La Lamborghini Huracan perd son toit à Francfort

La Lamborghini Huracan perd son toit à Francfort

Tout comme sa devancière la Gallardo, l’Huracan a le droit à sa version découvrable. C’est à Francfort que Lamborghini a choisi de la révéler, de quoi combler les amateurs de promenade rapide cheveux au vent…

Pour apprécier pleinement le V10 atmosphérique

La Lamborghini Huracan aura donc pris un peu moins de 2 ans pour perdre son toit. Une bonne nouvelle pour les intéressés par les modèles découverts du Taureau, mais qui n’auraient pas pu s’offrir la surpuissante Aventador SV Roadster dont le prix se situe aux alentours des 400 000 €… soit une somme correspondant à environ deux Huracan Spyder.

Lamborghini Huracan Spyder

Pour éviter les remous une fois décapoté, une lunette arrière électrique peut être déployée

Pour éviter les remous une fois décapoté, une lunette arrière électrique peut être déployée

Lamborghini Huracan Spyder-3

Alors que les Ferrari 488 Spider et McLaren 650S utilisent un toit rigide rétractable, la cousine de l’Audi R8 Spyder fait appel à la toile lorsqu’elle souhaite se couvrir. Cela se traduit par un poids en hausse de 120 kg pour un total correct de 1 542 kg. Ainsi, les 610 ch issus du V10 5,2 l emmènent sans peine l’Italienne aux 100 km/h en 3,4 petites secondes. A noter qu’il est possible de se décoiffer jusqu’à 324 km/h… Pour actionner la capote, il faudra patienter 17 secondes et la déclencher à une vitesse de 50 km/h maximum.

Lamborghini Huracan Spyder-4

Lamborghini profite de cette déclinaison pour faire bénéficier au cabriolet au coupé de petites optimisations. Ainsi, un stop & start fait entrée afin de couper le moteur à l’arrêt et 5 des 12 cylindres peuvent se désactiver selon les conditions afin de là aussi diminuer la consommation de carburant. Enfin, la gestion de la transmission intégrale a été modifiée.

L'intérieur original en faisant quelques clins d'oeil aux grilles d'aération du moteur. Néanmoins, il est peut-être un peu surchargé de boutons...

L’intérieur est original est propre à Lamborghini, mais il est peut-être un peu surchargé de boutons…

Lamborghini Huracan Spyder-9

Il ne vous reste maintenant qu’à passer commande et de profiter des vocalises de celle qui sera sans doute la dernière génération à être dotée d’une mécanique non suralimentée…

Mercedes Concept IAA : impressionnant, mais irréaliste ?

Mercedes Concept IAA : impressionnant, mais irréaliste ?

Décidément, les constructeurs haut de gamme allemands ont la fibre écolo. Comme Porsche et Audi, Mercedes présente également son concept vert simplement nommé « Concept IAA » pour « Intelligent Aerodynamic Automobile »

Une hybride rechargeable ultra-aérodynamique

Alors que les Porsche Mission E et Audi e-tron quattro annoncent très clairement un modèle en série, Mercedes a dévoilé à Francfort un concept-car nettement plus futuriste que l’on ne devrait pas voir arriver en concessions avant un bon nombre d’années. Le Concept IAA est une grande berline de 5,04 m très étirée en longueur. La face avant se veut à la fois simple et agressive avec une calandre occupant toute la partie frontale.

De profil, on remarque une ceinture de caisse haute laissant que très peu de hauteur au vitrage latéral. Heureusement, le très grand toit vitré compense. La partie arrière est impressionnante et peut s’allonger de plusieurs dizaine de centimètres (longueur totale : 5,43 m) afin d’améliorer la traînée aérodynamique de la voiture pouvant descendre son Cx de 0,25 à 0,19. Les roues et un certain nombre d’éléments se déplacent à partir de 80 km/h afin de diminuer le frottement de l’air (à découvrir en vidéo en fin d’article).

Mercedes-Concept-IAA-9 Mercedes-Benz “Concept IAA” (Intelligent Aerodynamic Automobile) Mercedes-Concept-IAA-3

De cette façon, la motorisation hybride rechargeable de 279 ch est la moins sollicitée possible. Avec le mode le plus économe, le Concept IAA ne rejette que 28 g/km de CO2 et peut tenir 66 km en tout électrique. Les personnes à bord pouvant être au nombre de quatre au maximum pourront ainsi profiter de tout le confort de cette limousine ayant des airs de Classe S du futur… L’habitacle revêtu de blanc et les aérateurs de couleur bleue et rose offrent une ambiance atypique.

Mercedes-Concept-IAA-5 Mercedes-Concept-IAA-6 Mercedes-Benz “Concept IAA” (Intelligent Aerodynamic Automobile) Mercedes-Concept-IAA-7

Il est certain que nous sommes encore loin de la commercialisation d’un modèle possédant un aérodynamisme aussi poussé, mais peut-être que d’ici une dizaine d’années ce sera probablement en train d’être introduit sur le haut de gamme. Aujourd’hui, quelques supercars (McLaren P1, Ferrari LaFerrari, …) modifient déjà leur empreinte aéro selon les conditions…

Audi e-tron quattro concept : sa mise en série déjà prévue

Audi e-tron quattro concept : sa mise en série déjà prévue

Les constructeurs premiums allemands vont prochainement lancer leur offensive 100 % électrique. Après la Porsche Mission E dont je vous ai parlé hier, voici l’Audi e-tron quattro concept annonçant également un modèle de série !…

Du nouveau pour le style Audi !

En découvrant l’e-tron quattro, il est agréable de se faire la réflexion qu’Audi commence à amorcer sérieusement un virage stylistique. Il suffit de regarder la calandre avec seulement quelques barrettes chromées, le dessin du capot et des optiques pour remarquer du changement.

La face avant est peut-être un peu chargée et les protections en plastique pour l’aspect baroudeur sont sans doute trop larges, mais un concept-car doit faire tourner les têtes. Le fin liseré rouge reliant les deux feux de la poupe – la nouvelle tendance ? – est du plus bel effet… Du côté des dimensions, ce SUV mesure 4,83 m de long, 1,93 m de large et seulement 1,54 m de haut. De quoi le situer entre les Q5 et Q7.

Le coefficient de traînée est de seulement 0,25. Une performance obtenue notamment grâce aux éléments aérodynamiques actifs et aux rétroviseurs extérieur remplacés par des caméras

Sans surprise, l’intérieur se révèle être relativement épuré en évinçant presque tous les boutons. La majorité des fonctions de l’auto se commandant grâce aux écrans tactiles. Bien entendu, le conducteur profite d’un tableau de bord entièrement numérique – l’Audi virtuel cockpit –, comme c’est le cas sur les récents Q7, TT et A4. L’auto peut accueillir quatre personne et 615 litres de bagages dans son coffre.

L’année de présentation du modèle de série déjà fixée

Vous vous demandez sans doute quelles sont les caractéristiques techniques de l’Audi e-tron quattro ? Elles sont assez impressionnantes, puisque l’Allemande développe une puissance de 435 ch grâce à ses trois moteurs électriques répartis sur le train avant et arrière. Pendant un court instant, il même possible d’obtenir 592 ch et 800 Nm de couple histoire de clouer au sol un certain Tesla Model X ? Le 0 à 100 km/h s’établit en 4,6 s et la vitesse maximale s’en tient à 210 km/h.

En termine d’autonomie, car c’est bien à ce chapitre que les véhicules électriques sont attendus, l’e-tron quattro annonce plus de 500 km. Un score le plaçant parmi ce qui se fait de mieux sur le marché dont la marque américaine Tesla fait partie. Le chargement complet réalisé à partir d’une borne spécifique d’une puissance de 150 KW demande 50 minutes.

Pour ceux qui se seraient laissés électrisés par ce SUV, voici la déclaration d’Ulrich Hackenberg qui est en charge de développement technique chez Audi : « Audi présentera un SUV sportif haut de gamme tout électrique début 2018.  L’Audi e-tron quattro concept en donne un aperçu concret ».

Le pavillon de l’Audi e-tron quattro concept reçoit un panneau photovoltaïque permettant de recharger ses batteries lorsque la météo est ensoleillée

Vous pouvez donc dès maintenant commencer à économiser pour celui qui devrait s’appeler Q6. Le prix de vente sera très probablement aux alentours des 100 000 €…