Les nouveautés de 2016 : les SUV généralistes

Les nouveautés de 2016 : les SUV généralistes

Abcmoteur prend de l’avance et vous dévoile déjà les grandes stars de l’année 2016. Après les citadines et compactes, place aux SUV. Mais il y a en tellement dans les cartons que nous avons coupé le marché du 4×4 en deux. Nous vous présentons dans un premier temps ceux prévus par les constructeurs généralistes. En fin de semaine, vous découvrirez ce que prépare les firmes premium.

Les 5 incontournables

Kia Niro

Le Niro va jouer la carte de l’originalité… technique. Ce SUV compact, positionné en dessous du Sportage, sera en effet uniquement proposé avec une motorisation hybride essence. Pour réussir sur le créneau de la voiture écologique, le constructeur coréen a donc la bonne idée de miser sur une silhouette tendance, loin des bizarreries d’une Prius. Annoncé par des teasers, le Niro devrait faire sa première apparition publique au Salon de Genève. Attention toutefois : ce sera un hybride simple, la marque n’ayant pas encore mis au point une version rechargeable.

Kia Niro

Peugeot 3008

L’actuel 3008 file sur ses sept ans… et cela se voit. Le crossover compact du lion ne peut cacher ses rides. La relève arrivera courant 2016. Le premier 3008 a été un succès mais cela n’empêchera pas Peugeot de changer la recette. Le prochain adoptera ainsi une allure plus « 4×4 » afin de séduire la clientèle chinoise. Les européens y trouveront leur compte, avec des lignes plus élégantes. L’inspiration viendra du concept Quartz (photo). Nous avons hâte de découvrir l’intérieur, celui du prototype étant prometteur… et Peugeot ayant déjà frappé fort avec celui du modèle actuel. La version hybride diesel ne sera pas reconduite mais Peugeot proposera d’ici 2018 une déclinaison hybride rechargeable, avec bloc thermique essence.

Peugeot Quartz dynamique-2

Renault Koleos

Encore à la traine il y a deux ans, le Losange a cette fois comblé son retard en matière de crossovers/SUV. Après le Captur, le Kadjar et dans une moindre mesure l’Espace, Renault lancera mi-2016 un nouveau 4×4 familial, dérivé du Nissan X-Trail. Il pourrait reprendre à son compte l’appellation Koleos, en espérant que celle-ci ne porte pas la poisse ! Mais le prochain véhicule a toutes les cartes en mains pour réussir : style séduisant (influencé par la Talisman), possibilité d’embarquer sept personnes, base modulaire moderne avec transmission intégrale. Il faut juste que Renault propose des moteurs plus musclés.

Seat Aran

Enfin ! La marque espagnole va enfin avoir dans sa gamme un vrai SUV. Seat était l’un des derniers généralistes avec une telle lacune. Attendu pour le Salon de Genève, il pourrait prendre selon les dernières rumeurs la dénomination Aran. Proche cousin du Volkswagen Tiguan, ce modèle s’inspirera du concept-car Vision 20V20 (photo) découvert à Genève en mars dernier. Il devrait permettre à Seat de booster ses ventes sur tous les continents où il est présent.

Seat-20V20-concept-SUV-2

Toyota C-HR

La marque japonaise l’a annoncé il y a déjà quelques semaines. Le C-HR de série sera dévoilé au Salon de Genève. Inspiré par le concept-car éponyme, il misera sur un look original et dynamique… quitte à sacrifier quelque peu les aspects pratiques. Cela nous vous rappelle rien ? Le Nissan Juke bien sûr ! Toyota rêve d’un succès similaire… d’autant qu’il est légitime. Il a longtemps régné sur la catégorie des SUV compacts, avec le RAV4. Mais celui-ci n’a cessé de prendre de l’embonpoint, laissant la place à ce nouveau petit frère. Une version hybride boosterait à coup sûr les ventes.

crossover Toyota CHR

Et aussi :

Jeep Compass

Porté par le succès du Renegade, Jeep dévoilera début 2016 un nouveau crossover compact… qui risque de faire de l’ombre au Cherokee. Ce nouveau venu devrait faire revivre l’appellation Compass.

Peugeot 2008 restylé

Année animée pour les crossovers de Peugeot. En plus du tout nouveau 3008, la firme de Sochaux prépare l’évolution du 2008. Ce modèle devrait recevoir une face avant plus anguleuse, qui gommera sûrement le côté mou du 2008 actuel. A noter que Renault retouchera de son côté légèrement le Captur.

Renault Alaskan

Décidément, les Français sont à la fête en matière de 4×4. Et Renault fera parler de lui avec un véhicule sans concurrence chez les tricolores : un grand pick-up. Un véhicule dérivé du Nissan Navara, annoncé par ce concept-car.

Renault Alaskan Concept - 7

On les attend également en 2016 :

Fiat 500X Abarth, Ford Kuga restylé, Opel Mokka restylé, Skoda SUV…

Citroën e-Mehari : l’audace envolée ?

Citroën e-Mehari : l’audace envolée ?

Chose promise, chose due ! Citroën vient de dévoiler l’auto électrique qu’il promettait en marge de la COP21.

Une toute nouvelle auto ? Pas vraiment…

Les bruits de couloir l’imaginaient basée sur la Bolloré Bluesummer, et c’est effectivement le cas ! Pour rappel, ce dérivé découvrable de la Bluecar – constituant notamment le parc Autolib’ à Paris –, a été présenté fin… 2013… et commercialisé un an plus tard. Comme sa sœur berline, elle s’est très largement orientée vers l’autopartage, cette fois dans le Sud-Est pendant été ! En cause notamment, une batterie Lithium Métal Polymère (LMP) qui demande à rester le plus branchée possible… sous peine de se décharger, et ce, sans rouler ! Une utilisation de point A à point B est alors idéale…

Citroen e-Mehari Citroen e-Mehari-2

Depuis, PSA a noué un partenariat avec Bolloré et il était question que Citroën vende cette sorte de Méhari des temps modernes dans ses concessions (c’est bien le cas)… avant que ne débarque un concept Cactus M transformant le sympathique C4 Cactus (lire notre essai) que l’on connaît en auto de plage ! Malheureusement non destinée à la série, voici que cette e-Méhari fusionne le tout ! Basée techniquement sur la Bluesummer, elle en reprend l’allure globale tout en gagnant des optiques proches du Cactus, les dimensions (3,81 m), son intérieur (évolution de celui de la Bluecar, volant spécifique notamment), mais surtout son moteur électrique de 68 ch et sa batterie LMP, technologie développée par le Groupe Bolloré. Elle lui permet de développer entre 100 km (extra-urbain) et 200 km (urbain) d’autonomie, rechargeable en 8 h en 16A sur les bornes domestiques ou Autolib’ ou 13 h sur prises domestiques, en 10A.

Citroen e-Mehari-3

L’auto permettra d’atteindre 110 km/h, une vitesse de pointe pas bien éloignée de celle de la Méhari originelle. La délicieuse sonorité du bicylindre est remplacée par le sifflement électrique ! Une filiation que Citroën veut rappeler avec des couleurs vives : un vert rappelant fortement le concept Cactus M, des jaune et orange vifs, et un beige plus discret (des teintes que l’on trouve couramment sur l’ancêtre !), une capote amovible (noire ou rouge-orangée) à diverses configurations, quatre places avec une banquette rabattable à l’arrière, des nervures dans les portes rappelant celles de l’ancienne, un châssis surélevé pour aller pique-niquer dans les bois sans crainte, une carrosserie thermoformée rappelant le plastique ABS de l’originelle, et ainsi montrer une belle résistance au temps et… au quotidien. Enfin, un détail et non des moindres, l’auto se lave intégralement au jet d’eau, grâce notamment à des garnissages de siège imperméables en TEP  (beige ou rouge-orangé). Cette Méhari des temps modernes cède au passage à la mode des crossovers d’un certain côté, en adoptant des élargisseurs d’ailes, bas de caisse et pare-chocs noirs. L’auto sera disponible au printemps 2016 aux alentours de 22 000 €, sans compter le bonus de 6 300 € et les frais de location de batterie.

Citroen e-Mehari-4 Citroen e-Mehari-5

De bonnes intentions donc de la part du constructeur aux chevrons mais, et bien malheureusement, nous avons du mal à nous montrer enthousiastes ! Une telle auto plaira ou ne plaira pas et tout jugement sera forcément subjectif… De mon côté, j’avais été séduit par le concept Cactus M, continuité ludique et somme toute logique du convaincant produit qu’est le Cactus de série (retour à la simplicité contrastant avec l’essentiel de la production, sans laisser de côté la technologie de notre époque, des idées déjà assez Méhari non ?), et proposant une jolie idée de la Méhari moderne… Aujourd’hui, en utilisant la recette Bolloré, Citroën semble ici largement porté sur les économies… Difficile de ne pas retrouver, malgré tous les efforts des designers, la Bluesummer, qui sera d’ailleurs sa voisine de chaîne de production dans l’usine PSA Peugeot Citroën de Rennes. Et qui dit Bluesummer, laisse entendre des prestations bien moyennes, pas d’airbags (ABS et ESP intégrés ici), une finition très sommaire, pour une apparence toujours frêle. “Jouet ou vraie voiture ?” Une déception pour ce qui formait une actualité attendue chez le constructeur… Aussi, quand le cousin Peugeot continue de développer une 308 hybride de 500 ch, Citroën est condamné à attendre… et notamment la future C3 fin 2016, avant la remplaçante de la C5. Quand DS de son côté est toujours très tourné vers la Chine (nouvelle DS 4S) et nous réserve de plutôt maigres restylages (le standing y gagne, ce que le caractère peut y perdre) sur DS 4 et DS 5, pour patienter. Abcmoteur espère vraiment pouvoir être fier des futures productions françaises Citroën et DS à venir, et n’en doute pas au vu des performances de Peugeot. Mais que l’attente est longue ! A suivre.