou garanti… mais certains trouveront tout cela un peu chargé et désordonné.

L’équipement est moderne, avec selon les versions le régulateur de vitesse adaptatif (avec fonction arrêt et redémarrage grâce à la boîte auto), l’aide au maintien dans la voie, l’aide aux créneaux 100 % automatique (avec boîte auto), le freinage d’urgence avec détection des piétons et cyclistes, la recharge des téléphones par induction…

Peugeot 208 - Planche de bord Peugeot 208 - Instrumentation 3D

La 208 est basée sur la nouvelle plate-forme des citadines de PSA, la CMP. Elle sera proposée avec trois moteurs essence, de 75, 100 et 130 ch. Les deux plus puissants seront disponibles avec la boîte automatique à 8 rapports. Peugeot ne fait pas encore l’impasse sur le diesel, annonçant la présence d’une motorisation 1.5 BlueHDi de 100 ch. Mais l’événement, c’est l’arrivée dans la gamme d’une variante 100 % électrique. Elle est équipée d’un bloc de 136 ch. Avec une batterie de 50 kWh, elle promet une autonomie avec le cycle WLTP de 340 km, ce qui est largement suffisant pour une citadine. L’habitabilité et le coffre sont identiques à ceux des variantes thermiques.

Peugeot 208 - Recharge électrique