Toyota modifie la petite Aygo

Toyota modifie la petite Aygo

Avant l’exubérant crossover C-HR, Toyota avait déjà mis une bonne dose de fun dans sa gamme avec la petite Aygo, au look osé. Un pari qui semblait risqué, la plupart des rivales misant plus sur les lignes arrondies, plus féminines, que sur les formes qui semblent taillées à coups de sabre. Au moins, l’Aygo sort du lot ! Et ça marche, puisque Toyota est content des ventes, avec encore 85.000 exemplaires écoulés en Europe l’année dernière.

Cela n’empêche pas l’Aygo deuxième du nom de passer par la case restylage. La refonte est même assez importante, du moins à l’avant. Pas question pour autant de rentrer dans le rang, mais Toyota a apporté un changement qui semblait attendu par les clients potentiels : le X noir qui barrait la proue a en partie disparu. La forme en X subsiste de manière plus subtile avec la partie couleur carrosserie. L’Aygo se rapproche de la grande sœur Yaris. Il y a toujours des éléments étonnants, comme les triangles sous les phares. Ceux-ci sont redessinés et profitent d’une signature lumineuse à LED. Il en est de même à l’arrière, ce qui apporte une touche de modernité rare dans le segment.

Moteur amélioré

L’Aygo profite de son restylage pour recevoir de nouvelles couleurs de carrosserie, dont un violet, et de nouvelles jantes. Elle continue de miser sur la personnalisation, avec des silhouettes bicolores et de nombreux stickers colorés. A l’intérieur (pour l’instant il n’y a pas de photo), Toyota indique qu’il y a un nouvel éclairage d’ambiance et des selleries inédites. La présentation devrait malheureusement rester très basique. L’équipement ne va pas progresser non plus, l’auto étant déjà dotée des technologies de base de nos jours : freinage d’urgence automatique, alerte de franchissement de ligne blanche ou encore caméra de recul.

Le moteur 1.0 VVT-i a été revu pour satisfaire à la norme anti-pollution Euro 6.2. La puissance grimpe légèrement, de 69 à 72 ch, tandis que la consommation annoncée baisse, de 4,2 à 3,9 l/100 km. Une version Eco, aux rapports de boîte allongés est proposée. Toyota a revu les réglages de la suspension et de la direction, histoire de rendre la voiture un peu plus dynamique et plus confortable. Surtout, pour ce deuxième point, l’insonorisation a été revue.

L’Aygo restylée fera ses débuts au Salon de Genève, début mars. La date de commercialisation n’a pas été communiqué.