L’agenda auto : demandez le programme pour septembre 2015

L’agenda auto : demandez le programme pour septembre 2015

Que faire, que voir, que découvrir en cette rentrée ? Réponse dans notre désormais incontournable agenda, bien entendu non exhaustif.

Le 2 > la Méhari ressuscitée… ou presque

On ne va pas lister ici toutes les journées où une nouveauté est attendue. Comme nous l’avons vu récemment, le programme de ce début de mois est chargé. Mais l’un des événements à mettre en lumière est la présentation le mercredi 2 du concept Citroën Cactus M, qui rendra hommage à la Méhari. La firme aux chevrons a imaginé le véhicule de plage du 21ème siècle. Mais malheureusement, la commercialisation est loin d’être assurée. On peut tout de même espérer une version découvrable de la C4 Cactus, avec toit ouvrant en toile.

Une partie du concept-car Citroën Cactus M qui sera dévoilé le 2 août

Une partie du concept-car Citroën Cactus M qui sera dévoilé le 2 août

Le 6 > L’Elégance a rendez-vous à Chantilly

Les Américains ont Pebble Beach, les Français ont désormais Chantilly. Après le succès de la première édition, le « Chantilly Arts & Elegance Richard Mille » est de retour au sein du domaine du Château dans l’Oise. Un rendez-vous qualifié selon les organisateurs de « mondain, convivial et familial ». Au menu : un plateau de concept-car (avec notamment la BMW 3.0 CSL Hommage), une exposition de voitures anciennes réparties en douze catégories ou encore une vente aux enchères Bonhams, avec dix autos à vendre dont une Bugatti 101 Antem 1954 estimée à 1,5 million d’euros.

Le 9 > Le Transporteur est de retour

Amateurs de cascades sur quatre roues, rendez-vous le 9 septembre dans les salles obscures. Après le septième volet de Fast and Furious, voici le quatrième opus du Transporteur. Le personnage principal est toujours un conducteur d’Audi A8 très spécial du nom de Frank Martin. Mais il n’est plus campé par Jason Stantham. A sa place se trouve désormais Ed Skrein. La bande annonce en met plein la vue (le contraire aurait été étonnant) avec des dérapages et envolées dans tous les sens. Attachez vos ceintures.

Transporteur Heritage

Abcmoteur sera présent à l’avant-première le 4 septembre, nous vous en reparlerons.

Du 11 au 13 > Les 60 ans d’Alpine fêtés à Dieppe

La marque créée par Jean Rédélé souffle ses 60 bougies cette année. Pour l’Association des Anciens d’Alpine, il était impensable de ne pas marquer le coup dans le berceau historique de la firme au A fléché. Ils ont concocté trois jours de fête à Dieppe avec un programme riche en événements et expositions. 600 modèles venus de toute l’Europe sont attendus. L’écurie Signatech-Alpine sera présente avec une A450. Clou du spectacle : la « nouvelle Société des Automobiles Alpine » exposera le concept Célébration, qui annonce la nouvelle Berlinette.

profil Alpine Celebration 24 H du Mans 2015

Du 17 au 27 > Salon de Francfort

C’est LE rendez-vous de la rentrée automobile, celui dont on vous parle depuis quelques semaines avec la présentation anticipée de ses stars. D’ici l’ouverture de ce show, d’autres voitures seront dévoilées de manière officielle, comme le SUV Jaguar F-Pace. Mais à n’en pas douter, il y aura quelques surprises de dernière minute ! Si vous avez la chance de vous rendre en Allemagne, attendez-vous à en prendre plein les yeux avec des stands gigantesques aux structures très originales.

Mercedes Francfort 2013

Du 24 au 28 > Salon auto à Lyon

Après avoir été annulé en 2013, le Salon de l’Automobile de Lyon, autrefois deuxième plus grand Salon auto de France, est de retour… dans une formule plus light. La durée passe de 9 à 5 jours mais le tarif est quasiment divisé par deux : 6 € et même 5 € en pré-vente sur Internet. Comme précédemment, les organisateurs en font un espace de vente, avec la possibilité d’essayer rapidement les autos. Parmi les animations : une piste pour véhicules électriques, un simulateur de monoplaces ou encore des démonstrations de voitures de course. En espérant que les dernières nouveautés soient présentées.

Les 26 et 27 > World Series by Renault au Mans

Le dernier week-end du mois de septembre, les World Series by Renault feront étapes en France, sur le circuit Bugatti du Mans. Deux jours de courses et de show sur la piste, avec en vedette la nouvelle R.S 01.

Renault RS 01

Un nouveau moteur pour la Seat Ibiza Cupra

Un nouveau moteur pour la Seat Ibiza Cupra

En mai dernier, Seat a dévoilé au Salon de Barcelone une « nouvelle » Ibiza. Mais ce n’était rien d’autre qu’un petit lifting de la quatrième génération, née en 2008 et déjà revue en 2012. Une version n’avait pas été concernée par ce rafraîchissement : la Cupra. C’est aujourd’hui chose faite, à l’approche du Salon de Francfort.

Finition améliorée

Personnellement, j’ai beau chercher, je ne vois pas ce qui a pu changer à l’extérieur. Basée sur la version 3 portes de l’Ibiza, la Cupra se reconnait à son immense bouche trapézoïdale, ses quatre fentes d’aération sous la calandre ou encore sa sortie d’échappement centrale. La signature lumineuse à diodes est de série.

C'est sous le capot que ça bouge, avec un nouveau 1.8 TSI et une boîte manuelle.

C’est sous le capot que ça bouge, avec un nouveau 1.8 TSI et une boîte manuelle.

Il y a plus à dire sur l’habitacle. La partie supérieure de la planche de bord adopte un nouveau matériau souple, qui fait progresser la qualité de finition. On remarque la présence de nouvelles commandes de climatisation et d’un ensemble d’info-divertissement revu. La connectivité est mise à jour avec le « Full Link », qui comprend Apple Car Play et Android Auto. Ces dispositifs permettent de profiter directement sur l’écran de l’auto des fonctions de votre téléphone. Pour les utilisateurs d’iPhone, Siri fonctionne également.

192 ch au lieu de 180

Mais le changement le plus important se trouve sous le capot. Comme la Volkswagen Polo GTI l’année dernière, l’Ibiza Cupra abandonne le bloc 1.4 TSI 180 pour un 1.8 TSI à double injection (directe et indirecte) de 192 ch. Le couple fait un bon en avant, passant de 250 à 320 Nm. Il est disponible dès 1.450 tr/min.

Seat Ibiza Cupra 2015 - 6 Seat Ibiza Cupra 2015 - 5

Ces gains améliorent légèrement les performances, avec un 0 à 100 km/h réalisé en 6,7 secondes au lieu de 6,9 secondes. La vitesse maxi est de 235 km/h. L’Ibiza Cupra est désormais proposée avec un « Drive Profil », qui permet à l’auto de « s’adapter aux souhaits de conduite du conducteur », avec deux modes (Sport ou Confort) qui agissent sur la suspension et la direction. Enfin dernière nouveauté : en configuration standard, l’auto est dotée d’une boîte manuelle. La DSG était auparavant de série. Elle reste proposée, mais en option donc.

Seat Ibiza Cupra 2015 - 4 Seat Ibiza Cupra 2015 - 3 Seat Ibiza Cupra 2015 - 2 Seat Ibiza Cupra 2015 - 1

Beau temps sur le marché automobile français en août

Beau temps sur le marché automobile français en août

Cet été, le soleil a brillé sur les plages françaises… et sur les concessions ! Le marché des voitures particulières neuves poursuit sur sa bonne lancée, laissant espérer une belle rentrée pour les constructeurs hexagonaux et étrangers.

Citroën sourit enfin

Après la hausse de 2,3 % en juillet, les ventes s’envolent de 10 % en août… mais au niveau des données brutes. A nombre de jours ouvrables comparable, la hausse n’est plus que de 4,7 %, ce qui est déjà pas mal. A noter que les Français n’ont pas vraiment la tête à changer d’auto en août, car il s’est vendu seulement 92.052 véhicules le mois dernier, contre plus de 145.000 en juillet !

Grâce à ce bon mois d’août, Citroën retrouve un bilan 2015 positif (+ 0,7 %).

Grâce à ce bon mois d’août, Citroën retrouve un bilan 2015 positif (+ 0,7 %).

Bonne nouvelle, Citroën, pas en forme depuis le début de l’année, est le constructeur tricolore qui s’en sort le mieux, avec un joli + 18 %. Son ancienne griffe premium DS, aujourd’hui indépendante, relève aussi la tête avec + 10 %. Pour compléter ce bon bilan PSA, Peugeot est également à la fête avec + 13,9 %.

En face, Renault ne démérite pas avec + 11,3 %. Mais on s’étonne de voir le lion aligner de meilleures hausses au fil des mois alors que le Losange multiplie les nouveautés, avec notamment le Kadjar. Autre bémol : Dacia cale, avec – 16,3 %.

Toyota est l’un des rares dans le rouge

Rares sont les marques qui se cassent la figure en août. Chez les grands généralistes, l’un des plus gros gadins est signé Toyota avec – 13,5 %. Ford limite la casse : – 2,1 %.

Le groupe Volkswagen n’est absolument pas concerné, avec une hausse globale de 12,2 %, portée par les résultats de la maison mère (+ 12,7 %) et ceux d’Audi (+ 18,8 %). Autre belle performance : BMW, qui s’envole avec + 29 %. Après son année 2014 noire marquée par une restructuration du réseau et une réduction des ventes à faible marge (loueurs…), Hyundai est en forme olympique (+ 46,5 %). La situation devrait encore s’améliorer avec l’arrivée dans les concessions du nouveau Tucson.

A noter que la part du diesel continue de baisser, représentant en août moins de 57 % des immatriculations. Côté modèles, la Clio reste la reine des ventes et semble déjà avoir assuré son titre de championne 2015. En revanche, le Captur a quasiment définitivement perdu sa 3ème place au profit de la Peugeot 308.

Le Top 100 des ventes en France de janvier à août 2015

Top 100 des ventes France - Août 2015 Top 100 des ventes France - Août 2015 (2)

Le bilan des constructeurs

immatriculations-voitures-particulieres-aout-2015

Evolution par rapport aux années précédentes

Evolution des ventes en France

Source chiffres et infographies : CCFA. Evolutions par rapport à août 2014.

Peugeot Fractal : l’éveil des sens

Peugeot Fractal : l’éveil des sens

Oui, vous aussi vous l’avez pensé : « encore ! » Encore un concept-car chez Peugeot, certes séduisant mais qui ne semble rien annoncer de très précis pour la firme au lion. Le prochain vrai nouveau modèle de la marque, le 3008 deuxième génération, est loin d’être prêt. Il fallait donc passer par la case prototype pour attirer l’attention à Francfort.

Plus petit qu’une 208

Depuis quelques jours, la marque au lion faisait monter la pression avec des teasers où l’on ne voyait pas grand chose, laissant la porte ouverte à toutes les suppositions. Le Fractal prend au final l’aspect d’un petit véhicule découvrable, long de 3,81 mètres (16 cm de moins que la 208). Au moins ce n’est pas un 4×4 ! Les roues de 19 pouces sont rejetées aux quatre coins.

Autant le dire de suite : ce concept est juste là pour le plaisir des yeux. Faute de nouveautés chez Peugeot, c'est déjà ça...

Autant le dire de suite : ce concept est juste là pour le plaisir des yeux. Faute de nouveautés chez Peugeot, c’est déjà ça…

D’un point de vue esthétique, ce Fractal se place dans la lignée du Quartz, découvert il y a maintenant un an. Mais sur un gabarit plus petit, les lignes taillées à la serpe sont encore plus impressionnantes. On retrouve le désormais incontournable regard avec insert de carrosserie en partie inférieure. Petite originalité ici : un élément de la signature lumineuse se prolonge le long de la calandre.

Un bandeau pas gratuit

La partie arrière adopte un grand bandeau de feux sur lequel est posé le lion. Un effet esthétique que l’on devrait retrouver sur les prochaines réalisations de Peugeot. Détail devenu une signature des concepts Peugeot : le Fractal est bicolore avec une coupe franche au niveau de la portière. L’avant est peint en blanc tandis que l’arrière est noir mat.

Peugeot-fractal-concept-2 Peugeot-fractal-concept-10

La planche de bord est réduite au strict minimum. La majorité des fonctions sera commandée par un écran tactile 7,7 pouces posé à plat entre le conducteur et le passager. Le pilote a dans les mains un volant dont les deux branches intègrent un écran tactile.

Chêne, cuivre et cuir

Il a face à lui une nouvelle évolution du fameux i-Cockpit, l’instrumentation placée en hauteur de Peugeot. Ici, le combiné associe une dalle numérique 12,3 pouces à affichage holographique à une lame polycarbonate inclinée à 45° qui affiche des infos complémentaires avec un effet de profondeur.

Peugeot-fractal-concept-9 Peugeot-fractal-concept-1

Peugeot a une nouvelle fois soigné le choix des matériaux. Selon la marque, l’inspiration vient des auditoriums et des studios d’enregistrement. On trouve sur la planche de bord, les contre-portes et les baquets du chêne noir. Un bandeau de cuivre fait le tour de l’habitacle. Les sièges sont recouverts d’une maille textile 3D et de cuir blanc.

Toucher, sentir, entendre

Le Fractal est un concept électrique. Il y a deux moteurs de 75 kW chacun, soit 102 ch, disposés sur les trains avant et arrière. L’énergie est fournie par une batterie lithium-ion placée dans le tunnel central, ce qui abaisse le centre de gravité et recentre les masses. Le niveau de charge est indiqué par le bandeau de feux arrière. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,8 secondes.

Peugeot-fractal-concept-3 Peugeot-fractal-concept-4

Mais le plus important pour Peugeot sur ce concept est la partie sonore (d’où les inspirations de l’intérieur). Plutôt étonnant pour une électrique ! Pour la firme au lion, l’ouïe compte autant que la vue et le toucher, qui sont respectivement symbolisés par le combiné d’instrument et le contact du volant. La marque a fait appel à un designer sonore pour imaginer une signature sonore au Fractal, pour que celui-ci se fasse « entendre » dans la circulation.

Son dynamique

Une entité de recherche du groupe PSA nommée StelLab a mis au point une installation acoustique de haute volée. L’idée : assurer une immersion totale avec une « spatialisation » et une « dynamisation » du son. Peugeot donne un exemple pour un trajet lié à la navigation. La source de la synthèse vocale est dans l’axe de la voiture, puis semble se rapprocher à mesure que la voiture avance d’un carrefour. Le son se déporte même du côté de la direction à prendre !

Peugeot-fractal-concept-5 Peugeot-fractal-concept-6

21ème siècle oblige, le Fractal est connecté. Une montre Samsung Gear S renseigne le conducteur sur le niveau de charge ou encore la localisation de l’auto. L’ouverture des portes se fait aussi avec la montre.

Peugeot-fractal-concept-8