La Renault Talisman Estate vous plaît ?

La Renault Talisman Estate vous plaît ?

En début de semaine, Renault levait le voile en grande pompe sur sa nouvelle Talisman venant en remplacement de la Laguna. Seule la berline a été montrée au public, alors que la déclinaison break sera bien présente à ses côtés lors du salon de Francfort au mois de septembre prochain. C’est donc l’occasion d’imaginer ce à quoi elle pourrait ressembler…

Sera-t-elle plus séduisante que la berline ?

Indéniablement, la Laguna III Estate – que nous venons de vous proposer en essai de fin de carrière sur Abcmoteur – possède des lignes plus élégantes que la berline, au style trop banal, dont elle est dérivée. Pour la Talisman dont le design est plus classique, le résultat ne mérite pas de critique particulière, sauf peut-être à l’exception des virgules en-dessous des optiques avant. Par conséquent, Renault arrivera-t-il à rendre la Talisman Estate plus séduisante ? L’illustrateur X-Tomi nous livre un début de réponse en l’imaginant comme suit… :

Renault Talisman Estate

Pas exagérément rallongée et possédant un hayon bien intégré, la Renault Talisman Estate virtuelle est une réussite. Il restera à savoir si le Losange privilégiera l’allure au volume de coffre. Toutefois, avec les 603 l disponibles dans la malle de la berline, le break devrait se montrer logeable sans trop de difficulté. La référence du segment étant la Skoda Superb Combi et ses 660 l.

Enfin, on retrouvera sous le capot les moteurs déjà cités pour la berline. A savoir, deux motorisations essence (TCe 150 et TCe 200), ainsi que trois diesel (dCi 110, dCi 130 et dCi 160). Des blocs au-dessus des 200 ch et une motorisation hybride sont à terme espérés pour la Française.

La Volkswagen Golf préparée pour la course

La Volkswagen Golf préparée pour la course

A la manière de Seat avec sa Leon Cup Racer, Volkswagen vient de dévoiler une Golf VII destinée à évoluer en Touringcar Racer International Series (TCR). Encore à l’état de prototype, la nouvelle venue est d’ores et déjà testée en condition de course.

Vous avez dit aérodynamique ?

Volkswagen Golf TCR - 3

Extérieurement, la Golf TCR ne laisse planer aucun doute sur sa vocation de pure pistarde. Elargie d’environ 40 centimètres (!) par rapport à la berline de série, elle se part d’une panoplie aéro complète destinée à maximiser l’appui à haute vitesse. Lame avant généreuse, aileron en carbone démesuré, jantes de 18 pouces, rien ne manque à l’appel.

Volkswagen Golf TCR - interieur

L’intérieur se montre dans son plus simple apparat. La caisse est vidée de tout élément superflu et l’on retrouve un siège baquet ultra enveloppant ainsi qu’un arceau cage garantissant la sécurité du pilote en cas de retournement. Un réservoir de compétition aux normes FIA prend place dans le coffre.

Traction

Sous le capot, on retrouve le 4-cylindres 2.0 turbo qui fait les beaux jours de la Golf R, ici dans une version poussée à 330 chevaux et  410 Nm de couple. La puissance est transmise aux roues avant via une boîte de vitesses à double embrayage DSG avec palettes au volant. Toutes les voitures engagées en TCR sont d’ailleurs des tractions : la Golf devra se battre contre des Seat Leon, Audi TT, Honda Civic et Opel Astra OPC. Le poids de la voiture n’a pas été officiellement indiqué mais le règlement du championnat indique un poids minimum de 1 260 kilos, pilote compris.

Volkswagen Golf TCR - 2

Pour minimiser les coûts de production, Volkswagen s’est servi du développement de la Seat Leon Cup Racer pour concevoir la Golf TCR. Les deux modèles partagent en effet la même plate-forme MQB, ce qui permet d’appliquer les innovations de l’une à l’autre moyennant quelques ajustements, sans devoir dépenser des sommes astronomiques en Recherche et Développement.

Volkswagen Golf TCR - 1

Le prototype de la Golf TCR participera aux quatre dernières manches du championnat en Autriche, à Singapour, en Thaïlande et à Macao. Si les tests sont concluants, le programme compétition client devrait être lancé la saison prochaine, à un tarif qui n’a pas encore été révélé.

L’Alfa Romeo Giulia QV capable d’atteindre plus de 320 km/h ?

L’Alfa Romeo Giulia QV capable d’atteindre plus de 320 km/h ?

Si Alfa Romeo a fini par lever officiellement le voile sur sa nouvelle Giulia (lire : Alfa Romeo présente enfin sa nouvelle Giulia !), tout n’est pas terminé pour la berline qui s’est faite surprendre en cours de test non loin du circuit du Nürburgring, en Allemagne. Une fuite interne a aussi commenté une partie de la fiche technique. L’occasion d’en apprendre davantage sur l’Italienne…

Alfa Romeo n’a pas encore tout dévoilé de sa berline sportive…

Avec la Giulia, Alfa Romeo annonce son retour. La marque au Biscione veut frapper fort. C’est notamment pour cela que pour le moment seule la version la plus radicale baptisée « QV » a été montrée au public. Elle affiche 510 ch grâce à son V6 3,0 l développé avec Ferrari qui promet d’émettre une jolie symphonie.

Alfa Romeo Giulia QV 3-4 avant

Le constructeur a indiqué que sa propulsion sera capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 3,9 s à l’aide de sa boîte manuelle à 6 rapports, mais qu’en est-il de la vitesse maximale atteinte par le V6 biturbo ? Selon alVolante.it, qui a pu se renseigner grâce à quelqu’un travaillant chez Alfa Romeo, la Giulia QV bloquerait son tachymètre à… 321 km/h ! Ce chiffre aurait été atteint sur l’anneau de vitesse du circuit de Nardo, en Italie.

En se passant de bride électronique, l'Alfa Giulia QV ridiculise les BMW M3 et Mercedes-AMG C 63 bloquant respectivement à 280 et 290 km/h en prenant l'option adéquat

En se passant de bride électronique, l’Alfa Giulia QV ridiculise les BMW M3 et Mercedes-AMG C 63 bloquant respectivement à 280 et 290 km/h en prenant l’option adéquat

A ce stade, rien n’est encore officiel. De toutes façons, il semble bien que la Giulia QV n’a pas encore terminé ses séances de tortures, puisqu’elle a été surprise camouflée sur route ouverte. La mise au point n’est donc pas finie et doit être encore peaufinée.

Alfa Romeo Giulia QV prototype

Alfa Romeo prend donc soin de soigner chaque détail de sa nouvelle berline espérée pour faire une entrée fracassante sur son segment. Il faut savoir qu’elle a été conçue en seulement 2 ans et demi !

A suivre sur Abcmoteur

Crédit image : YouTube