Peugeot e-Legend : la 504 coupé moderne

Peugeot e-Legend : la 504 coupé moderne

Gilles Vidal, patron du style de Peugeot, n’a jamais caché son amour pour la 504 Coupé, et le fait que ce modèle est pour lui une source d’inspiration. A n’en pas douter, il rêvait de créer une version moderne. Un rêve qui est devenu réalité avec le concept-car e-Legend, qui sera exposé au Mondial de l’Automobile.

On reconnaît au premier coup d’oeil la silhouette de la 504 Coupé, qui avait été dessinée par Pininfarina, avec notamment trois volumes bien marqués, une cabine arquée vers le train arrière et une surface vitrée généreuse, déroutante de nos jours ! Les références au passé se multiplient sur la carrosserie : ensemble phares/calandre d’un bloc, larges inserts noirs, feux en trois parties, ouïe à la base du pare-brise… Même le logo à l’avant est une réinterprétation de celui qu’utilisait Peugeot dans les années 1960, avec une tête de lion. Autre clin d’oeil à la 504 Coupé : un liseré noir au niveau de la custode. Mais sur ce concept, c’est un petit écran, qui indique notamment le niveau de charge de la batterie.

Le plein d’écrans

Car, vous vous en doutiez surement vu le nom e-Legend, cette étude est électrique. La puissance est de 340 kW et le couple atteint 800 Nm. Quatre roues motrices, ce concept promet un 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes et une vitesse maxi de 220 km/h. Avec une grosse batterie de 100 kWh, l’autonomie est de 600 km (nouvelle norme WLTP).

A bord, le lien avec la 504 Coupé est déjà moins visible. Il y a bien quelques détails, comme l’utilisation de velours pour les sièges au dessin en H ou l’instrumentation en trois parties. Mais l’e-Legend se veut futuriste, avec une profusion d’écrans, dont un de 49 pouces sur la planche de bord, ou deux de 29 pouces dans les portes. Ces écrans sont parfaitement intégrés et se fondent dans l’ensemble car il affiche des décors de matériaux, comme le bois ! Des éléments en vrai bois sont aussi présent, notamment en haut des portes et pour la partie centrale.

Quatre modes de conduite

L’e-Legend est pleinement autonome. Deux types de conduite autonome sont prévus : Soft, privilégiant le confort des occupants et une ambiance reposante, et Sharp, avec une conduite plus dynamique. Le volant s’efface, les sièges s’inclinent, les accoudoirs se déploient… Le conducteur peut prendre la main, avec là aussi deux modes : Legend, typé balade, et Boost, plus dynamique.

Ce prototype fait donc le lien entre le passé et le futur. Surtout, Peugeot veut montrer que l’avenir de l’automobile peut « prendre la forme d’un véhicule désirable et emblématique ». Un contre-pied aux constructeurs qui présentent en ce moment des concepts autonomes aux allures de boîte à chaussures.