La Chevrolet Camaro tombe le maillot

La Chevrolet Camaro tombe le maillot

Après la présentation du coupé il y a quelques mois (lire : Nouvelle Chevrolet Camaro : prête à manger du cheval), Chevrolet continue son offensive en présentant la nouvelle Camaro cabriolet. Au programme : capote souple, ligne épurée et plaisir de conduite préservé.

Sex-appeal

2016 Chevrolet Camaro Convertible

Est-il vraiment possible d’utiliser des adjectifs habituellement réservés aux humains pour décrire un objet ? Je vais m’y risquer : la Camaro cabriolet est sexy. C’est bien simple, elle a ce qu’il faut, là où il faut : une face avant agressive (encore plus si vous optez pour la version SS), un arrière résolument moderne et un profil à se damner. Les ingénieurs ont été fins : capote fermée, la silhouette du cabrio est quasi identique à celle du coupé.

2016 Chevrolet Camaro Convertible

Une fois le toit souple replié, rien ne vient perturber la ligne. Vous trouverez bien un discret double bossage sur le couvre capote rigide, mais point d’arceau. Chevrolet insiste sur le fait que le décapsulage est entièrement automatisé et réalisable jusqu’à 30 km/h. Le petit gadget qui fait toute la différence ? La possibilité d’ouvrir le toit directement avec la clé de contact. Inutile, donc totalement indispensable pour frimer au bistro du coin.

2016 Chevrolet Camaro Convertible

L’intérieur ne change pas outre mesure par rapport au coupé. On retrouve les aérateurs imposants, le même système d’infodivertissement et le même dessin pour la planche de bord.

On veut du couple

2016 Chevrolet Camaro Convertible

En France, Chevrolet avait fait le choix de n’offrir qu’un V8 pour la précédente génération de Camaro. Aucun communiqué officiel n’a pour le moment fait état de la disponibilité d’autres blocs pour l’hexagone, mais l’arrivée de la Mustang et de son 4-cylindres 2.3 EcoBoost pourrait  changer la donne dans les mois à venir (lire notre essai). Pour les USA, la Camaro est disponible en entrée de gamme avec un 4-cylindres 2.0 turbo de 275 chevaux. Vient ensuite un V6 3.6 de 335 chevaux et enfin, pour la SS, le fameux V8 LT1 6.2 que nous connaissons. Dans la Camaro cuvée 2016, il ne développe pas moins de 455 chevaux et 617 Nm de couple. De quoi assurer des reprises canons. Pour préserver un certain dynamisme, le poids a été abaissé de 90 kilos par rapport à sa devancière.

2016 Chevrolet Camaro Convertible

La Chevrolet Camaro cabriolet arrivera début 2016, à un tarif qui n’a pas encore été communiqué.

Mercedes présente une Classe A restylée plus sportive

Mercedes présente une Classe A restylée plus sportive

Mercedes est le constructeur qui a la gamme la plus prolifique du marché. Conséquence : la marque a toujours une nouveauté à dévoiler ! Quelques jours à peine après le GLC (lire : Mercedes GLC : on efface tout et on recommence), qui remplace le GLK, la firme à l’étoile lève le voile sur la version restylée de la Classe A. Un samedi ? Oui, Mercedes ayant profité du festival de vitesse de Goodwood pour une avant-première.

Diamants pour tous

D’un point de vue esthétique, les retouches sont légères. Vous vous attendiez à autre chose ? Sur les versions « classiques », on note la présence d’un bouclier avant remodelé, qui n’est pas sans rappeler le concept-car annonciateur de 2011. Toutes les A ont désormais une jolie calandre à effet diamants. Mercedes propose de série ou en option selon les versions des optiques full LED.

Les versions les plus musclées gagnent quelques chevaux et un bouclier plus agressif.

Les versions les plus musclées gagnent quelques chevaux et un bouclier plus agressif.

A l’arrière, les plus observateurs noteront la nouvelle signature lumineuse et le pare-chocs redessiné avec sorties d’échappement visibles. Les variantes les plus onéreuses sont toujours dotées d’un kit carrosserie AMG. Celui-ci a été revu, avec de nouvelles entrées d’air. Les versions Sport conservent la baguette de décoration rouge.

Les CDI deviennent « d »

Pas de révolution à l’intérieur non plus. Il y a un nouveau volant, une instrumentation au graphisme revu et un écran plus grand (8 pouces). Mercedes annonce la présence de nouveaux coloris et matériaux, de selleries inédites et d’un dispositif d’éclairage d’ambiance à LED proposant douze teintes.

Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176 Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176 Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176

La gamme de motorisations est toujours aussi étoffée. Commençons par les blocs qui ne changent pas. Du côté de l’essence, il s’agit des versions A180 122 ch, A200 156 ch et A250 211 ch. Pour le diesel, on retrouve les variantes de 90, 109 et 136 ch. A noter que leur appellation n’est plus CDI mais simplement d.

Elle s’adapte à vos envies

Alors quelles sont les nouveautés mécaniques ? Pour faire baisser son tarif d’accès, la A adopte une nouvelle version de base 160 essence avec un bloc de 102 ch. La variante A250 Sport gagne une poignée de chevaux, passant de 211 à 218 ch. La version 220 d grimpe elle de 170 à 177 ch.

Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176 Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176 Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176

Les modèles les plus puissants et ceux dotés de la boîte automatique 7G-DCT sont équipés du Dynamic Select, un sélecteur de mode de conduite qui agît sur plusieurs paramètres : boîte de vitesses, direction… Côté sécurité, le freinage automatique d’urgence en ville est monté d’office dès le niveau d’accès. Le système de détection de somnolence a été amélioré.

381 ch pour la 45 AMG !

Clou du spectacle, la déclinaison A 45 AMG n’a pas été oubliée. Au contraire : Mercedes l’a revu pour que l’auto retrouve son titre de compacte la plus puissante du monde. L’ancienne mouture de 360 ch avait été doublée par la nouvelle Audi RS3 (367 ch). L’étoile remet les pendules à l’heure avec maintenant 381 ch ! Ce surplus de puissance fait gagner 4 dixièmes sur l’exercice du 0 à 100 km/h. Il ne faut plus que 4,2 secondes pour atteindre la barre des 100 !

Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176Mercedes-Benz A-Klasse (W 176) 2015Mercedes-Benz A-Class (W 176

En option, la 45 AMG peut recevoir un nouveau pack Dynamic Plus qui comprend notamment un différentiel autobloquant mécanique sur l’essieu avant, afin d’améliorer la motricité, ainsi qu’un amortissement adaptatif. L’étagement de la boîte auto a été revu pour des passages de vitesses encore plus rapides.

La nouvelle A sera disponible à la commande à partir du 3 juillet. Les livraisons débuteront en septembre.

Mini Clubman : une vidéo et un aperçu de ses tarifs

Mini Clubman : une vidéo et un aperçu de ses tarifs

Alors que mercredi dernier Florent vous présentait en détails la Clubman (lire : La Mini Clubman change de formule), la marque branchée nous livre déjà les tarifs de base des trois motorisations qui seront disponibles au lancement. En bonus, vous retrouverez à la fin de cet article une courte vidéo du break…

Inflations sur les prix !

Avec cette deuxième génération de la Clubman, Mini a fait grandir son break citadin au point de le rendre aussi long qu’une Volkswagen Golf ! En effet, en passant de 3,96 à 4,25 m, la Clubman n’a plus vraiment un gabarit mini !… Le constructeur l’a bien compris, puisque les prix en profitent également pour gonfler.

Mini Clubman II vue 3-4 arriere

En débutant à 24 900 € en Cooper (trois-cylindres essence 1,5 l de 136 ch), la nouvelle Clubman s’échange contre 3 250 € de plus que son prédécesseur qui se contentait de 122 ch. La Cooper D (quatre-cylindres diesel 2,0 l de 150 ch), on gagne 38 ch contre une hausse de 4 500 € à 27 900 €. Ce n’est pas anodin ! Enfin, le bloc le plus puissant qui est disponible avec la Cooper S (quatre-cylindres essence 2,0 l de 192 ch) demande la rallonge la moins conséquente en augmentant de 2 950 € à 29 500 €. Il faut dire que le nombre de chevaux supplémentaires se limite à 8 équidés. Un version John Cooper Works forte de 231 ch sera probablement présentée un peu plus tard.

Il est évident que la Mini Clubman qui était déjà chère le devient encore plus. Cependant, il faudra attendre de connaître tous les équipements de série et le prix des options pour se faire un avis définitif sur ce sujet. En outre, la One, qui est moins puissante et verra le jour ultérieurement, viendra diminuer la note.

En attendant sa commercialisation attendue pour le mois d’octobre prochain, voici une vidéo permettant de découvrir sous d’autres angles le break anglais :

Crédit image : vidéo YouTube