La Toyota Supra fait son grand retour

La Toyota Supra fait son grand retour

Elle s’est faite attendre, la Supra MkV est là ! Développé avec BMW, ce coupé est une propulsion doté d’un six cylindres en ligne.

Une nouveauté Toyota qui ne soucie pas de ses consommations, c’est encore possible. Si la marque mise plus que jamais sur l’hybride, elle n’a heureusement pas fait une croix sur le plaisir pur. Les fans en rêvaient, le japonais l’a fait : la Supra revit, avec une cinquième génération qui arrive 17 ans après l’arrêt de la quatrième.

Toyota Supra 2019 - Avant Toyota Supra 2019 - Arrière

Pour faire revivre sa célèbre sportive, Toyota s’est associé à BMW. La Supra MkV est ainsi une cousine technique de la nouvelle Z4. Mais les deux modèles marquent du départ leur différence : l’allemande est un roadster, la japonaise un coupé. Si les grandes proportions sont forcément proches, Supra et Z4 ne se ressemblent pas du tout. La nippone, qui mesure 4,38 mètres de longueur seulement, arbore une silhouette très galbée, avec beaucoup de rondeurs, mais aussi très exubérante, avec de nombreux artifices esthétiques. La carrosserie est ainsi barrée de nombreuses fentes, pour la plupart factices.

0 à 100 en 4,3 secondes

Dans l’habitacle, le partenariat technique est un peu plus visible. La Supra reprend des boutons à BMW. Mais les designers ont fait un bon effort pour distinguer les véhicules. A bord de la japonaise, la présentation est plus horizontale et n’est pas focalisée sur le conducteur. Pas d’élément orienté vers le pilote donc. L’ensemble dégage une bonne impression de qualité mais manque de personnalité. Bien que coupé, la Supra est une deux places. L’espace derrière les sièges permettra de caler quelques affaires.

Toyota Supra 2019 - Profil Toyota Supra 2019 - 3/4 arrière

Plus on avance dans l’article, moins la Supra se fait japonaise. Car dans les entrailles, c’est du BMW. On ne va pas s’en plaindre. Propulsion, la Supra est dotée d’un moteur six cylindres en ligne 3.0 litres de 340 ch. Aucune hybridation au programme ! Le couple maxi de 500 Nm est disponible tôt, à 1.600 tr/mn. Le bloc est associé à une boîte automatique à 8 rapports. Avec la fonction Launch Control, on peut réaliser le 0 à 100 km/h en 4,3 secondes. Un différentiel actif est monté en série, tout comme la suspension adaptative.

Cette année, seulement 900 exemplaires seront livrés en Europe. Pour la suite, il faut s’inscrire sur une liste d’attente. Toyota France ne proposera qu’une finition, à l’équipement complet : sièges en Alcantara chauffants, régulateur de vitesse actif, phares adaptatifs… Le prix n’est pas encore connu.

Toyota Supra 2019