Mini vous permet de métamorphoser votre échappement

Mini vous permet de métamorphoser votre échappement

Mini a toujours su proposer une sonorité sympathique pour ses quatre-cylindres turbo les plus puissants. Pour ceux qui en voudraient encore plus, la marque anglaise propose un accessoire qui devrait faire fureur auprès des aficionados de l’échappement sport !…

Un échappement à clapet d’origine Mini

Lors de mon essai de la Cooper S, j’avais apprécié la bande-son travaillée particulièrement présente en mode sport. La John Cooper Works ne semble pas non plus avare en musique à en croire la vidéo officielle tournée sur circuit. Si vous souhaitez encore davantage de bruit et de crépitements à la décélération tout en ayant la possibilité de moduler à l’envie l’intensité sonore, Mini a pensé à vous avec une ligne d’échappement avec embouts carbone disponible en accessoire.

Une simple pression suffit à métamorphoser la sonorité. Aucune rivale ne le propose !

Une simple pression suffit à métamorphoser la sonorité. Aucune rivale ne le propose !

Vendue au tarif raisonnable de 1 545 €, cette dernière a une double sortie ayant la particularité de posséder un clapet relié à une télécommande Bluetooth. Ainsi, avec une simple pression on passe d’un échappement discret à quelques chose de très racing ! La différence est notable, que ce soit sur Cooper S ou JCW. J’ai regroupé ci-dessous deux vidéos permettant de se faire une idée du résultat.

  • Mini JWC en ligne d’origine vs Cooper S dotée de la ligne avec embouts carbone

  • Mini JCW équipée de la ligne avec embouts carbone

On espère pourvoir vous proposer sur Abcmoteur l’essai de la Mini JCW possédant la ligne d’échappement avec embouts carbone. De quoi en prendre plein les oreilles !

Crédit image : YouTube

Nouveautés : elle court, elle court la rumeur…

Nouveautés : elle court, elle court la rumeur…

Dans la vie, impossible d’échapper aux rumeurs… y compris dans le monde de l’automobile, où il y a toujours un bruit de couloir qui se fait publiquement entendre. Nous avons décidé de revenir sur quelques uns d’entre eux. Et comme chez Abcmoteur, on aime bien donner notre avis, voici ce qu’on en pense.

La Méhari de retour ?

L’info était déjà apparue dans les médias au printemps et circule de nouveau depuis quelques jours. Citroën aurait dans ses cartons un projet de Méhari moderne… du moins sous forme de concept. Un prototype de découvrable fun, qui devrait beaucoup à la C4 Cactus (lire notre essai), serait dévoilé lors du Salon de Francfort.

Citroen Mehari Traversee Paris hivernale 2015

On y croit ? Oui et non. Il ne fait aucun doute que Citroën dévoilera à Francfort un concept, histoire d’animer un stand sans « vraie » nouveauté. On pensait plus qu’il donnerait un avant-goût de la future C3, qui sera commercialisée l’année prochaine. A moins que la citadine soit « teasée » sous la forme d’une Méhari moderne, ce qui serait fort sympathique. Mais on ne voit pas un modèle de série reprendre le concept de la Méhari, à l’heure où PSA ne veut plus produire des véhicules de niche.

La Lamborghini Asterion en attente ?

L’histoire se répète à l’envie : lorsqu’un constructeur dévoile un joli concept-car, on rêve tous d’une production en série. Ainsi, quand Lamborghini a levé le voile sur le coupé hybride Asterion au Mondial de l’Automobile, les rumeurs sur la mise en production ont été lancées. A l’époque, l’Italien ne fermait aucune porte. Mais selon le magazine britannique Autocar, le projet est en stand-by pour une raison simple : priorité à l’Urus.

Lamborghini Asterion Concept Paris 2014

On y croit ? Oui ! Il n’y a qu’à regarder le destin de l’Urus : alors que Lamborghini était conscient qu’il lui fallait un troisième modèle dans sa gamme plus « familial » pour assurer sa pérennité, il a mis trois ans à se décider ! Et on ne pense pas que la marque ait déjà l’idée d’un quatrième modèle. L’Asterion restera donc à l’état de démonstrateur, prouvant juste que Lamborghini est ouvert à la technologie hybride.

La BMW M4 GTS dévoilée en août ?

Il ne fait aucun doute que BMW proposera bientôt une version GTS de la M4. Le programme des réjouissances est alléchant : bloc six cylindres plus puissant, aéro améliorée et surtout un gros régime (certains parlent de 100 kg en moins). La firme allemande pourrait donner un avant-goût de la voiture le mois prochain lors du Concours d’Elégance de Pebble Beach.

BMW M4 GTS Nurburgring

On y croit ? Oui. BMW a déjà annoncé qu’il viendrait à Pebble Beach avec deux concepts inédits. L’un pourrait être une version revue de la 3.0 CSL Hommage, l’autre serait alors la M4 GTS Concept. Il y a deux ans, la firme allemande avait déjà profité de ce rendez-vous pour lever le voile sur un show-car de la M4 ! Et BMW aurait raison de se manifester mi-août car quelques jours plus tard, Mercedes révélera la Classe C Coupé 63 AMG de 510 ch !

> Lire aussi : BMW prépare une version pistarde de la M4

La Porsche 911 adepte du Turbo ?

Une 911 avec un turbo, cela existe déjà. C’est même écrit dessus. Mais c’est une exception dans la gamme, car toutes les autres, même la turbulente GT3 RS, sont atmosphériques. Sauf qu’une page semble se tourner car la 991 restylée, qui sera dévoilée à la rentrée, sera dotée d’un nouveau bloc à turbo.

Voici donc la Porsche 911 telle qu'on la verra au salon de Francfort 2015 !

Voici donc la Porsche 911 telle qu’on la verra au salon de Francfort 2015 !

On y croit ? Oui. Cette fois, plus de doute possible. Pour sa reine, Porsche a développé un nouveau flat-six 3.0 turbo, destiné aux versions Carrera et Carrera S. Les puissances seraient de respectivement 365 et 414 ch, contre 350 et 400 ch actuellement. Une puissance en hausse, mais des consommations et émissions de C02 en baisse… et c’était là le principal intérêt de la transformation.

> Lire aussi : La Porsche 911 restylée montre sa face avant et arrière !

Une Hyundai i20 déjà restylée ?

La citadine de la marque coréenne a été entièrement renouvelée fin 2014. Mais depuis quelques jours, des prototypes fortement camouflés sont pris en photo. La marque coréenne, dont les produits ont un cycle de vie court (environ 5 ans), prépare-t-elle déjà le lifting de mi-carrière ?

vue profil nouvelle i20

On y croit ? Non. Il est bien trop tôt pour cela, d’autant que les ventes n’ont vraiment débuté qu’en début d’année. Hyundai fait tourner des i20 camouflées pour mettre au point soit le nouveau bloc essence trois cylindres soit la version plus épicée Turbo. Il faut bien une variante sportive pour faire un parallèle avec l’engagement en WRC !

> Lire aussi : 1er aperçu en réel de l’Hyundai i20

Honda travaillerait sur une petite NSX ?

Honda travaillerait sur une petite NSX ?

La Honda NSX présentée en janvier dernier (lire : Honda NSX : l’arlésienne est enfin là !) ne sera pas à la portée de toutes les bourses avec un prix de base comportant six chiffres. Heureusement, une petite NSX serait sur les rails !…

Une baby NSX d’ici trois ans ?

Très peu de passionnés par la marque japonaise pourront concrétiser leur rêve de s’offrir la supercar hybride dont la commercialisation ne devrait plus tarder. Pour les autres, ils pourront probablement se consoler sur une variante basée sur le châssis de la NSX et utilisant le moteur quatre-cylindres 2,0 l de la Civic Type R (lire notre essai). Les Australiens de Motoring ont pu obtenir des informations d’une personne travaillant chez Honda. L’illustration d’Holiday Auto Magazine, visible ci-dessous, nous offre un très sympathique aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la petite sœur de la NSX !…

Il est difficile de ne pas craquer !

Il est difficile de ne pas craquer !

Avec ce futur coupé et/ou cabriolet dont on pourrait découvrir un concept au salon de Detroit 2016 et la version de série deux ans plus tard, Honda se positionnerait face aux Porsche Cayman et Alfa Romeo 4C (et sans doute l’Alpine !). Le 2,0 l essence VTEC combiné à des blocs électriques développerait une puissance cumulée de 400 ch. Une boîte automatique à double embrayage se chargeant de faire passer au sol les équidés de la motorisation hybride grâce aux quatre roues motrices.

Chez Abcmoteur, on approuve ce retour aux sportives compactes permettant de se procurer des sensations à un coût relativement raisonnable. Si la baby NSX est proposée à un tarif naviguant aux alentours des 50 000 € et dispose de facilités à la préparation, il se pourrait bien qu’elle fasse fureur !

A suivre.