Notre Journée Test des 24H du Mans avec Ford Performance

Notre Journée Test des 24H du Mans avec Ford Performance

En ce 3 juin 2018, nous étions invités par Ford France à les accompagner sur la Journée Test des 24H du Mans. L’occasion pour tous les équipages de procéder aux derniers préparatifs, aux rookies d’effectuer leurs 10 tours minimum pour participer à l’épreuve, et pour nous de lancer les premiers paris sur l’issue de la plus belle course du monde ! Au programme pour Abcmoteur : Paris-Le Mans en convoi à bord des dernières Ford Mustang (retrouvez l’essai complet de Jalil), entrevue avec Olivier Pla (pilote Ford Chip Ganassi Racing en WEC), visite des stands et balade aux abords du circuit pour prendre la température.

La vidéo de notre Journée Test des 24h du Mans avec Ford

Bilan de la journée avec Ford France et Ford Performance

Tout d’abord, pour un usage quotidien/cruising, la Mustang est indéniablement plus exaltante en GT, avec ce V8 caverneux fort d’une belle personnalité. En effet pour 4000 euros de plus à l’achat et seulement 1,5L/100km de consommation supplémentaire (!), il n’y a absolument pas photo. Paraît-il que l’Ecoboost est plus rapide en virages et sur circuit, grâce à son poids plus raisonnable sur l’avant… et donc une agilité supplémentaire. Certes, mais elle ne donnera jamais autant le sourire que la GT, sonore et bestiale.

Ensuite, pour ce qui est de la compétition en elle-même, la Journée Test a montré en catégorie GTE PRO (celle qui nous intéresse ici) un probable duel au sommet entre les 4 Ford GT et les 4 Porsche 911 RSR officielles. Longtemps dominées par Ford, les sessions test se sont finalement soldées par un avantage à la firme de Zuffenhausen, présage d’une rivalité tendue pendant la course ! Cela dit, nous n’avons pas forcément la mesure précise des performances de chaque équipage : Corvette Racing passent rarement à côté des 24, Ferrari ont toujours été avec AF Corse un constructeur compétitif et BMW progressent de jour en jour avec la nouvelle M8 GTE. Seuls Aston Martin Racing paraissent en retard avec la Vantage renouvelée, mais un accident de la #95 les a privés de la majorité de cette journée test pour l’équipage danois.

L’esprit des 24h du Mans est en tout cas bel et bien tangible chaque année, cela ne semble pas changer. Nous vous donnons rendez-vous les 16 et 17 pour la 86ème édition de l’épreuve, avec un reportage photo à la clé.

Les Français de plus en plus tentés par l’achat chez un mandataire auto

Les Français de plus en plus tentés par l’achat chez un mandataire auto

Le marché automobile se porte bien. Sur les cinq premiers mois de l’année, il a progressé de 3,5 %. Mais l’ambiance autophobe (carburants de plus en plus chers, restrictions de circulation…) pourrait inquiéter les vendeurs. Qu’ils se rassurent, les Français comptent encore acheter des voitures !

Changer d’abord pour le plaisir

C’est le premier enseignement d’une étude réalisée par Caroom, comparateur de voitures de mandataires. 1.200 automobilistes, propriétaires d’une voiture, ont été interrogés. 82 % projettent d’acheter un véhicule neuf dans les 5 ans. Pour 62 %, c’est même uniquement pour le plaisir d’avoir un nouveau modèle. 56 % pensent le faire pour éviter les pannes avec leur modèle actuel. Du côté de ceux qui ne comptent pas changer d’ici 5 ans, le souci est surtout le prix : 75 % seraient prêts à investir si les tarifs étaient plus attractifs.

Pour trouver des prix plus avantageux, l’une des solutions possibles est de passer par un mandataire. Et ce mode d’achat autrefois marginal séduit de plus en plus. 85 % des sondés se disent prêts à passer par cet intermédiaire pour acheter une voiture. Pour 21 %, c’est même un « oui certainement ». D’ailleurs, 73 % des personnes prêtes à aller chez un mandataire le feraient parce que c’est moins cher.

Les Français pas pris au sérieux par les concessionnaires

Parmi ceux qui se montrent réticents, 46 % disent qu’ils n’ont pas confiance et 47 % indiquent qu’ils préfèrent essayer le véhicule en concession. 42 % s’interrogent sur la prise en charge de l’entretien et de la garantie, alors qu’il n’y a pas de souci. Preuve que certains clichés ont la vie dure !

Le garage traditionnel n’est pas la voie royale pour être satisfait. 67 % des sondés disent qu’ils ont déjà eu l’impression de ne pas être pris au sérieux chez un garagiste ou un concessionnaire. Les pourcentages sont à peu près les mêmes en fonction du sexe, mais varient selon l’âge. 73 % des 18/24 ans n’ont pas déjà été pris au sérieux, contre 58 % des plus de 50 ans.

Infographie

Infographie sur l'étude d'achat des français pour une voiture neuve