Nous avons approché la nouvelle Ford Focus RS !

Nous avons approché la nouvelle Ford Focus RS !

Après quatre ans d’absence, la Focus RS est de retour ! Abcmoteur était à la révélation officielle de la troisième génération tant attendue de la compacte sportive de Ford.

Dans la lignée

Dès le premier coup d’œil, la Ford Focus 2015 donne le ton. Sa face avant musclée ne se prive pas d’exhiber son gros radiateur au travers d’une bouche d’aération XXL. Les optiques bi-xénon de série sont acérées, tandis que le bouclier donne des allures de pistarde à cette auto à vocation mondiale. La calandre ovale reçoit du côté conducteur le logo « RS ».

Ford Focus RS 2015

avant Ford Focus RS 3

Ford Focus RS 3 face avant Ford Focus RS 3 optique nouvelle Ford Focus RS

De profil, la compacte est toujours aussi réussie. Les jantes à bâtons de 19 pouces chaussées de pneus Michelin Pilot Super Sport (235/35 R19) remplissent copieusement les passages de roue volontairement marqués. Les bas de caisse enveloppants assoient encore davantage la voiture.

vue profil nouvelle Ford Focus RS

Quatre teintes de carrosserie seront disponibles : Bleu, Gris, Noir et Blanc

aile avant nouvelle Ford Focus RS

A l’arrière, la nouvelle Focus RS est fidèle à sa double sortie d’échappement droite/gauche logée dans un diffuseur et à son énorme aileron surplombant le hayon fortement incliné.

vue 3-4 arriere nouvelle Ford Focus RS arriere nouvelle Ford Focus RS poupe nouvelle Ford Focus RS

Dans l’habitacle, il est impossible de passer à côté des deux sièges baquets Recaro et siglés RS. Pour le reste, les touches de sportivité sont assez discrètes avec un volant à méplat, un pédalier en aluminium et des manomètres au-dessus de la console centrale. Cette dernière accueille d’ailleurs l’écran tactile 8 pouces de la Focus restylée.

habitacle nouvelle Ford Focus RS 2015 interieur nouvelle Ford Focus RS 2015 volant compteurs nouvelle Ford Focus RS 2015

levier vitesse nouvelle Ford Focus RS 2015

Encore plus fun à piloter qu’une Focus RS 2 ?

Grande révolution pour la plus puissante des Focus, elle délaisse la traction avant pour une transmission intégrale ! Equipée d’un quatre-cylindres 2,3 l EcoBoost « de plus de 320 ch » atteints à environ 6 800 tr/min, la nouvelle venue vient donc se mettre en concurrence directe avec les Volkswagen Golf R et Audi S3 affichant toutes les deux 300 ch de leur 2,0 l TFSI. La future Honda Civc Type R est également à considérer. Une boîte manuelle à six rapports permettra de passer les vitesses.

proue Ford Focus RS 3

La Focus RS 3 gagne donc le moteur de la Mustang boosté au passage !

calandre Ford Focus RS 3

Ken Block Ford Focus RS 3

Ken Block nouvelle Ford Focus RS

Chez Ford Performance, on assure que la Focus RS 3 sera encore plus amusante et gratifiante à conduire que son prédécesseur. Les quatre roues motrices – quid du poids supplémentaire ? – offriront des passages en courbe plus rapides. Ken Block, bien connu pour ses acrobaties, a même participé au développement !

Tout n’est pas encore connu

La totalité des caractéristiques techniques, des prix – certains murmurent entre 32 000 et 35 000 € – et la date de lancement – sans doute fin 2015 – seront connus lors du salon de Genève (5 au 15 mars). Produite à Saarlouis, en Allemagne, la Focus RS millésime 2015 sera le 30ème véhicule à porter le badge RS depuis 1967.

diffuseur Ford Focus RS 3

Ford promet une sonorité travaillée et des détonations en provenance de l’échappement. Vivement les essais !

La Ford Focus RS 3 en vidéo

Quelques extraits de la conférence de presse avec notamment des passages musclés de Ken Block !

La nouvelle Focus RS en vidéo :

Nouvelle Opel Corsa : voici l’OPC !

Nouvelle Opel Corsa : voici l’OPC !

Les amateurs d’automobiles sportives ont de quoi être comblés cette semaine ! Quatre nouvelles voitures musclées ont été dévoilées depuis lundi. Et il y en a pour tous les goûts, avec la compacte Ford Focus RS (330 ch), le coupé Cayman GT4 (385 ch) et la supercar Ferrari 488 GTB (670 ch). Cette fois, il est question d’une citadine, à la puissance certes bien inférieure aux autos précédemment citées, mais qui n’a rien de ridicule dans sa catégorie.

La plus délurée des Corsa est de retour ! Son bloc 1.6 Turbo développe désormais 207 ch.

La plus délurée des Corsa est de retour ! Son bloc 1.6 Turbo développe désormais 207 ch.

Sous le capot de cette nouvelle Corsa OPC prend place un 1.6 Turbo ECOTEC de 207 ch. C’est un petit cheval de moins que la nouvelle Peugeot 208 GTi 30th (voir notre essai), mais sept chevaux de plus que la Renault Clio RS (voir notre essai). Par rapport à l’ancienne Corsa OPC « classique », c’est 15 ch de gagnés. Le couple maximum de 245 Nm est disponible sur une large plage, qui s’étend de 1.900 à 5.800 tr/min. Une fonction overboost permet d’avoir pendant quelques secondes 35 Nm de plus. La boîte de vitesses est une manuelle à 6 rapports. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,8 secondes, soit 0,4 seconde de mieux que l’ancien modèle. La vitesse maxi atteint désormais les 230 km/h. Côté reprises, Opel annonce que la Corsa OPC cru 2015 passe de 80 à 120 km/h en 5ème en 6,6 secondes.

Opel Corsa OPC - 11 Opel Corsa OPC - 12 Opel Corsa OPC - 9

Le châssis a été abaissé de 10 mm par rapport à celui des Corsa normales. La nouvelle OPC est dotée d’une technologie d’amortisseur auto-réglable, qui adapte l’amortissement aux fréquences de rebonds enregistrées par la voiture. Les aides électroniques ont été adaptées à l’usage sportif : en mode « Compétition », l’antipatinage peut être inactif et l’ESP intervient plus tard ou est totalement coupé. Les ingénieurs ont revu la direction pour améliorer sa précision, sa réactivité et sa communication. La Corsa OPC est montée sur des jantes 18 pouces chaussées de pneumatiques Michelin.

Pour ceux qui souhaitent avoir une voiture plus radicale, Opel propose en option le Pack Performance. Celui-ci comprend, entre autres éléments, un différentiel multidisque à blocage mécanique Drexler, un freinage Brembo avec disques de 330 mm à l’avant…

Opel Corsa OPC - 2 Opel Corsa OPC - 3

Opel Corsa OPC - 8

L’esthétique a bien évidemment été revue. La Corsa OPC n’existe toujours qu’en version 3 portes. La face avant adopte une nouvelle grille de calandre et des prises d’air agrandies. Celles sur les côtés sont cerclées d’aluminium, créant un lien avec l’Astra OPC. Une petite fente est rajoutée en dessous du capot. Au niveau des flancs, on remarque de nouveaux bas de caisse. A l’arrière, l’OPC se reconnaît à son aileron au-dessus du hayon et à sa double sortie d’échappement. Parmi les détails distinctifs dans l’habitacle : les sièges Recaro, le volant à méplat, le levier de vitesses signé OPC ou encore un pédalier sport.

Opel Corsa OPC - 10 Opel Corsa OPC - 7 Opel Corsa OPC - 6 Opel Corsa OPC - 5

interieur nouvelle Opel-Corsa-OPC-2015

sieges Recaro Opel-Corsa-OPC-2015 Opel Corsa OPC - 1

La commercialisation de l’Opel Corsa OPC devrait avoir lieu au printemps 2015, tandis que son prix de vente est estimé 24 000 €.

La sonorité moteur de l’Opel Corsa E OPC