Nouveau Nissan Juke Nismo RS : par ici les prix !

Nouveau Nissan Juke Nismo RS : par ici les prix !

Présenté en mars dernier, le Nissan Juke Nismo RS restylé n’avait pas encore communiqué ses performances, ainsi que ses tarifs que voici.

Puissance gonflée

Doté d’un style revu avec de nouvelles optiques, boucliers, calandre, jantes 18 pouces, … le Juke Nismo RS 2015 gagne également 18 ch supplémentaires de son 1,6 l DiG-T turbo essence, soit 218 ch (à 6 000 tr/min) au total en traction avant et boîte mécanique à 6 rapports. Cette dernière dont les rapports ont été raccourcis se voit couplée à un embrayage renforcé en plus d’un différentiel à glissement limité mécanique sur les roues avant, gage d’une meilleure motricité face aux 280 Nm de couple disponibles dès 3 600 tr/min. A noter que la version en transmission intégrale « All-Mode » se contente de 214 ch et 250 Nm. La boîte est automatique et possède 8 rapports qui peuvent être passés grâce aux palettes au volant de série.

vue 3-4 avant Nissan Juke Nismo RS 2015 arriere Nissan Juke Nismo RS 2015

Nissan a également profité de cette mise à jour pour améliorer son SUV sportif. La rigidité est accrue de 4 %… – est-ce que cela sera perceptible ? –, la direction a été retouchée pour un meilleur retour d’information pour le conducteur, la suspension a été changée et les disques de frein avant passent à 320 mm.

vue profil Nissan Juke Nismo RS 2015

La motorisation de 218 ch abat le 0 à 100 km/h en 7 s tout juste, soit 0,8 s de mieux ! En 214 ch, le score tombe à 8 s, soit un gain de 0,2 s. Les consommations respectives s’élèvent à 7,2 l (165 g de CO2/km) et 7,4 l (169 g de CO2/km) aux 100 km.

Prix en hausse

A l’intérieur, l’ambiance est sportive. Les sièges baquets Nismo (ou Recaro en option pour 1 200 €) et les différents habillages y contribuent. Le Pack Techno (option à 1 500 €) permet de recevoir des phares au xénon, les équipements de sécurité du Nissan Safety Shield (alerte de franchissement de file, surveillance des angles morts et détection des objets en mouvements) et le Nissan AVM donnant le droit à une vision caméra à 360 degrés.

interieur Nissan Juke Nismo RS 2015

La vitesse max est de 220 km/h en 4x2 et de 200 km/h en 4x4

La vitesse max est de 220 km/h en 4×2 et de 200 km/h en 4×4

habitacle Nissan Juke Nismo RS 2015

Disponible en trois couleurs (noir Métallisé, gris Perle et blanc Lunaire), le nouveau Nissan Juke Nismo RS commence à être livré aux clients. Le prix en 4×2 est fixé à 27 450 € (26 490 € auparavant) et à 30 750 € en 4×4 (29 790 € avant le restylage).

Nouvelle Mazda MX-5 : ses moteurs et bientôt en MPS ?

Nouvelle Mazda MX-5 : ses moteurs et bientôt en MPS ?

Présentée au début de mois de septembre dernier, la Mazda MX-5 n’avait pas tout dit de ses caractéristiques. A l’approche du salon de Genève, quelques essayeurs ont pu prendre en main le petit roadster. L’occasion de découvrir sa palette de motorisations et une éventuelle version sportive

Deux blocs atmosphériques…

Si les lignes de la petite propulsion (3,91 m de long) évoluent de manière significative par rapport à son prédécesseur, la proposition en matière de motorisations reste fidèle à ce que l’on connait. A savoir, des blocs essence atmosphériques d’une puissance modérée. Le client aura le choix entre un inédit 1,5 l Skyactiv-G proposant 131 ch à 7 000 tr/min – belles montées en régime en perspective ! – et 150 Nm de couple à 4 800 tr/min. L’autre choix est un 2,0 l Skyactiv-G de 165 ch et 210 Nm déjà vu sous le capot de la Mazda6. La boîte peut être manuelle ou automatique et elle possède dans les deux cas 6 rapports.

Mazda MX-5 2015 Mazda Miata 2015 vue profil Mazda MX-5 2015

Ainsi, le 1,5 l prend la place du 1,8 l qui développait 126 ch (- 5 ch), mais 167 Nm (+ 17 Nm). La voiture n’en sera pas moins performante, car entre temps celle-ci a suivi un régime minceur lui faisant perdre une centaine de kilos. Sa masse totale est maintenant d’une tonne. Cependant, il est certain que le plus petit des deux blocs demandera à être plus cravaché que le plus gros disposant de plus de couple.

interieur nouvelle Mazda MX-5 2015 habitacle Mazda MX-5 2015 compteurs Mazda MX-5 2015 coffre Mazda MX-5 2015

En revanche, nous n’en savons pas plus sur les performances. Sa date de sortie interviendra au cours de l’été 2015 à un prix de base estimé tout juste en-dessous des 25 000 €.

… et un moteur turbo ?

Kudo Hidetoshi, à la tête des relations publiques de Mazda, a indiqué qu’en interne ils sont en train d’analyser les acheteurs potentiels d’une version plus puissante de celle que l’on appelle aussi « Miata » ou « ND ». Sa durée de vie sera d’une dizaine d’années – quand même ! – et cela laisserait donc le temps d’envisager d’introduire une ou des mécaniques plus musclées. M. Hidetoshi a déclaré que pour conserver l’équilibre des masses à 50/50, le recours au turbo sera nécessaire. Une affaire à suivre pour cette future MX-5 MPS…

roulage Mazda MX-5 2015 roulage Mazda ND roulage Mazda MX-5 2015-2 action Mazda MX-5 2015

Pour rappel, nous vous avions déjà parlé des Mazda3 MPS et Mazda 2 MPS.

La Mazda MX-5 2015 en vidéos

La sonorité moteur, vraiment pas mal !

Retour sur les générations précédentes :

Ventes de voitures : janvier démarre en trombe !

Ventes de voitures : janvier démarre en trombe !

L’année 2014 s’est clôturée avec un marché automobile en berne. Ce sont notamment les derniers mois qui ont participé à ces mauvais résultats. Bonne nouvelle, le mois de janvier 2015 inverse la tendance en affichant une progression à deux chiffres en prenant le nombre d’immatriculations de voitures particulières à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à janvier 2014. Soit 132 824 véhicules correspondant à une hausse de 10,9 % (+ 5,9 % en données brutes).

La Twingo III semble opérer un bon démarrage commercial en se hissant sur la 10ème marche du classement des autos les plus vendues pour janvier 2015

La Twingo III semble opérer un bon démarrage commercial en se hissant sur la 10ème marche du classement des autos les plus vendues en janvier 2015

La part des motorisations diesel sur le marché VP évolue une nouvelle fois à la baisse en se situant à 59 % pour ce premier mois (64 % sur l’année 2014).

DS toujours en fort recul chez les Français

Le premier élément marquant du côté des constructeurs nationaux (- 0,1 % à 55,94 % de part de marché, soit 74 304 unités) concerne DS. La marque premium encore récente et déjà fortement en baisse en 2014 (- 27,2 %) dévisse encore de 20 % (2 145 unités, soit deux fois moins d’immatriculations que le groupe BMW) pour ce premier mois de l’année 2015. Son parent, Citroën, va moins mal à – 4,6 % (14 851 unités), tandis que Peugeot affiche une très bonne santé à + 10,6 % (24 170 unités) et permet au groupe PSA Peugeot Citroën de revendiquer + 2,6 % (41 166 unités).

Du côté du groupe Renault (- 3,3 %, soit 33 014 unités), les deux marques sont à la baisse, y compris Dacia ! Dans le détail, le losange flanche de 3 % (24 417 unités) et le roi des voitures à bas prix de 4,3 % (8 597 unités).

Tous les groupes étrangers à la hausse à l’exception de G.M. !

Chez les groupes étrangers (+ 14,5 % à 44,06 % de part de marché, soit 58 520 unités) ont peut avoir le sourire, surtout après une année 2014 difficile. Les groupes BMW et Mercedes peuvent débuter 2015 en étant optimistes avec respectivement + 18,4 % (4 249 unités) et + 58,1 % (3 175 unités). Mini bondit de 64,7 % (828 unités) ! Seul General Motors est dans le rouge, mais cela est dû au retrait de la marque Chevrolet. Opel cartonne à + 34,7 % (2 946 unités), sans doute bien aidé par le lancement de la nouvelle Corsa (voir notre essai).

On retiendra que la marque Volkswagen progresse de 10 % (10 360 unités), tout comme Seat (1 358 unités). Par ailleurs, chez les Japonaises premiums, Lexus continue sur sa lancée (+ 35,3 %, soit 441 unités), quand Infiniti cherche encore sa clientèle (- 18,8 %, soit 56 unités)…

Le top 100 des ventes en France pour janvier 2015

La Renault Twingo 3 (2,4 % de PDM, 3 121 unités) fait son entrée dans le top 10 ! La Peugeot 108 (voir notre essai) se vend deux fois moins (1 325 unités). La Volkswagen Polo (2,5 % de PDM, 3 268 unités) revient en 8ème position. En outre, la Renault Clio 4 (5,5 % de PDM, 7 318 unités) est indéboulonnable de sa première place !

top-10-vp-france-janvier-2015 top-100-vp-france-janvier-2015

 

Le bilan des constructeurs

immatriculations-voitures-particulieres-janvier-2015

Evolution du marché par mois sur six années

evolution-marche-francais-6-ans-janvier-2015

Source chiffres et images : CCFA. Ventes de voitures particulières neuves. Evolution par rapport à janvier 2014.

Nissan GT-R LM Nismo : Nissan is back

Nissan GT-R LM Nismo : Nissan is back

Alors que Nissan brille depuis quelques années sur la boucle nord du Nurbürgring avec sa GT-R, la marque nippone était bien tentée de revenir en force aux 24 Heures du Mans ! Aussi, après les participations des véhicules expérimentaux Deltawing et ZEOD RC, Nissan revient cette année dans la catégorie reine LM P1, après 16 ans d’absence de la mythique épreuve du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

Une GT-R LM révolutionnaire pour préparer la future GT-R

Et Nissan n’est pas à une innovation près ! Elle dévoile alors une spectaculaire GT-R LM Nismo à moteur et traction avant ! Une première dans le monde de l’endurance. La marque, qui fournit des moteurs en LM P2 et LM P3 et développe un prototype innovant au sein du programme « Garage 56 » de l’ACO, entend montrer avec cette voiture de compétition quelques caractéristiques de sa future GT-R.

Nissan-GT-R-LM avant Nissan-GT-R-LM profil Nissan-GT-R-LM vue dessus Nissan-GT-R-LM

Le proto LM P1 embarque alors un nouveau 3.0 V6 bi-turbo à injection directe très efficient, répondant à la nouvelle règle de limitation du débit d’essence de l’épreuve des 24 Heures. Dans le but d’une configuration hybride, ce moteur est couplé à un sophistiqué système ERS de récupération d’énergie cinétique au freinage, énergie qui sera stockée au sein de l’arbre de transmission et redistribuée très vite aux roues arrière. La puissance cumulée serait de plus de 1 000 ch pour s’aligner sur sa concurrente Toyota pour un objectif d’atteindre le poids minimum autorisé de 880 kg : démoniaque !

Nissan-GT-R-LM-2 circuit Nismo Nissan-GT-R-LM team Nismo Nissan-GT-R-LM volant Nissan-GT-R-LM

Nissan continue d’étonner avec son architecture se distinguant de ses rivales LM P1 par des pneus avant plus étroits qu’à l’arrière (14 pouces à l’avant, 9 à l’arrière) pour déplacer l’aéro et la répartition des masses vers l’avant afin d’assurer plus de traction aux roues avant motrices ainsi qu’à un poste de pilotage considérablement reculé.

action Nismo Nissan-GT-R-LM Nismo Nissan-GT-R-LM-4 Nismo Nissan-GT-R-LM-3

Le constructeur a d’autant plus choisi de se réinvestir dans ce milieu, car il permet de servir de laboratoire de développement de futures technologies pour la série. De plus, ce nouveau V6 double turbo pourrait se retrouver sur une future GT-R, tandis que Nissan étudie l’application de la récupération d’énergie cinétique pour ses futurs modèles de grande production… Souhaitons à Nissan une belle réussite au Mans cette année !

La Nissan GT-R LM en vidéos