Volkswagen annonce la couleur avec son Sport Coupé Concept GTE

Volkswagen annonce la couleur avec son Sport Coupé Concept GTE

Avec l’arrivée de la nouvelle Passat (qui vient de remporter le titre de voiture de l’année), l’actuelle Volkswagen CC a pris un petit coup de vieux. Non pas qu’elle soit totalement dépassée, mais la magie n’opère plus comme avant, peut-être parce que la Passat a évolué vers un design plus haut de gamme. Qu’à cela ne tienne, la marque dégaine pour Genève un Sport Coupé Concept GTE, intéressant à plus d’un titre.

Nouvelle identité visuelle

Pour ce nouveau concept, Volkswagen reprend l’idée du « coupé quatre portes » initié par Mercedes avec le CLS, mais marque une nette progression par rapport à la CC. Le constructeur allemand ne s’en cache pas, le Sport Coupé Concept se positionne au-dessus de cette dernière.

Volkswagen Sport Coupe GTE Concept Geneve

Ceci étant dit, on peut s’attarder sur son design. L’avant retient tout particulièrement notre attention, avec des phares qui se fondent dans la grille de calandre. Loin d’alourdir l’image, la recette fonctionne étonnamment bien et permet d’affiner la calandre, franchement massive.

avant Volkswagen Sport Coupe GTE Concept Geneve calandre Volkswagen Sport Coupe GTE Concept Geneve

De profil, la silhouette est élancée et très dynamique, notamment grâce à un capot interminable et à des montants de pare-brise et de vitre arrière très inclinés. L’arrière se démarque moins mais présente tout de même des feux à LED au design travaillé, un bouclier comportant deux petites prises d’air et deux sorties d’échappement exagérément grandes, concept car oblige.

vue profil Volkswagen Sport Coupe GTE Concept Geneve jante Volkswagen Sport Coupe GTE Concept Geneve vue 3-4 arriere Volkswagen Sport Coupe GTE Concept Geneve

On prendra soin de ne pas tout prendre pour acquis, néanmoins le Sport Coupé Concept nous donne quelques indices quant à l’évolution du design Volkswagen. On retiendra que le constructeur, d’ordinaire très sobre dans les évolutions de ses modèles, ose ici quelques écarts avec son style habituel. L’intérieur en est un bel exemple, avec une présentation et une ergonomie très travaillée qui tranchent radicalement avec l’aspect sérieux mais plutôt austère de ses productions actuelles.

interieur-Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept volant-Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept habitacle-Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept places arriere Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept sieges arriere Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept

2 L/100 km

Chez Volkswagen, le badge GTE conjugue performances de bon niveau et consommations maîtrisées. Et au regard de la fiche technique, c’est plus que réussi ! Le Sport Coupé Concept GTE est plug-in hybride et propose 380 chevaux de puissance cumulée entre son V6 turbo et ses deux moteurs électriques. Il est capable de cruiser à 250 km/h mais se permet d’afficher une consommation normalisée de 2 L/100 km. Il dispose même d’un mode tout électrique sur quelques kilomètres.

dynamique Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept dynamique Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept-2

Le concept repose sur la plateforme modulable MQB qui permet d’offrir un bon espace intérieur et un coffre confortable de 480 litres.

Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept Volkswagen-Sport-Coupe-GTE-Concept-2

Le Volkswagen Sport Coupe Concept GTE n’est pas destiné à être commercialisé en l’état. Il faudra donc attendre les prochaines présentations officielles pour voir quels éléments du concept seront adaptés à la grande série.

Honda Civic Type R : enfin prête, avec 310 ch !

Honda Civic Type R : enfin prête, avec 310 ch !

Mais oui, vous ne rêvez pas, la Civic Type R que l’on a sous les yeux est prête à rejoindre les concessions de la marque japonaise. Honda enchaînait depuis deux ans les concepts et teasers… à nous en lasser. Voici donc la version de série, qui sera commercialisée au cours du second semestre.

Après deux concepts, voici enfin la version de série de la nouvelle Civic Type R. Les Mégane RS et Leon Cupra tremblent déjà.

Après deux concepts, voici enfin la version de série de la nouvelle Civic Type R. Les Renault Mégane RS (voir notre essai) et Seat Leon Cupra tremblent déjà.

Le constructeur asiatique révèle enfin le nombre de chevaux cachés sous le capot. On savait depuis fin 2013 que l’auto allait inaugurer un nouveau moteur 2.0 litres essence à injection directe, avec distribution variable VTEC et turbocompresseur, de « plus de 280 ch ». Au final, il y en a 310, une valeur sans équivalent chez les compactes à traction. Le couple maxi est de 400 Nm. En bonne Type R, cette Civic aimera monter dans les tours avec un régime maximal de 7.000 tr/min. La vitesse maxi est de 270 km/h et il faut 5,7 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Le bloc est associé à une boîte manuelle à 6 rapports.

Honda Civic Type R 2015 - 16 Honda Civic Type R 2015 - 14 Honda Civic Type R 2015 - 13

La Type R cru 2015 est dotée d’un nouveau système d’amortisseurs adaptatifs quatre points, qui permet un contrôle permanent et indépendant de chaque roue. Le but : améliorer la tenue de route en limitant les transferts de charges sur les roues avant lors des fortes accélérations ou décélérations. La direction électrique a une double crémaillère, gage d’une meilleure réactivité. Le freinage est signé Brembo (disque de 350 mm à l’avant). Près du volant se trouve un bouton +R, qui active un mode radical en dopant la réponse des différents systèmes montés sur le châssis et la transmission. Le moteur est plus vif, la direction est plus directe, les suspensions sont raffermies…

Germany Germany Germany

Esthétiquement, la nouvelle Type R ne fait pas dans la discrétion. Mais les modifications servent autant le look que la fonction. La partie aérodynamisme a été très soignée, avec des tests poussés en soufflerie. Cette Civic a été perfectionnée sur les circuits du Nürburgring et de Suzuka. L’auto est dotée d’un fond presque entièrement plat. En associant cet élément à un grand diffuseur, Honda ventouse la voiture à la route. Un immense aileron a été monté sur la malle.

Honda Civic Type R 2015 - 5 Germany Germany

Pour réduire la portance et les turbulences, le dessin du bouclier avant a été soigné, et l’auto reçoit une lame avant et des jupes latérales très travaillées. Pour mieux faire circuler l’air dans le moteur, des ouïes sont rajoutées au niveau des ailes. Cinq couleurs de carrosserie seront disponibles, dont ce Blanc Championship. L’ambiance est aussi sportive à bord, avec des sièges enveloppants recouverts d’un tissu qui imite le daim, un levier de vitesses en alu et un volant inédit avec des touches rouges.

Germany Germany Germany Germany

Galbes et rondeurs pour l’Infiniti QX30

Galbes et rondeurs pour l’Infiniti QX30

Jusqu’ici, Infiniti (division luxe du groupe Nissan) nous a habitués à de grosses voitures. Il semblerait toutefois que le segment très en vogue des crossovers compacts fasse de l’œil au japonais, qui vient d’en dévoiler un concept.

Tout en rondeur

Le premier adjectif qui me vient à l’esprit pour qualifier le QX30, c’est voluptueux. Aux arrêtes saillantes, Infiniti préfère les galbes et les rondeurs, pour un résultat franchement réussi et aguicheur.

Infiniti-QX30-Concept Infiniti-QX30-Concept-2 Infiniti-QX30-Concept-3 Infiniti-QX30-Concept-4 avant Infiniti-QX30-Concept arriere Infiniti-QX30-Concept

C’est bien simple, on est ici aux antipodes de ce que propose Audi par exemple. Pour autant le look est sportif, une impression renforcée par les extensions d’ailes contrastées et les jantes de 21 pouces au design torturé. L’imposante calandre et les phares étirés confèrent au QX30 une gueule de « Bad Boy », qui contraste avec les lignes fluides du profil et l’arrière fuyant. Vu de derrière, le QX30 paraît franchement haut sur patte, notamment avec la faible surface vitrée et la baguette chromée qui court en bas de cette dernière. Ce petit crossover à l’allure trapue pourrait bien tirer son épingle du jeu dans un segment déjà largement saturé qui compte des concurrents aussi variés que le Peugeot 2008, la Jeep Renegade (voir notre essai) ou encore l’Audi Q3.

dynamique Infiniti-QX30-Concept Infiniti-QX30-Concept-7 vue dessus Infiniti-QX30-Concept

L’intérieur impressionne avec un look futuriste, mais il n’en oublie pas les bonnes manières et propose une sellerie cuire intégrale bi-ton du plus bel effet. On retrouve les rondeurs de l’extérieur mélangées à quelques angles vifs. Les commandes sont quant à elles intégralement tactiles ou sensitives, les compteurs sont à effet 3D et l’éclairage d’ambiance achève de nous convaincre qu’une Infiniti, c’est avec une technologie de pointe, ou ce n’est pas.

interieur Infiniti-QX30-Concept volant Infiniti-QX30-Concept sieges Infiniti-QX30-Concept

Très proche de la série

La marque a été très claire : le QX30 Concept, de même que la Q60 Concept que nous vous présentions il y a peu, sont proches de la série et verront le jour l’année prochaine. Le crossover sera motorisé par des moteurs essence et diesel dont on ne connait pas encore les chiffres. Infiniti assure que sa conduite sera dynamique, à l’image de l’extérieur du véhicule. Aucune version hybride n’a été mentionnée pour le moment.