Voici le 1er prototype de l’Aston Martin DB11 !

Voici le 1er prototype de l’Aston Martin DB11 !

Il y a quelques jours, nous avions surpris un mulet basé sur l’actuelle DB9. Aujourd’hui, grâce à nos photographes espions, nous pouvons vous montrer le premier prototype de l’Aston Martin DB11 !

Une DB11 inspirée par la DB10 ?

Sur ces spyshots pris quelques part en Europe sur un parking, nous découvrons la future DB11 (son appellation n’est pas encore confirmée), mais encore cachée derrière de faux pans de carrosserie pour ne pas révéler son design avant sa présentation officielle. Les optiques sont aussi factices. Cependant, il semble que les lignes soient inspirées par la DB10 réservée au dernier James Bond, à savoir Spectre. Les lignes plus tranchées, le capot plongeant et les ailes arrière vont dans ce sens.

vue 3-4 avant prototype Aston Martin DB11 avant prototype Aston Martin DB11 prototype Aston Martin DB11 profil prototype Aston Martin DB11 spyshot Aston Martin DB11

Pour le reste, nos informateurs nous indiquent que la nouvelle plateforme employée pour le coupé anglais permettra d’implanter une nouvelle technologie pour la suspension, une autre architecture électrique et d’utiliser des matériaux plus légers afin de réduire le poids. La DB11 devrait être uniquement une propulsion qui sera proposée avec un V12 6,0 l atmosphérique et le V8 4,0 l biturbo d’origine Mercedes-AMG déjà présent sous le capot de l’AMG GT.

dynamique prototype Aston Martin DB11 dynamique prototype Aston Martin DB11-2 dynamique prototype Aston Martin DB11-3 dynamique prototype Aston Martin DB11-4 dynamique prototype Aston Martin DB11-5 dynamique prototype Aston Martin DB11-6 dynamique prototype Aston Martin DB11-7 dynamique prototype Aston Martin DB11-8

L’apparition du bolide de Gaydon est attendue pour 2016.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Commandez la sonorité de votre échappement par Bluetooth

Commandez la sonorité de votre échappement par Bluetooth

Lorsque l’on parle de systèmes high-tech pour la voiture, on pense immédiatement au multimédia, à la connectivité ou encore aux aides à la conduite. Et pourtant, il ne faut pas oublier les échappements !

Les vocalises de votre moteur à la demande

En effet, ces derniers se mettent, eux aussi, à la page en pouvant être modulés à distance. Dernier acteur, et non des moindres, à se lancer sur ce créneau : Akrapovic avec le Sound Kit. Ce petit dispositif de forme carrée permet de régler l’intensité sonore de nos auto en actionnant ce qui doit être une valve dans la ligne d’échappement. Ainsi, il est possible sans aucune connectique, par Bluetooth plus précisément, de rendre l’Akrapovic discret ou sonore. Dans le premier cas, ce sera idéal en ville ou sur les longs trajets et dans le second cas, on pourra profiter sur demande des vocalises du moteur en un simple clic.

Akrapovic-Sound-Kit-Sound-Lamborghini Aventador

A noter qu’une application faisant le même travail sera prochainement disponible sur iOS et Android et que ce sera la supercar Lamborghini Aventador qui inaugurera, sans supplément de prix l’Akrapovic Sound Kit. Cette technologie sera ensuite disponible pour les motos Harley-Davidson Touring et Dyna, avant d’être proposée sur plus de modèles de voitures et de motos.

Akrapovic-Sound-Kit-Sound-Remote-Controller-Moto

Citroën Aircross : le grand frère du Cactus

Citroën Aircross : le grand frère du Cactus

Dans les discours des dirigeants et les communiqués de presse, le mot « internationalisation » revient souvent. De nos jours, une marque ne peut survivre si elle se concentre sur le marché européen, saturé. Mais pour beaucoup, si les volontés sont mondiales, la priorité reste la Chine. Citroën en est un bon exemple, lui qui dévoile aujourd’hui un concept inédit imaginé pour le Salon de Shanghai alors qu’il n’a montré à Genève qu’un Berlingo timidement restylé.

On ne dirait pas comme ça, mais l'Aircross mesure 4,58 mètres de long et 1,80 mètre de haut.

On ne dirait pas comme ça, mais l’Aircross mesure 4,58 mètres de long et 1,80 mètre de haut.

Vocation mondiale

Il est logique de privilégier le public chinois. L’Empire du Milieu est désormais le premier marché des chevrons et le constructeur local Dongfeng est devenu l’un des gros actionnaires du groupe PSA. Dongfeng n’hésite d’ailleurs pas à faire savoir qu’il n’aime pas le nouveau positionnement de Citroën, qui a décidé de se concentrer sur les autos fun et abordables, à l’image du Cactus (voir notre essai). La gamme de la firme française devrait donc mélanger des autos originales et d’autres plus classiques pour séduire une clientèle asiatique friande des véhicules statutaires.

Mais elle apprécie aussi de plus en plus les SUV, une carrosserie qui plaît partout dans le monde. Pas étonnant donc que les designers aient imaginé un grand 4×4 pour le show de Shanghai. Avec ses 4,58 mètres de long et son 1,80 mètre de haut, il est bien plus imposant que le Cactus. Mais comme ce dernier, il adopte un style sans grande agressivité avec des surfaces lisses imitant un galet poli. La face avant reçoit un regard sur deux étages, chaque partie étant logée au bout d’une prise d’air. Un détail que l’on devrait retrouver à coup sûr sur un futur modèle.

Citroen Aircross Concept - 21 Citroen Aircross Concept - 17 Citroen Aircross Concept - 19

Après les Airbump, voici les Alloy Bump

Le vitrage est dessiné d’un bloc, ce qui donne l’impression que le toit flotte. Les vitres des portes arrière sont entourées d’un joli cadre en alu. Comme le Cactus, l’Aircross adopte des protections de carrosserie intelligentes. Ce ne sont pas les Airbump mais les Alloy Bump, autour des roues et en bas de la carrosserie, qui protègent en cas de petits chocs. Ils sont constitués d’une structure alvéolaire en mousse d’aluminium très absorbante.

En ouvrant les portes à ouverture antagoniste, on découvre un habitacle lumineux et vaste. L’Aircross veut nous faire voyager dans un grand confort, comme le prouvent les assises « king size » dotées d’un repose-tête enveloppant. Chaque siège est équipé de haut-parleurs et d’un micro pour faciliter l’échange entre les occupants ou s’isoler dans une bulle sonore.

interieur Citroen-Aircross-Concept sieges Citroen-Aircross-Concept

Citroen Aircross Concept - 7

Technologie hybride rechargeable

La planche de bord est réduite au strict minimum. Elle accueille deux écrans panoramiques HD de 12 pouces à l’habillage graphique coloré, loin du côté guindé des véhicules actuels. L’écran au centre peut se déplacer vers le passager. L’habitacle regorge d’espaces de rangement astucieux, notamment dans le tunnel central. Comme le Cactus, l’Aircross s’inspire de l’univers de la bagagerie avec des poignées de maintien faisant penser aux sangles d’une malle.

Sans surprise, ce concept-car reprend une motorisation hybride plug-in, une technologie que l’on devrait retrouver en série chez PSA d’ici 2018. Dévoilé en Chine, l’Aircross fait tourner son bloc thermique avec de l’essence. C’est un quatre cylindres 1.6 THP de 218 ch qui prend place sous le capot.

Citroen Aircross Concept - 14 Citroen Aircross Concept - 13 Citroen Aircross Concept - 11

Il est couplé à un moteur électrique qui entraine les roues arrière, ce qui permet de se passer de transmission intégrale. La puissance cumulée du système est de 313 ch. L’Aircross passe de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Il est capable de parcourir jusqu’à 50 km en mode zéro émission grâce à des batteries qui se rechargent via une prise classique en 3 h 30.