La Peugeot 406 Toscana qui annonçait la 406 Coupé

La Peugeot 406 Toscana qui annonçait la 406 Coupé

Vous souvenez-vous de la Peugeot 406 Toscana ? Ce concept-car de coupé découvrable basé sur la berline 4 portes 406 avait été exposé au salon de Genève il y a 19 ans, soit en 1996. Son nom vient d’une région italienne. Le dessin a été réalisé à l’époque où le Centre Style Peugeot était tenu par Murat Günak, notamment auteur des lignes de la 206. La présence de cette auto à l’aire de repos d’Ecot, non loin de Sochaux, est donc l’occasion de la (re)découvrir grâce à Alexandre qui m’a fait parvenir les photos suivantes.

avant Peugeot 406 Toscana profil Peugeot 406 Toscana

Chacun se fera son avis sur la réussite stylistique de la 406 Toscana, toujours est-il qu’elle a débouchée en série sur la 406 Coupé cette fois-ci dessinée par Pininfarina. Un coupé particulièrement élégant qui s’écoula à plus de 100 000 exemplaires, alors qu’à l’origine seuls 70 000 unités étaient prévues.

vue arriere Peugeot 406 Toscana poupe Peugeot 406 Toscana aileron Peugeot 406 Toscana vitre laterale Peugeot 406 Toscana interieur Peugeot 406 Toscana poste conduite Peugeot 406 Toscana places arriere Peugeot 406 Toscana

Avec la confirmation récente de l’arrêt du coupé RCZ (voir notre essai de la version R), on s’attriste de voir le Lion une nouvelle fois privé de coupé et même de cabriolet puisque les 207 CC et 308 CC n’ont pas eu de suite. Il reste maintenant à espérer que le coupé 4 portes que l’on surnomme « 408 GT » annoncé par l’étude de style Exalt sera bien commercialisé. De quoi prendre la relève…

profil concept-car Peugeot 406 Toscana vue 3-4 arriere concept-car Peugeot 406 Toscana

Des voitures anciennes à Bailly tous les 3ème dimanche du mois

Des voitures anciennes à Bailly tous les 3ème dimanche du mois

Sur Abcmoteur, vous n’êtes pas sans savoir que nous apprécions le paysage automobile dans sa globalité, y compris les voitures anciennes ! Après dernièrement le Tour Auto, je vous emmène dans les Yvelines (78) pour découvrir le rassemblement mensuel de Gazoline, à Bailly.

Une magnifique ribambelle d’anciennes à 30 min de Paris !

Informé sur l’existence de ce rassemblement par un ami qui possède une Mazda Rx-7 (à découvrir en photos un peu plus bas), nous y sommes allés (voir le plan) le 17 mai dernier aux alentours de 10 heures du matin. J’ai été particulièrement impressionné par le panel d’autos présentes !… Découvrir des Françaises populaires et sportives, des Anglaises, des Américaines, des Allemandes, des Japonaises et des Italiennes, c’est presque surréaliste pour un événement « informel » qui se tient chaque troisième dimanche du mois.

rassemblement voitures anciennes Gazoline Bailly

Autant vous dire que vous ne regretterez pas le déplacement. L’ambiance est très détendue, comme un regroupement d’amis, pour ce rassemblement ouvert à tous. La passion automobile est un très bon moyen de communiquer et de faire des rencontres, profitez-en !

Lotus Exige S1 rassemblement Bailly vue 3-4 arriere Alpine A110 rassemblement Bailly Citroen Traction Avant rassemblement Bailly Austin Healey rassemblement Bailly Ford Capri rassemblement Bailly Caterham rassemblement Bailly Peugeot 203 rassemblement Bailly Renault 5 Alpine rassemblement Bailly Peugeot 404 rassemblement Bailly Peugeot 304 Cabriolet rassemblement Bailly Morgan 3 Wheeler rassemblement Bailly Mazda Rx-7 rassemblement Bailly Alpine GTA rassemblement Bailly Renault 4CV rassemblement Bailly Citroen 2 CV rassemblement Bailly Pontiac Firebird rassemblement Bailly Peugeot 504 Cabriolet rassemblement Bailly Triumph Spitfire 1500 rassemblement Bailly arriere Triumph Spitfire 1500 rassemblement Bailly interieur Triumph Spitfire 1500 rassemblement Bailly vue 3-4 arriere Volkswagen 181 rassemblement Bailly BMW M3 E46 rassemblement Bailly Chevrolet Corvette C3 Stingray rassemblement Bailly vue 3-4 arriere Chevrolet Corvette C3 Stingray rassemblement Bailly interieur Renault Spider rassemblement Bailly Simca Coupe SRT 78 rallye rassemblement Bailly Peugeot 406 Coupe rassemblement Bailly Lotus Elise S1 rassemblement Bailly BMW 650CSI rassemblement Bailly parking rassemblement Bailly Buick rassemblement Bailly BMW Z1 rassemblement Bailly Jaguar XK 120 rassemblement Bailly Porsche 911 rassemblement Bailly

La future Volkswagen Golf R400 avec un cœur de RS 3 ?

La future Volkswagen Golf R400 avec un cœur de RS 3 ?

Il y a un mois, vous appreniez sur Abcmoteur que la Volkswagen Golf R400 allait passer du concept à la série. Les spyshots qui circulent sur la toile devrait rassurer ceux qui doutaient encore en plus de nous apporter une information importante !

Le quatre-cylindres 2,0 l à la trappe ?

Présentée il y a un an sous la forme d’un show-car, la Golf R400 atteignait 400 ch comme son nom l’indique et cela grâce à un quatre-cylindres 2,0 l. Soit le même bloc qui développe 300 ch sous le capot de la Golf R. Avec la présentation du concept-car Audi TT Clubsport Turbo de 600 ch tirés à partir d’un moteur similaire, on pensait que ce serait bien un « quatre pattes » qui serait employé pour la R400.

La Volkswagen Golf R400 a été surprise à l'essai sur le Nürburgring avec d'énorme jantes (de 20 pouces ?)

La Volkswagen Golf R400 a été surprise à l’essai sur le Nürburgring avec d’énorme jantes (de 20 pouces ?)

Cependant, le photographe qui a surpris ce prototype est catégorique : la sonorité qui s’échappait des quatre sorties d’échappement de ce mulet basé sur une Golf R ne ressemblait à celle d’un quatre-cylindres 2,0 turbo, mais davantage à celle d’un cinq-cylindres 2,5 l turbo. Volkswagen emprunterait donc le moteur utilisé pour l’Audi RS 3 et le RS Q3 développant respectivement 367 ch et 310 ch.

vue 3-4 arriere mulet Volkswagen Golf R400

La R400 devrait émettre un bruit particulièrement sympathique, de quoi faire oublier la Golf III VR6 ?

Si en choisissant un cinq-cylindres, Volkswagen devra rentrer au chausse-pied le moulin dans le compartiment moteur de la R400, il serait aussi plus facile pour les ingénieurs (et peut-être moins coûteux) de l’amener jusqu’à 400, voire 420 ch comme le disent les rumeurs. L’autre raison, qui est sans doute celle qui explique ce choix, c’est que la boîte à double embrayage de la Golf R atteint ses limites à 380 Nm de couple, tandis que celle de la RS 3 à 465 Nm. Et comme la Golf R400 dépassera sans doute la puissance de la RS 3, c’est avec cette transmission qu’il sera le plus facilement possible de lui faire encaisser un couple conséquent.

A suivre.

Crédit photos : CarScoops