Voiture de l’année 2016 : le plein de surprises parmi les finalistes

Voiture de l’année 2016 : le plein de surprises parmi les finalistes

Elles ne sont plus que sept. Cela peut paraître beaucoup, mais c’est un gros écrémage qui vient d’avoir lieu car la première liste comportait 35 noms. L’élection de la Voiture de l’année 2016 entre ainsi dans sa dernière phase, deux mois et demi avant la révélation de la grande gagnante.

Ce sera le lundi 29 février prochain, à la veille de l’ouverture à la presse du Salon de Genève. Pour rappel, l’heureuse élue est choisie par un jury composé de 58 journalistes européens. Alors, trêve de bavardages, voici les sept prétendantes, suivies de notre analyse et nos pronostics.

voitures de lannee 2016

Dans l’ordre alphabétique : Audi A4, BMW Série 7, Jaguar XE, Mazda MX-5, Opel Astra, Skoda Superb et Volvo XC90.

> L’absence de Françaises

Fait rare, il n’y a aucune tricolore dans la liste des prétendantes. Plus précisément, il n’y a aucune Renault (DS, Citroën et Peugeot n’ont rien lancé de vraiment neuf). Cela est fort étonnant, la marque au losange ayant multiplié les nouveautés en 2015. Si le Kadjar n’avait pas de grandes chances, l’Espace et la Talisman semblaient plus que légitimes. La Mégane sort au plus mauvais moment, en janvier : trop tard pour le concours 2016 et sûrement bien trop tôt pour le 2017…

Renault Talisman - 14

> La domination des berlines, les SUV sous-représentés

Certes, les nouveautés dans la catégorie des berlines familiales classiques ont été nombreuses au cours des dernières mois. Mais la part de marché de ce segment ne cesse de fondre, au profit des crossovers et SUV. Il est ainsi étonnant de ne retrouver aucun 4×4 compacts dans cette liste. Le seul tout-terrain est le très luxueux et peu abordable XC90. La gagnante 2015 étant la Volkswagen Passat, on espère d’ailleurs que la lauréate 2016 sera autre chose qu’une berline à papa, même premium.

Volvo XC90 salon auto Orleans 2015

> Beaucoup de prétendants à un premier sacre

En regardant la liste de toutes les Voitures de l’année, il est étonnant de constater que plusieurs marques connues n’ont jamais gagné, à commencer par BMW ! Jaguar, Mazda, Skoda et Volvo n’ont aussi jamais été honorés. Il y a donc de grandes chances pour qu’une marque soit désignée pour la première fois en 2016.

avant Skoda Superb Geneve 2015

> Alors, qui ?

Les chances sont assez ouvertes. Mais les regards se tournent vers l’Opel Astra, qui est la plus polyvalente du lot. Indéniablement, elle marque de gros progrès par rapport à sa devancière. Personnellement, j’aimerais que les jurés osent enfin mettre en avant une voiture plaisir, avec la MX-5, d’autant que celle-ci reste abordable. Cependant, dans ce genre de concours, beaucoup de choses se passent en coulisses avec un fort lobbying des constructeurs, notamment ceux qui ont bien besoin de ce titre pour faire parler d’eux et booster les ventes d’un véhicule crucial.

Nouvelle Opel Astra 2016 - 5

Gazole à moins d’un euro : c’est Noël à la pompe

Gazole à moins d’un euro : c’est Noël à la pompe

Il y a ceux qui suivent chaque jour le cours de la bourse, et ceux qui, comme moi, surveillent quotidiennement l’évolution du prix des carburants (va-t-on m’inviter à un dîner mercredi soir ?). Hier, je n’ai pu résister à rejoindre ma station habituelle pour compléter le réservoir de ma voiture, dans lequel il ne manquait que 20 litres de gazole.

Tous les départements concernés

L’envie était trop forte d’acheter pour la première fois de ma carrière de jeune conducteur (six ans de permis, et j’ai commencé avec une essence) du diesel à moins d’un euro le litre. A la faveur d’une journée « carburant à prix coûtant », il était même descendu à 0,979 euro. Voilà qui donne le sourire lorsque l’on repose le pistolet.

Prix carburant

Et ce n’est pas un cas rare. Beaucoup d’entre vous ont sûrement déjà croisé une station avec un prix du gazole sous cette barre symbolique. D’ailleurs, en faisant le tour du site officiel qui donne les tarifs du carburant, tous les départements français ont au moins un point de vente qui propose du diesel sous l’euro. Et dans certains coins, les stations se multiplient.

Moins de 90 centimes en vue

La tendance étant encore à la baisse, le prix du pétrole ayant atteint un plus bas depuis 7 ans, un autre cap est en vue : le seuil des 90 centimes. Ainsi, ce matin, une station dans le département des Charentes Maritimes (l’Intermarché de Nieul-sur-Mer) affichait 0,919 euro.

D’excellentes nouvelles à l’approche des fêtes, où la majorité des conducteurs est amenée à prendre le volant et multiplier les kilomètres pour réveillonner en famille ou rejoindre les pistes de ski. Ces tarifs bas permettent d’alléger la facture énergétique de Noël… ou de cramer du gazole avec moins de scrupules ! En tout cas, ces chiffres très psychologiques ne vont pas favoriser à court terme la « dé-diéselisation » du marché dans les catégories supérieures.

En moyenne, sur le territoire français, entre le 1er et le 7 décembre 2015, le prix du gazole était de 1,0822 €, la valeur la plus basse depuis cinq ans et demi. Pour le sans-plomb 95 c’était 1,2900, le SP98 1,3486.