L’Autodrome Héritage Festival 2018 à Linas-Montlhéry

L’Autodrome Héritage Festival 2018 à Linas-Montlhéry

L’Autodrome de Linas-Montlhéry est un endroit chargé d’histoire. L’anneau de vitesse a par le passé accueilli de nombreuses manifestations sportives et de multiples autos de prestige. Les 2 et 3 Juin derniers, un hommage était rendu au sport automobile français à l’occasion de l’Autodrome Héritage Festival. Pour l’occasion, de nombreux pilotes historiques comme Anthony Beltoise, Jean Vinatier ou Michel Leclère ont fait le déplacement.

Le sport automobile à l’honneur

Lors de notre arrivée, la première chose que l’on voit, ou plutôt que l’on entend, ce sont les monoplaces ! À l’occasion de leurs 50 ans, les Formule France et Formule Renault donnent de la voix sur l’anneau de vitesse pour accueillir les visiteurs en ce dimanche matin. Les Formules France, de 1968 à 1971, puis les Formules Renault à partir de 1972 , étaient l’antichambre de la F1 dans les années 70. Les pilotes au volant des bolides s’en donnent à cœur joie pour le plus grand bonheur de tous ceux déjà présent en cette fin de matinée. Et lorsque elles ont finalement rejoint les stands, chacun a pu s’en approcher et constater de près leur état de restauration et de préparation exceptionnel !

 

Les célèbres Renault Gordini étaient aussi mises en avant. Adulées, les R12 mais surtout, les R8 Gordini font aujourd’hui l’objet d’un véritable culte. Elles étaient nombreuses à rouler sur les fameux virages relevés de l’autodrome. Faisant revivre l’ambiance course comme lors des fameux plateaux monotypes des années 70, les moteurs pétaradants ont résonné dans la ligne droite des stands ravissant les oreilles des nostalgiques de cette époque et impressionnant les plus jeunes !

Mais le grand moment du weekend fut lorsque la fantastique Matra MS630 démarra sont V8 tiré d’une Ford GT40 pour enchaîner quelques tours d’exhibition. Christine Beckers, grande pilote qui participa entre autre au 1000 km de Spa, au 24h Du Mans ou encore au Paris-Dakar, sut emmener la Matra d’une main de maitre. Son pied droit entreprenant avec l’accélérateur donna l’occasion d’admirer quelques glissades en sortie de virage ! Voir cette voiture, pilotée au Mans 1968 par le grand Pescarolo (Le V12 3,0l maison remplace alors le V8 Ford), faire rugir son moteur était l’un des instants forts de l’Autodrome Héritage Festival !

La Matra MS630 de retour aux stands avec Christine Beckers à ses cotés

 

« Osez Joséphine » : la Juvaquatre sur la piste !

La piste a vécu un autre moment d’exception, mais cette fois avant l’ouverture au public. En effet, dès le Jeudi 31 Mai, une Juvaquatre s’est mise à tourner sur l’anneau de Montlhéry dans le but de rééditer un exploit datant de 1938 ! Cette année là, alors que la Juvaquatre venait d’être présentée, Renault souhaita prouver sa solidité. La marque au losange fit alors rouler une véhicule strictement d’origine pendant 50 heures. C’est dans cet esprit, et avec une voiture d’époque que l’expérience fut retentée en 2018 sous le npom de « Osez Joséphine » !. Malheureusement, le record ne fut pas réédité à cause d’une malencontreuse casse mécanique sur la belle au bout de 26 heures et 10 minutes. L’exploit est tout de même de taille et toute l’équipe à pu faire une apparition durant le weekend avec la Renault Juvaquatre tout juste réparée !

La vaillante Juvaquatre qui a roulé pendant plus de 26 heures !

Comme souvent à Montlhéry, le spectacle n’était pas seulement sur la piste mais aussi sur le parking ! De nombreux clubs ou particuliers ont fait le déplacement accompagnés de leur bijou à 4 roues. Tous passionnés, ils nous ont permis d’approcher de prêt certain mythe de l’automobile mondiale comme la Lamborghini Countach ! Mais si les sportives étaient présentes en nombre, les petites populaires n’étaient pas en reste. Les 4L et Peugeot 104 garées sur la pelouse en sont la preuve.  Véhicules anciens ou plus récents, luxueux ou accessibles, il y en avait vraiment pour tous les goûts à l’Autodrome Héritage Festival !

La galerie photo ci-dessous vous fera découvrir tout ce dont on parle dans l’article et bien plus encore !