Voici l’intérieur du futur Jaguar F-Pace !

Voici l’intérieur du futur Jaguar F-Pace !

Après une image officielle montrant une partie de l’auto et des photos espions, le Jaguar F-Pace fait à nouveau parler de lui avec cette fois-ci des clichés de son habitacle !

Des éléments empruntés à la XE

Alors que la commercialisation du futur SUV anglais qui ira batailler face aux Porsche Macan et BMW X4 est prévue pour 2016, il nous laisse déjà apercevoir une partie de son intérieur grâce à nos photographes espions toujours à l’affût d’un prototype !

spyshot SUV Jaguar F-Pace spyshot habitacle SUV Jaguar F-Pace spyshot volant SUV Jaguar F-Pace

Dans cet habitacle dont l’apparence n’est sans doute pas encore figée, les connaisseurs ne manqueront pas de remarquer des similitudes avec la récente XE ! En effet, on observant ces spyshots on peut se rendre compte que le volant et la console centrale sont repris à la berline familiale. L’écran tactile InControl, le tableau de bord et d’autres éléments semblent également empruntés à cette dernière.

spyshot optique avant SUV Jaguar F-Pace SUV Jaguar F-Pace 2016 arriere Jaguar F-Pace 2016

Le levier vitesse a aussi attiré notre attention, puisque celui-ci est relié à une boîte manuelle ! Cela signifierait donc que le F-Pace serait doté d’une boîte mécanique sur les motorisations d’entrée de gamme. La boîte de vitesses automatique ZF QuickShift à 8 rapports se chargeant de commander la puissance des blocs plus musclés. Pour plus détails à ce sujet, nous vous recommandons notre article s’attardant sur les moteurs attendus sous le capot du futur SUV Jaguar.

poupe Jaguar F-Pace 2016 vue arriere Jaguar F-Pace 2016 action Jaguar F-Pace 2016

Pour les plus impatients, sachez que le rendez-vous semble donné au salon de Francfort, au mois de septembre prochain, afin de découvrir officiellement le Jaguar F-Pace.

A suivre.

Crédit photo : CarPix pour Abcmoteur

Le Tour Auto en BMW M135i

Le Tour Auto en BMW M135i

Le Tour Auto, c’est comme la traversée de Paris en anciennes, une fois qu’on y ait allé, il est bien difficile de ne pas céder à la tentation de se rendre à chaque édition ! Bonne nouvelle pour Abcmoteur, puisque nous avons pu participer à la dernière étape allant de Pau à Biarritz à bord d’une M135i fraîchement restylée !

Une dizaine de BMW engagées sur le Tour Auto 2015

Comme depuis plusieurs années, BMW est l’un des grands partenaires du Tour Auto. Ce sont ses derniers modèles qui assurent l’ouverture du rallye, des M de préférence, tandis qu’une belle sélection d’anciennes participent aux épreuves chronométrées et de régularité. On note notamment une 1600, 2002ti, 2002 Turbo, 2800 CS Alpina et plusieurs 3.0 l CSL… Que du beau monde qui n’a pas pris une ride ou presque !

avant BMW 3-0 l CSL 1973 Tour Auto 2015

Une intimidante BMW 3.0 l CSL de 1973 !

arriere BMW 3-0 l CSL 1973 Tour Auto 2015

BMW 1602 1970 Tour Auto 2015

Une frêle BMW 1602 de 1970 montée en semi-slicks

arriere BMW 1600 2002Ti Tour Auto 2015

1600 et 2002 ti côte à côte

arriere BMW 2800 CS 1970 Tour Auto 2015

Une BMW 2800 CS Alpina de 1970 dans une teinte bicolore peu discrète !

BMW M235i Coupe Tour Auto 2015

Départ matinal (6 h 30) depuis le centre de Pau pour la dernière journée du Tour Auto 2015 !

BMW 2002 ti 1971 Pau Arnos Tour Auto 2015

Une BMW 2002 ti de 1971 à l’assaut du circuit de Pau Arnos

BMW 2002 ti 1971 Pau Arnos Tour Auto 2015-2

BMW 2002 ti 1971 Pau Arnos Tour Auto 2015-3

BMW 2002 ti 1971 Pau Arnos Tour Auto 2015-5

BMW 2002 ti 1971 Pau Arnos Tour Auto 2015-6

BMW 2002 ti 1971 Pau Arnos Tour Auto 2015-4

BMW 2002 ti 1971 Pau Arnos Tour Auto 2015-7

avant BMW 2002 ti 1971 speciale Tour Auto 2015

Et maintenant en spéciale !

arriere BMW 2002 ti 1971 speciale Tour Auto 2015

avant BMW 3-0 l CSL 1973 speciale Tour Auto 2015

arriere BMW 3-0 l CSL 1973 speciale Tour Auto 2015

avant BMW 3-0 l CSL 1972 speciale Tour Auto 2015

Une partie d’une BMW 3.0 l CSL de 1972 dans un teinte orange vif pilotée par Patrick Lucas en régularité

arriere BMW 3-0 l CSL 1972 speciale Tour Auto 2015

Yannick Dalmas en X6M sur le circuit de Pau-Arnos

Avant l’arrivée des concurrents, j’ai pu monter aux côtés de Yannick Dalmas, ambassadeur BMW, dans le nouveau X6M de 575 ch. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le SUV bavarois n’a jamais été aussi performant. Effacer plusieurs Ferrari à bord d’un gros bébé haut sur pattes, qui l’aurait cru ?

BMW X6M F16 Pau Arnos Tour Auto 2015

Voici… le monstre !

BMW X6M Pau Arnos Tour Auto 2015

BMW M135i Pau Arnos Tour Auto 2015

BMW M4 Cabriolet Pau Arnos Tour Auto 2015

avant BMW M4 Coupe Pau Arnos Tour Auto 2015

paddocks Pau Arnos Tour Auto 2015

A l’attaque de la dernière spéciale !

Pour finir sur une note musicale qu’est la sonorité du six-cylindres en ligne cher à BMW, je vous propose quelques kilomètres de spéciale à un rythme musclé avec Charles au volant et moi-même en copilote – enfin j’aurais essayé !

BMW partenaire officiel Tour Auto 2015

Cette M135i xDrive (326 ch) en 3 portes fait de petites merveilles dans le sinueux !

voitures ouvreuses speciale Tour Auto 2015

face avant BMW M4 Coupe full black Tour Auto 2015

depart derniere speciale Tour Auto 2015

vue 3-4 avant BMW i8 Tour Auto 2015

La BMW i8 de Patrick Peter qui est la tête de l’organisation du Tour Auto

portes BMW i8 Tour Auto 2015

Découvrez aussi notre visite au Grand Palais du Tour Auto 2014, ainsi que le départ nocturne depuis Paris. Enfin, ne manquez pas la traversée de Paris en anciennes 2015 !

Ford Mustang : ses performances en chiffres !

Ford Mustang : ses performances en chiffres !

Le constructeur de Detroit vient tout juste de dévoiler les chiffres officiels pour son coupé sportif. Il sera disponible chez nous d’ici le mois de juillet (voir ses tarifs) avec deux motorisations, un 4-cylindres turbo en entrée de gamme et un V8 pour l’iconique GT et aura droit à une déclinaison cabriolet.

Le choix des armes

Alors que la Chevrolet Camaro n’est disponible qu’avec un V8 6.2 sur le vieux continent, Ford a fait le choix de proposer sa Mustang en deux motorisations. Pour qui souhaite accéder à un coupé performant sans engloutir des litres et des litres de sans-plomb, le 4-cylindres turbo est tout indiqué. Il développe 317 chevaux et 432 Nm de couple ce qui lui confère des performances de bon aloi : le 0 à 100 km/h s’effectue en 5,8 secondes (c’est un dixième de mieux que la tonitruante Focus RS 5-cylindres) et la consommation est annoncée à 8L/100 km avec la boîte de vitesses manuelle.

Ford Mustang Coupé 2015

Si toutefois vous étiez nostalgique des années 1960/1970 et que vous souhaiteriez vous la jouer Bullit, la Mustang GT devrait être votre dada. Jugez plutôt : V8 5.0, 421 chevaux, pas moins de 530 Nm de couple… De quoi voir venir ! Le 0 à 100 s’efface alors en 4,8 secondes en boîte manuelle, soit 0.4 secondes plus rapide que sa concurrente directe miss Camaro (432 chevaux, 569 Nm). En comparaison, la BMW M4 (voir notre essai) ne réclame que 4,3 secondes mais dispose d’un 6-cylindre gavé par deux turbos.

Ford-Mustang-2014-cabriolet

Quoiqu’il en soit, les pneus ne demandent qu’à partir en fumée… et Ford vous incite à le faire. Comment ? Via le Line Lock system : ce dernier se charge de ne freiner que les roues avant pour vous laisser faire du burn jusqu’à plus soif (ou jusqu’à ce que vous finissiez sur les jantes). Pas très écolo, pas très discret, mais diablement fun. Pour vous donner bonne conscience, vous pourrez opter pour la boîte automatique qui réduit la consommation de 13,5 à 12L/100 km.

Une Mustang pensée pour l’Europe

Tout d’abord, le Performance Pack, qui inclut des freins au diamètre majoré et un meilleur refroidissement de ces derniers, est livré de série chez nous. Ensuite, et c’est une première dans l’histoire de la pony car, les suspensions sont indépendantes à l’avant comme à l’arrière. Bonne nouvelle pour l’agilité, surtout que la répartition des masses est bonne : 54 % sur l’avant et 46 % sur l’arrière pour la GT, 53/47 pour l’entrée de gamme. Ford n’a toutefois pas communiqué le poids total de la bête.

Ford Mustang 2015-2

Un switch permet de choisir entre quatre modes de conduites (Normal, Sport +, Circuit, Mouillé /Neige) qui agissent sur la réponse à l’accélérateur, l’ESP et la vitesse des passages de rapports de la boîte automatique alors que la dureté de la direction est paramétrable indépendamment du mode de conduite choisi.

Le plus beau dans tout ça ? Adrien vous parlait d’un road trip en Américaine dans le dernier article sur la vie du blog et il se pourrait bien que le périple se transforme en un cours d’équitation made in Detroit !

Le 0 à 100 km/h du V8 5,0 l en vidéo

400 ch pour le TT killer de Mercedes !

400 ch pour le TT killer de Mercedes !

Chez Mercedes, on a décidé que l’Audi TT ne pouvait plus continuer à régner parmi les petits coupés sportifs. Pour remédier à cela, la marque à l’Etoile prépare sa riposte. En voici les premières informations.

Le TT bientôt menacé ?

Les Allemands d’Auto Bild et les Anglais d’Autocar ont confirmé tour à tour que Mercedes travaille sur le développement d’un coupé compact. D’une longueur que l’on estime autour des 4,25 m, cette sportive serait basée sur la prochaine génération de la Classe A. Elle verrait donc le jour d’ici… 2019. Ce n’est pas encore pour tout de suite !

Image d'illustration (Mercedes Concept Style Coupe)

Image d’illustration (Mercedes Concept Style Coupe)

Néanmoins, on sait déjà que ce 2+2 places disposera en option de la transmission intégrale 4Matic pour les motorisations les plus puissantes. Autrement, le conducteur disposera d’une simple traction, plateforme de la Classe A oblige ! Une petite déception pour les amateurs de propulsion compacte (suivez notre regard…), mais que les fans d’AMG apprécieront puisque le préparateur officiel sera appelé en renfort afin d’offrir une version survitaminée de 400 ch grâce à un quatre-cylindres 2,0 l turbo essence.

Avec une boîte à double embrayage à 6 rapports, l’accélération au 0 à 100 km/h demanderait moins de 4,5 s !… La vitesse serait limitée électroniquement à 250 km/h. Quant au prix de vente, il est estimé entre 45 000 € et 60 000 €. L’Audi TTS (voir notre essai) a-t-il des raison de trembler ? Réponse d’ici 4 ans, le coupé aux Anneaux aura donc le temps de passer par la case restylage, mais aussi d’appeler le TT RS et son cinq-cylindres 2,5 l à la rescousse !

A noter qu’une déclinaison cabriolet pour le futur petit coupé Mercedes n’est pas écartée.

A suivre.