Lamborghini Huracan LP580-2 : moins de puissance mais plus de fun

Lamborghini Huracan LP580-2 : moins de puissance mais plus de fun

Composée uniquement d’une version LP610-4 Coupé depuis son lancement début 2014, la gamme de la « petite » Lamborghini ne cesse de s’agrandir depuis la rentrée. Après la présentation de la version roadster, la firme italienne ose descendre en gamme avec une version moins puissante ! Mais si le nombre de canassons est en baisse, le plaisir de piloter risque de grimper en flèche.

Juste 30 ch de moins

A cela une raison bien précise : alors que la LP610-4 est équipée d’une transmission intégrale, la 580-2 n’a plus que deux roues motrices. En toute logique, le bloc étant situé après l’habitacle, ce sont les roues arrière qui reçoivent la cavalerie.

Il est possible de reconnaitre au premier coup d'oeil la 580-2, équipée d'un bouclier spécifique.

Il est possible de reconnaître au premier coup d’œil la 580-2, équipée d’un bouclier spécifique.

Dès le titre de son communiqué de presse, Lambo utilise un mot qui nous vient également à l’esprit : fun. L’Huracan devrait ainsi être bien plus amusante à conduire, avec des prédispositions accrues aux glissades. En revanche, pas de boîte manuelle pour faire vraiment corps avec la machine. L’auto conserve une boîte double embrayage 7 rapports.

Si vous suivez la logique du constructeur transalpin, vous avez deviné que la puissance a été réduite à 580 ch. C’est seulement 30 ch de moins que la version de départ. Le bloc est un V10 5.2 atmosphérique, une denrée qui commence à devenir rare de nos jours dans le monde des super-sportives. Le couple maxi est ici de 540 Nm, dont 75 % disponible dès 1.000 tr/min.

Boucliers spécifiques

Les performances sont logiquement en retrait, mais la différence ne sautera pas aux yeux de ceux qui auront pu conduire les deux. La vitesse maxi est de 320 km/h au lieu de 325. Il faut 3,4 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, soit deux dixièmes de plus. A noter que cette version pèse 33 kg de moins que la 610, soit 1.389 kg, avec une répartition 40/60.

Lamborghini Huracan 580-2 - 1 Lamborghini Huracan 580-2 - 6

La 580-2 adopte des éléments de carrosserie spécifiques. C’est peut être un moyen pour que les propriétaires de la « grosse » puissent être satisfaits d’avoir une auto que l’on reconnaît comme une 610 ch. La 580 a ainsi un nouveau bouclier avant, avec des prises d’air redessinées. A l’arrière, les extracteurs d’air ont été modifiés.

Plus fun, cette Lambo sera aussi moins chère ! Alors que la 610-4 coûte chez nous 203.400 €, la 580 devrait descendre à 185.000 €.

Lamborghini Huracan 580-2 - 4 Lamborghini Huracan 580-2 - 3 Lamborghini Huracan 580-2 - 2

Volkswagen Coccinelle Dune : ils l’ont faite

Volkswagen Coccinelle Dune : ils l’ont faite

Le concept a été dévoilé au Salon de Detroit 2014. Autant dire une éternité, à tel point qu’on l’avait oublié, cette Dune. Elle est aujourd’hui révélée sous sa forme de série, à la veille de sa première apparition en public au Salon de Los Angeles.

Clin d’œil au passé

Comme son nom le laisse supposer, la Dune est une version aventurière de la Coccinelle. La compacte néo-rétro de Volkswagen s’ajoute ainsi à la longue liste des véhicules « classiques » qui se déguisent en baroudeur. Mais la firme allemande est maligne. Pour elle, cette Dune ne sort pas de nulle part : elle est un hommage à la version Baja de la première Cox.

Elle a un goût d'aventure... mais restera bien sur le goudron.

Elle a un goût d’aventure… mais restera bien sur le goudron.

Sans surprise, la variante de série est proche du concept-car. La Coccinelle adopte ainsi un kit carrosserie spécifique, avec des boucliers inédits. Celui de l’arrière est recouvert en partie de plastique d’aspect brut, une matière que l’on retrouve au niveau des bas de caisse et des passages de roue. Caractéristique typique des SUV : des protections couleur aluminium sont ajoutées sur les quatre faces de l’auto.

Cinq moteurs

La Dune sera disponible avec neuf couleurs de carrosserie, dont deux inédites (un jaune et un bronze). Les jantes de 18 pouces sont également propres à cette version. Si tous ces changements étaient connus, il y a tout de même une petite surprise : la version cabriolet est aussi concernée. A bord… rien à signaler, à part une sellerie spécifique.

Volkswagen Coccinelle Dune - 1 Volkswagen Coccinelle Dune - 2 Volkswagen Coccinelle Dune - 10

Si la Dune fleure bon les grands espaces, elle ne pourra pas quitter les routes et chemins praticables. Elle reste en effet une deux roues motrices. La garde au sol a tout de même été relevée de 10 mm. La gamme de motorisations est identique à celle des autres Coccinelle. On trouve ainsi trois moteurs essence TSI de 105, 150 et 220 ch. Pour le diesel, il y a le 2.0 TDI décliné en 110 et 150 ch.

Il n’y a pas encore de date de commercialisation pour la France. Les prix sont aussi inconnus.

Un avant-goût du Ford Kuga restylé

Un avant-goût du Ford Kuga restylé

Ceci n’est pas le Kuga restylé. Il s’agit du lifting de son pendant américain, l’Escape. Depuis plusieurs années, Ford internationalise ses véhicules, ce qui lui permet de réaliser de sacrées économies aussi bien en matière de développement que de production (c’est grâce à cela que la Mustang est enfin vendue officiellement chez nous).

Restylage visible

Les véhicules étant quasiment identiques à différents endroits de la planète, on peut déjà affirmer que « notre » Kuga adoptera courant 2016 ce nouveau visage. Une face avant inspirée de celle du grand frère Edge, dévoilé en juin 2014… et qui n’arrivera chez nous que l’année prochaine.

Avec cette calandre, le Yuga aura un air plus... américain.

Avec cette calandre, le Kuga aura un air plus… américain.

L’Escape/Kuga adopte ainsi une nouvelle calandre hexagonale, peinte couleur aluminium. Celle-ci étant nettement plus grande que l’ancienne, les entrées d’air se font en conséquence plus discrètes. Les antibrouillards ont été redessinés tout comme la partie inférieure des optiques (Ford a fait attention à ne pas toucher au capot et aux ailes).

Au niveau de l’arrière, il semble y avoir pas mal de changements. Mais en y regardant de près, les designers ont été malins. Ils ont juste revu la partie centrale du hayon, celle qui comprend un morceau des feux. Ces bouts ont été raccourcis, ce qui donne l’impression d’une transformation importante.

Commandé à distance

Il n’en est pas de même à bord. Seuls les propriétaires d’un modèle actuel verront rapidement ce qui a été revu. Leurs yeux se poseront ainsi sur le nouveau volant ou les nouvelles commandes de climatisation. Ford promet que celles-ci seront plus accessibles grâce à un levier de vitesses repositionné.

Kuga 2016 - 2 Kuga 2016 - 5 Kuga 2016 - 4

Aux Etats-Unis, l’Escape annonce avoir mis à jour sa dotation technologique. Mais plusieurs équipements présentés comme inédits aux USA sont déjà disponibles chez nous, à l’image de l’alerte de franchissement de ligne qui apporte des corrections à la direction. Il y a quand même du « vraiment nouveau » : le SYNC Connect qui permet de prendre le contrôle de sa voiture à distance grâce à un téléphone (ouverture des portières, coupure du moteur…).

L’Escape profite de ce lifting pour mettre à jour sa gamme de moteurs. Mais cela a déjà été fait en Europe, avec notamment le lancement de blocs essence Ecoboost de 150 et 182 ch. Le restylage du Kuga devrait donc être surtout esthétique. On espère le découvrir à Genève en mars prochain.

Kuga 2016 - 1 Kuga 2016 - 6