Fast & Furious 7 « au-delà de la folie »

Fast & Furious 7 « au-delà de la folie »

Au mois de novembre dernier, Universal Pictures diffusait une première bande-annonce pour Fast & Furious 7 et annonçait sa sortie en salles pour le 1er avril 2015. Cette semaine, c’est l’occasion de découvrir une deuxième vidéo annonçant des actions « au-delà de la folie » dixit Tyrese Gibson !…

Des supercars en pagaille !

L’une des grandes stars de ce septième épisode, ce sera sans doute Jason Statham incarnant un ex-tueur des forces spéciales bien décidé à venger son frère mort dans Fast & Furious 6. Autant dire que la bataille ne s’annonce pas de tout repos et que les fusils, grenades, bombes et tout autre objet permettant de faire le ménage sera utilisé à outrance dans le film américain.

Lykan Hypersport Fast and Furious 7

Cela étant, on ne peut pas passer à côté du défilé de voitures d’exception visible rien que dans cette bande-annonce. On peut citer, entre autres, les McLaren 12C, Bugatti Veyron, Audi R8, Ferrari 458 Spider et les indispensables muscle-cars préparées. Toutefois, celle qui s’offre une belle cascade – en passant d’un gratte-ciel… à un autre ! –, c’est une Lykan Hypersport ! Un petit constructeur libanais est l’auteur de cette hypercar disposant 750 ch et 1 000 Nm de couple de son flat-6 biturbo de 3,7 l ! L’exercice du 0 à 100 km/h lui demande moins de 3 s (2,8 s précisément), tandis que sa Vmax est de 395 km/h !

Trailer n°2 pour FF7

Pour la version anglaise sous-titrée en français, c’est par ici.

Crédit image : capture vidéo YouTube « Fast & Furious 7 / Bande-annonce officielle 2 VF »

Le futur Kia Sportage laisse entrevoir son intérieur !

Le futur Kia Sportage laisse entrevoir son intérieur !

Au mois de janvier dernier, la future génération du Kia Sportage avait été surprise en Allemagne. Nos photographes espions ont une nouvelle fois surpris le SUV coréen en cours de test, mais cette fois-ci dans des contrées bien plus froides, plus précisément au nord de la Suède.

Changement de style

Kia est déjà très satisfait des ventes globales du Sportage. Cependant, la mouture qui sera commercialisée à partir de 2016 (avec sans doute une révélation officielle pour le salon de Francfort en septembre 2015) devrait bouleverser ses lignes et s’inspirer du KX3. Le but étant de tendre vers l’offre premium… comme bon nombre de constructeurs généralistes !

prototype Kia Sportage avant Kia Sportage 2016 optiques Kia Sportage 2016 vue profil futur Kia Sportage photo volee Kia Sportage IV arriere Kia Sportage IV

La découverte la plus intéressante qui est apportée par ces spyshots concerne l’habitacle. En effet, nos paparazzi ont réussi à obtenir un aperçu de ce que nous réserve l’intérieur du Sportage IV. On peut notamment remarquer le nouveau volant au dessin inspiré par les productions germaniques – d’ailleurs c’est un designer allemand ayant travaillé chez Audi qui s’occupe du style Kia ! Le tableau de bord est revu, les grilles des aérateurs sont verticales et non plus horizontales, tandis que le système d’info-divertissement se modernise tout en gagnant un écran plus large.

interieur futur Kia Sportage 2016

Une version « sportive » au programme ?

L’autre élément qui a retenu notre attention, c’est la présence d’une double sortie d’échappement séparée à l’arrière du prototype. Certains se demandent si Kia ne prévoirait pas un Sportage Sport ? Il pourrait ainsi se doter du quatre-cylindres essence de 2,0 l déjà présent sur la berline Sonata (qui n’est pas vendue en France) développant 245 ch et 260 Nm de couple.

Kia Sportage 2016 photo espion Kia Sportage IV

Pour en apprendre davantage sur l’offre de motorisations attendue sur le Sportage 2016, vous pouvez consulter notre autre article sur le sujet.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Le nouveau Volkswagen Caddy IV devient plus moderne

Le nouveau Volkswagen Caddy IV devient plus moderne

Nous vous en parlions sur Abcmoteur dès l’été dernier photos espions à l’appui, voici maintenant la quatrième génération du Volkswagen Caddy dans sa version officielle !

Adieu les rondeurs

La précédente monture du ludospace dérivé d’un utilitaire avait onze années de carrière et 1,5 million d’unités vendues au compteur, le temps de son remplacement était donc venu et attendu. Pour ce millésime 2015, la marque allemande ne bousculera pas les habitués, puisque les retouches esthétiques se portent essentiellement sur les optiques et boucliers.

Volkswagen Caddy 2015 vue 3-4 arriere Volkswagen Caddy 2015 profil Volkswagen Caddy 2015

La face avant adopte des formes plus rectilignes en adéquation avec le style de la Golf (voir notre essai), tandis que l’arrière se voit attribué des feux au dessin plus travaillé et d’une petite casquette au-dessus du hayon venant faire un peu oublier son origine « roturière ».

roulage Volkswagen Caddy 2015

A l’intérieur, les modifications ne sont pas flagrantes à l’exception des aérateurs rectangulaires et non plus circulaires, des poignées de porte et de la console centrale au dessin plus moderne. Il semble aussi que les rangements soient plus nombreux. Il pourrait sans problème s’agir d’un restylage, mais VW assure que nous avons affaire au nouveau Caddy.

interieur nouveau Volkswagen Caddy 2015 places arriere Volkswagen Caddy 2015

Multitude d’équipements de sécurité

Les nouveautés les plus intéressantes sont à chercher du côté des équipements de sécurité. Sur ce segment, le constructeur arrive à proposer de série le régulateur de vitesse et le freinage automatique jusqu’à 30 km/h baptisé « Front Assist ». En option, on trouve le régulateur adaptatif (ACC), le détecteur de fatigue, le pare-brise chauffant, … Un Renault Kangoo n’en propose pas autant.

Le Caddy en fourgonnette

Le Caddy en fourgonnette au premier plan

En outre, une caméra de recul, l’assistance au stationnement « Park Assist » et une nouvelle génération du système d’infodivertissement sont proposés.

Un 2,0 l TDI… de 75 chevaux !

Du côté des moteurs, le Volkswagen Caddy IV offre le choix entre quatre niveaux de puissance en diesel et autant en essence. Toutefois, pour les gros rouleurs, le 1,6 l TDI disparaît au profit d’un unique 2,0 l TDI de 75 ch, 102 ch, 122 ch et 150 ch. La baisse de consommation sur les diesel atteint jusqu’à 1,2 l/100 km. En essence, l’entrée de gamme est représenté par le 1,2  l TSI de 84 ch. En octobre prochain, un trois-cylindres 1,0 l de 102 ch fera son entrée pour se placer en-dessous du 1,4 l TSI de 125 ch. La transmission intégrale 4Motion et la boîte à double embrayage DSG demeurent au catalogue.

action VW Caddy IV

Des jantes assorties à la teinte carrosserie… original dirons-nous !…

action VW Caddy 4

A noter que la version au gaz naturel est un TGI de 1,4 l (contre 2,0 l auparavant). Son compresseur lui permet d’améliorer ses reprises, tout en réclamant jusqu’à 1,7 kg/100 km de moins que son prédécesseur pour 4,1 kg/100 km au total.

Commercialisé au printemps, le nouveau Caddy n’a pas encore communiqué ses tarifs qui devraient débuter aux alentours des 16 300 €.

Spy-shots : les 1ères photos du SUV Jaguar F-Pace !

Spy-shots : les 1ères photos du SUV Jaguar F-Pace !

Il s’appellera F-Pace. Derrière ce nom assez peu original se cache le tout premier SUV de la marque au félin. Même si des mulets de développement ont déjà été aperçus, le prototype camouflé que vous avez sous les yeux aujourd’hui semble être très proche de la production.

Un style fort

Depuis le vent de fraicheur que la F-Type a amené dans la gamme Jaguar, le constructeur tente de surfer sur la vague et de proposer des modèles attrayants. Le concept car C-X17 par exemple, figurait un SUV compact au style dynamique, avec des faux airs de Range Rover Sport vu de trois quarts arrière. Et bien bonne nouvelle, le F-Pace s’en inspirera largement.

spyshot Jaguar F-Pace prototype Jaguar F-Pace Jaguar F-Pace

On retrouve en effet sur le prototype la même silhouette de break surélevé, la même calandre béante (on n’en voit pas les détails, mais les contours suffisent à rappeler l’identité visuelle de la marque) et la même vitre arrière très inclinée surplombée par un becquet. Les phares à LED confèrent un regard acéré au F-Pace tandis que les feux arrière ne sont pas sans rappeler ceux des coupé et cabriolet F-Type.

SUV Jaguar F-Pace photo espion Jaguar F-Pace vue profil Jaguar F-Pace

En bref, Jaguar mise sur un look sportif reprenant les codes esthétiques maison, histoire de se démarquer de la concurrence. Il faut dire que face au populaire Audi Q5 ou au très réussi Porsche Macan pour ne citer qu’eux, le F-Pace aura fort à faire.

photo volee Jaguar F-Pace vue 3-4 arriere Jaguar F-Pace vue 3-4 arriere F-Pace

L’intérieur ne devrait pas dépayser les habitués de la marque. On s’attend ainsi à ce qu’il reprenne un peu des éléments de la récente berline XE et de la routière XF (voir notre essai). L’ambiance devrait être sobre et raffiné, sans oublier une bonne dose d’équipements technologiques.

Motorisations connues

Les XF et XE seront donneuses, encore, d’une bonne partie de leurs motorisations. Pour les diesel, on retrouvera donc des 4-cylindres avec des puissances comprises entre 160 et 200 chevaux, ainsi qu’un V6 3.0 de 275 chevaux pour le haut de gamme. En essence, la gamme devrait démarrer par le 2.0 de 200 chevaux et s’étendre jusqu’au V6 compressé de 340 chevaux. Si Jaguar prévoit de commercialiser une version sportive du F-Pace, nul doute que le V8 5.0 à compresseur du groupe Jaguar-Land Rover sera appelé en renfort, dans une déclinaison d’environ 500 chevaux.

Jaguar F-Pace 2016 arriere Jaguar F-Pace 2016

Le SUV sera bien sûr proposé en transmission intégrale mais il y a de grandes chances que certaines motorisations puissent aussi être disponibles en propulsion. La puissance sera transmise par une boîte de vitesses automatique ZF QuickShift à 8 rapports, pour des économies de carburant accrues.

Le Jaguar F-Pace sera dévoilé en 2016 et devrait être commercialiser dans la foulée. En attendant, vous pouvez re(découvrir) la première image officielle diffusée en guise de teaser.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur