BMW M : préférez-vous le son du L6 (M3) ou du V8 (M5) ?

BMW M : préférez-vous le son du L6 (M3) ou du V8 (M5) ?

Il y a quelques jours, Arnaud partageait avec vous son expérience sur circuit avec la gamme BMW M quasiment réunie au complet. En tant que passionnés d’automobile, sur Abcmoteur on ne reste pas non plus – et devrais-je dire encore moins ? – insensible aux anciennes sportives bavaroises…

Les meilleures générations de M3 et M5 ?

Petit plaisir du soir donc avec une vidéo montrant deux modèles emblématiques de la firme à l’Hélice faisant respirer leur mécanique. Je fais allusion aux M3 E46 et M5 E39.

BMW M3 E46 vs M5 E39 vue arriere

La première est apparue en 2000 et un reçoit un bloc dans la pure tradition de la maison, c’est-à-dire un six cylindres en ligne. Cubant à 3 246 cm3, ce bloc atmosphérique de 343 ch affiche un rendement exceptionnel de près de 106 ch au litre ! A l’époque, seules les Ferrari 360 Modena (3,6 l 400 ch) et Honda S2000 (2,0 l 240 ch) sortaient plus de chevaux par litre. La seconde est la M5 E39 équipée de son V8 4,9 l développant 400 ch à 6 600 tr/min…

Dans les deux cas, ces moteurs possèdent une bande-son à donner des frissons. Pour les écouter, cela se passe ci-dessous dans la vidéo de BerlinTomek :

Vous êtes plutôt amateur du cri métallique du L6 ou bien envouté par le ronflement du V8 ? Pour ma part, ce sera la M3 (elle me rappelle mon E36 323i), bien que la M5 soit loin d’être désagréable à entendre !

La mortalité routière engagée sur la mauvaise pente ?

La mortalité routière engagée sur la mauvaise pente ?

La moitié de l’année étant entamée, il est possible de constater la tendance engagée en matière de mortalité routière pour 2015 grâce au baromètre de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). La légère hausse du nombre de tués vient confirmer une fois de plus l’échec de la politique actuelle de la Sécurité routière.

Deuxième année de hausse en perspective ?

L’année 2014 avait signé la fin de douze ans de baisse de la mortalité routière française avec 3 388 morts, contre 3 268 en 2013 (+ 120 tués). Chaque année, le gouvernement pouvait se féliciter de réduire le nombre de personnes laissant leur vie sur la route, mais depuis un an et demi les chiffres ne tombent plus en sa faveur.

mortalite routiere 6 mois 2015 vs annee 2014

Sur les six premiers mois de l’année 2015, la tendance à la hausse se poursuit. Quatre mois ont été plus meurtriers en comparaison à la même période de 2014. En définitive, les statistiques ne sont pas trop mauvaises, puisque l’on compte 1 558 disparus, contre 1 546 au même moment l’an passé. Soit une progression de 0,8 % se traduisant par 12 décès en plus. Les bonnes nouvelles sont à chercher du côté des accidents corporels diminuant de 5,9 % à 26 889 et des blessés reculant de 6 % à 33 481.

Les cyclistes demeurent les mauvais élèves, quand les motards s'améliorent sur ces statistiques par catégories d'usagers sur 12 mois glissants

Les cyclistes demeurent les mauvais élèves, quand les motards s’améliorent sur ces statistiques par catégories d’usagers sur 12 mois glissants

La Sécurité routière se trompe encore de cible

L’alcool, la drogue et les infrastructures étant les principales causes de ces drames routiers, les dernières mesures de la Sécurité routière semblent bien légères. Bien entendu, l’obligation de se passer d’oreillettes au volant (les alternatives) et le dégagement des passages piétons seront bénéfiques. Toutefois, l’abaissement du taux d’alcool autorisé pour les nouveaux conducteurs de 0,5 à 0,2 g/l ne changera pas les comportements. Il faut rappeler qu’un permis probatoire perd déjà la totalité de son capital de points (6 points) en cas de contrôle positif…

double radar automatique vitesse

En France, les cabines qui crépitent nuit et jour, sont toujours plus nombreuses et sophistiquées

Au regard de l’acharnement ininterrompu contre la vitesse, y compris les petits excès, à travers un abaissement de la limitation de 90 à 80 km/h sur certains tronçons, un nouveau type de radar semi-autonome et une prime pour les policiers distribuant le plus de PV, il est impossible de ne pas y voir clair dans la stratégie mercantile de ce que l’on devrait appeler Sécurité rentière.

Rendez-vous en début d’année prochaine pour connaître les chiffres définitifs de la mortalité routière en 2015 et découvrir… de nouvelle mesures !

La future Renault Megane se rapproche

La future Renault Megane se rapproche

Après l’Espace en septembre, le Kadjar en février et la Talisman en juillet, Renault va finir l’année 2015 avec un modèle particulièrement important : la Megane. Cette quatrième génération ne devrait pas bousculer son style et aura pour mission de réitérer le succès de sa devancière tout en essayant de rattraper la 308 de Peugeot (voir notre essai) confortablement installée en position de leader sur le marché français.

Des airs de Talisman ?

En s’inspirant des dernières productions du Losange, le designer d’Indian Auto Blog a dessiné la Megane IV telle qu’il la voit en série lorsqu’elle sera présentée officiellement à l’occasion de salon de Francfort à la rentrée prochaine (du 17 au 27 septembre 2015). On découvre la Française avec des formes moins arrondies et plus racées, on pourrait penser qu’il s’agit d’une version GT positionnée juste en dessous de la sportive RS. Ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Ce dessin virtuel de la Renault Megane qui sera commercialisée début 2016 est séduisant, mais certains trouveront qu'il s'inspire trop des codes stylistiques germaniques...

Ce dessin virtuel de la Renault Megane qui sera commercialisée début 2016 est séduisant, mais certains trouveront qu’il s’inspire trop des codes stylistiques germaniques…

En outre, on retrouve la calandre à barrettes verticales inaugurée par l’Espace, mais aussi la vague parcourant l’intérieur des optiques avant. Les feux positionnés dans le bouclier semblent moins probables, tandis que les virgules apparues sur la Talisman (ici absentes) pourraient être reconduites. D’après une de mes sources, la Megane devrait beaucoup lui ressembler, y compris pour la face arrière qui se verra sans doute dotée des feux fortement étirés à l’horizontal.

Le plein de technologies

La grande question à ce chapitre, est de savoir si les roues arrière directrices proposées sur l’Espace et la Talisman le seront aussi sur la Megane. Cet équipement pourrait être trop onéreux ou au contraire se démocratiser en arrivant sur la compacte… Cette dernière qui reposera sur la plateforme modulaire CMF en profitera pour s’alléger d’une centaine de kilos. Une suspension pilotée pourrait être introduite afin de rivaliser avec la Volkswagen Golf (voir notre essai). Un grand écran tactile d’environ 8 pouces permettra de dégager la console centrale de quelques uns de ses boutons.

Du côté des motorisations, le nouveau diesel 1,6 l dCi biturbo de 160 ch fera son entrée et l’offre en essence sera renforcée par le 1,6 l TCe de 200 ch. L’hybride et des trois-cylindres sont attendus dans un deuxième temps.

A suivre.