Range Rover : voici le nouvel Evoque

Range Rover : voici le nouvel Evoque

Huit ans après les débuts de la première génération, voici la deuxième mouture de l’Evoque. En gros, c’est un baby Velar. Et on ne va pas s’en plaindre ! 

Ce n’est pas une erreur de notre part. Il n’y a pas en haut de cette page une photo de l’ancienne génération. Et nous ne nous sommes pas trompés avec une image du Velar. C’est bien l’Evoque 2 que vous avez sous les yeux. Le véhicule a donc un gros air de déjà vu. Comme le fait Volkswagen avec la Golf ou Porsche avec la 911, Land Rover ne prend aucun risque.

Nouveau Range Rover Evoque - Vue de profil

Logique, la première génération a séduit près de 800.000 clients et s’est bien vendue jusqu’au bout. Surtout, pourquoi tout changer ? Le design de l’Evoque a très bien vieilli. Les stylistes l’ont donc juste remis à jour, avec des évolutions vues sur le Velar. Le petit Range adopte ainsi des optiques plus fines, un bandeau noir entre des feux qui mordent davantage sur les ailes et, le plus important, des poignées de portes rétractables, le comble du chic en ce moment. Pour le reste, pas de changement : on retrouve une ceinture de caisse haute, un toit incliné…

Nouveau Range Rover Evoque - Vue de 3/4 arrière

Bientôt branché

L’Evoque a le bon goût de ne pas grandir, restant à 4,37 mètres de longueur, une taille très compacte sur le segment. L’empattement est légèrement étiré (+ 2,1 cm), ce qui apportera un peu plus d’espace aux passagers arrière. Grâce à des suspensions moins volumineuses, le volume du coffre gagne 10 %, à 591 litres. Land Rover annonce aussi des rangements un peu plus grands. Mais est-ce là l’important ? Pas vraiment, car le client de l’Evoque regardera avant tout le soin apporté à la présentation. Et il ne sera pas déçu, avec ici aussi une forte influence du Velar. On retrouve ainsi les deux écrans tactiles au centre. L’Evoque adopte également une instrumentation numérique avec écran 12,3 pouces.

Nouveau Range Rover Evoque - Planche de bord

Sur le plan technique, Land Rover parle d’une « nouvelle architecture ». On espère qu’elle permettra au modèle de perdre du poids, car l’Evoque a toujours souffert d’un embonpoint. Six moteurs sont annoncés au lancement, des quatre cylindres 2.0 uniquement, avec une parité essence/diesel. Les puissances vont de 150 ch à 300 ch. Fin 2019, la marque lancera un modèle hybride rechargeable.

Nouveau Range Rover Evoque - Franchissement

Un capot invisible !

La variante d’entrée de gamme est une traction. Heureusement, on trouve une majorité de variantes à transmission intégrale, avec le très évolué système Terrain Response 2, couplé à des systèmes perfectionnés comme l’aide à la progression en hors piste. Le modèle inaugure un étonnant système de capot invisible : des caméras dans la calandre et les rétros permettent de reconstituer une vue à 180° devant, autour et sous la partie avant de l’auto ! Bluffant.

Ce nouveau baby Range vous plait ? Il est déjà disponible à la commande, avec un prix de base de 39.350 €. Mais les livraisons ne commenceront qu’au printemps 2019.

Nouveau Range Rover Evoque - Vue arrière