De l’avenir de DS dans le monde

De l’avenir de DS dans le monde

Bien qu’ayant débuté sur le marché chinois, la DS 5LS, première berline de la marque, pourrait un jour arriver jusque sur nos terres. C’est en tout cas en Suède que nos photographes espions l’ont débusquée, totalement dépourvue de camouflage.

Logique de gamme

L’extension de la griffe DS se poursuit inexorablement. A tel point qu’Yves Bonnfont, PDG de la marque, rêve d’un parcours à l’allemande : il souhaite faire grimper le ratio des ventes de DS dans le groupe PSA Peugeot-Citroën de 4 % aujourd’hui, à un chiffre compris entre 10 et 15 %, soit à peu près ce que représentent les ventes d’Audi dans le groupe Volkswagen. Pour cela, plus de 200 DS Stores vont ouvrir dans le monde, dont 30 pour les Etats-Unis spécifiquement.

prototype DS 5LS spyshot DS 5LS photo espion DS 5LS

La France n’est plus le premier marché de PSA, c’est désormais la Chine qui occupe le haut du classement. Le groupe y a en effet augmenté ses ventes de quasiment 32 % (!) en 2014 par rapport à l’année précédente. C’est grâce à ce marché porteur que DS peut se développer à un bon rythme, et s’affirmer en temps qu’enseigne premium de PSA.

Une berline pour l’Europe ?

Le fait que la DS 5LS soit pour l’heure vendue uniquement en Chine tient beaucoup au fait que la classe moyenne aisée est friande d’exclusivité. Il fallait donc obligatoirement développer un modèle dédié au pays du soleil levant pour prétendre à une certaine reconnaissance et se faire une place parmi les constructeurs premium allemands.

berline DS 5LS vue profil DS 5LS 5LS

De style, la DS 5LS chinoise n’en manque pas. Sur les clichés de nos photographes, on peut observer que c’est d’ailleurs exactement la même carrosserie qui arpente les routes européennes. Bien que l’on ne soit pas sûr que la berline sera commercialisé sur le vieux continent, on peut parier que le design n’évoluera quasiment pas si c’est bien le cas.

vue 3-4 arriere DS 5LS test DS 5LS arriere DS 5LS

Au chapitre motorisation en revanche, pas question de se satisfaire des 1.6 turbo et 1.8 atmosphérique. Un 4-cylindres 1.2 turbo pourrait constituer l’entrée de gamme et contribuer à baisser les consommations et un diesel affichant plus de 150 chevaux devrait logiquement trouver sa place à l’autre extrémité. Rappelons que la DS 5 LS est basée sur la plateforme de la DS 5 (voir notre essai) elle-même basée sur le Peugeot 3008.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

La DS 5 quitte les Chevrons pour 2015

La DS 5 quitte les Chevrons pour 2015

Depuis le 1er juin 2014, DS est officiellement séparé de Citroën… ce qui, pour l’instant, n’est pas très visible. Il y a bien eu quelques modifications dans les publicités ou les communiqués de presse mais les chevrons étaient encore très présents. En Europe, la prise d’indépendance du label chic du groupe PSA devient vraiment réalité aujourd’hui avec la présentation de la « nouvelle » DS 5.

D'un point de vue esthétique, le seul vrai changement est la calandre, qui délaisse les chevrons. A la place : le logo de la marque DS.

D’un point de vue esthétique, le seul vrai changement est la calandre, qui délaisse les chevrons. A la place : le logo de la marque DS.

Le porte-drapeau de DS est le dernier né de la gamme européenne et c’est pourtant le premier à être revu avec la nouvelle identité. Curieux d’ailleurs que la DS 3, légèrement restylée il y a quelques mois, n’ait pas eu ce privilège (voir notre essai). La 5 se débarrasse donc de ses chevrons et adopte la nouvelle calandre DS, déjà vue en Chine sur des produits mis au point à la hâte pour ce marché en plein essor (berline 5 LS et SUV 6WR).

Le nouveau cadre chromé intègre le logo DS et rejoint des optiques aux contours inchangés. En revanche, leur intérieur a été modernisé avec une nouvelle signature lumineuse. Comme sur la 3, les phares associent xénon et LED, et adoptent des clignotants à affichage dynamique.

DS 5 Restylage 2015 - 3

DS est conscient que les ventes de l’auto sont à la peine en Europe mais sait que le problème est plus le positionnement décalé de l’auto que son design. Ce qui explique qu’à part l’ensemble phare/calandre, rien ne change. Les boomerangs noirs dans le bouclier ont été conservés, tout comme les fameux sabres qui courent le long du capot. A l’arrière, rien ne bouge. De profil on remarque de nouvelle jantes. La DS 5 version 2015 se montre pour la première fois avec une nouvelle couleur de carrosserie Bleu Encre.

optique nouvelle DS-5-restylee-2015

L’ambiance très particulière de l’habitacle n’est pas bouleversée. Et c’est tant mieux car on apprécie l’originalité de la planche de bord, même si l’ergonomie peut en dérouter certains. Sur ce point, il y a du mieux avec l’adoption d’un écran tactile qui supprime quelques boutons physiques (douze selon DS) et devrait améliorer certaines manipulations. L’équipement s’améliore légèrement avec l’arrivée de la surveillance des angles morts et de la fonction Mirror Screen : celle-ci permet de piloter depuis l’auto des applications de son téléphone.

interieur nouvelle DS-5-restylee-2015

Du coté des motorisations, les nouveautés se trouvent du côté de l’essence. Le 1.6 THP 155 ch est remplacé par une version de 165 ch associée à la boîte de vitesses automatique à 6 rapports. En fin d’année, le 1.6 THP 200 ch sera revu pour grimper à 210 ch (avec boîte manuelle 6 rapports). Pour le diesel, pas de changement. La gamme de blocs gazole avait déjà été mise à jour l’année dernière, avec notamment le 2.0 BlueHDI que l’on avait essayé. L’offre hybride diesel est reconduite.

La « nouvelle » DS 5 fera ses débuts en public dès le 5 mars à Genève. Elle arrivera dans les concessions en juin.

DS 5 Restylage 2015 - 4

La Mini Cabrio avec le pack esthétique JCW !

La Mini Cabrio avec le pack esthétique JCW !

Il y a à peine un moins, nous vous présentions les photos volées de la Mini John Cooper Works Cabrio. Aujourd’hui, nous partageons avec vous des clichés d’un modèle identique à l’exception du moteur, puisque cet exemplaire profite d’un pack esthétique !

Le look sans les performances

A l’image du pack M Sport chez BMW (même le Série 2 Active Tourer y a droit !), Mini proposera d’opter pour un pack John Cooper Works sur ses Cooper et Cooper D. Nos photographes ont pu immortaliser un prototype recouvert uniquement à quelques endroits par des camouflages. De quoi avoir un bon aperçu du cabriolet…

spyshot Mini Cabrio future Mini Cabrio

Mini Cabriolet 2015

Les boucliers sont plus expressifs que sur les versions classiques. A l’avant la bouche d’aération est plus visible, tandis que à l’arrière de faux extracteurs sont dessinés derrière les passages de roue.

photo volee Mini Cabrio vue 3-4 arriere Mini Cabrio 2015

A noter que l’intérieur devrait également recevoir un traitement sportif et profiter d’une habitabilité plus généreuse grâce aux centimètres supplémentaires gagnés par rapport à la précédente mouture.

A découvrir officiellement sous peu ?

Du côté des moteurs, on retrouvera très probablement la gamme déjà présente sur la trois portes. En essence, on a les trois-cylindres 1,2 l de 75 ch, 1,2 l de 102 ch et 1,5 l de 136 ch. Le quatre-cylindres 2,0 l est réservé à la Cooper S de 192 ch. En diesel, le trois-cylindres 1,5 l offre 95 ch ou 116 ch et le quatre-cylindres 2,0 l de la Cooper SD 170 ch. Une boîte manuelle à 6 rapports sera disponible. En option, il sera possible d’opter pour une boîte automatique à 6 rapports (+ 1 750 €).

Mini Cab 2015 arriere Mini Cabrio 2015

Il est fort probable que nous rencontrerons la Mini Cabrio au salon de Genève dans les prochaines semaines.

A suivre…

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur