Il fait un chrono sur le Nürburgring en Tesla Model S !

Il fait un chrono sur le Nürburgring en Tesla Model S !

Il est possible de voir toute une panoplie de records sur le Nürburgring, toutefois lorsqu’il s’agit d’une voiture électrique, ici en l’occurrence une Tesla Model S, c’est déjà nettement plus rare !

A plus de 200 km/h sur l’Enfer vert sans aucun bruit

Enregistrer un temps en-dessous des 9 minutes au Nürburgring ? C’est le pari qui a été tenté par le conducteur d’une Telsa Model S P85D. Une grande berline pouvant accueillir jusqu’à 7 passagers qui a la particularité d’être totalement électrique. Grâce à ses deux moteurs électriques placés sur chacun des trains (avant/arrière), la voiture américaine est en réalité une supercar au regard de sa fiche technique ! 700 ch, 930 Nm de couple envoyés aux quatre roues et un 0 à 100 km/h abattu en 3,4 s ! Quid de ses performances sur le tracé le plus exigent du monde ?

Rouler en Porsche 911 GT3 et se faire dépasser par une "simple" berline, c'est à découvrir en vidéo en fin d'article !

Rouler en Porsche 911 GT3 et se faire dépasser par une « simple » berline, c’est à découvrir en vidéo en fin d’article !

Entièrement d’origine avec des jantes de 19 pouces, la Model S P85D et ses 2 239 kg (!) n’a besoin que de 8 min 50 pour rejoindre l’arrivée ! La batterie rechargée à 88 % aura perdu une partie de son énergie, puisqu’elle chute à 59 % après avoir été malmenée. Il faut admettre que bajasmc qui est au volant de ce bolide d’une valeur de 107 000 € possède un bon niveau de pilotage, tandis que l’auto se débrouille vraiment pas si mal !

Certes, les pneus gémissent, la suspension mériterait d’être plus ferme et le poids est handicapant avec du sous-virage, mais c’est un petit exploit qui mérite d’être salué !

Un Peugeot 2008 DKR plus grand et puissant en 2016

Un Peugeot 2008 DKR plus grand et puissant en 2016

Après 25 ans d’absence, Peugeot est retourné au Dakar, mais le résultat n’a pas été au rendez-vous avec comme meilleure place seulement 11ème. Pour 2016, le constructeur a sérieusement revu le 2008 DKR…

L’animal sera plus stable et rapide

Peugeot avait présenté en 2014 le 2008 DKR (lire : Peugeot 2008 DKR : V6 diesel, deux roues motrices !), son engin capable de s’attaquer aux pistes du célèbre rallye-raid. Une sorte de gros buggy déguisé en 2008, le SUV citadin du Lion. Afin de mettre toutes les chances de leur côté pour la deuxième participation, les ingénieurs de Peugeot Sport ont fait grandir le bolide qui s’appelle désormais 2008 DKR16.

Peugeot 2008 DKR16-9

L’empattement, la longueur et la largeur du 2008 DKR16 sont en hausse. La différence se remarque au premier coup d’œil malgré cette robe en carbone relativement discrète. L’aérodynamique a été soignée grâce au capot et à la prise d’air du toit qui ont été modifiés. Pour améliorer les capacité de franchissement de l’animal qui est, rappelons-le, équipé de simplement deux roues motrices, les porte-à-faux avant et arrière ont été raccourcis. La suspension a été optimisée pour une meilleure stabilité en courbe et les jantes, en magnésium monobloc, sont nouvelles. Le centre de gravité plus bas profitera aussi à la maniabilité.

Peugeot 2008 DKR16-8 Peugeot 2008 DKR16-7

Enfin, le V6 3,0 l bi-turbo diesel gagne en puissance tout en devenant plus docile. Le bloc affiche 350 ch, soit 10 ch supplémentaires, tandis que le couple (800 Nm) est disponible à un régime moteur moins élevé.

Peugeot 2008 DKR16-6 Peugeot 2008 DKR16-5 Peugeot 2008 DKR16-4

Pour se rendre compte de l’impact de ces évolutions en course, il faudra attendre le 3 janvier 2016, date à laquelle le départ de la 38ème édition du Dakar sera donné.

Pour voir la transformation et évoluer la bête à toute vitesse :