Abcmoteur a participé à l’Audi endurance experience !

Abcmoteur a participé à l’Audi endurance experience !

Pour l’année 2014, Audi organisait pour la quatrième fois une compétition d’endurance unique en son genre sur différents circuits de renom tels que le Magny-Cours, le Castellet et le Bugatti. C’est sur ce dernier tracé mythique et fort pour la marque aux anneaux que Abcmoteur a pu participer aux qualifications. Retour sur ce challenge de 48 heures !…

Deux jours de folie dans la peau d’un pilote !

Deux nouveautés et pas des moindres sont apparues pour l’édition 2014 de l’Audi endurance experience : une nouvelle auto et une formule passant de un à deux jours.

Audi endurance experience 2014 Bugatti-17

Le bolide !

Cette année, l’A1 1.4 TFSI 185 ch S tronic S line cède donc sa place à l’A3 1.8 TFSI 180 ch S tronic S line (boîte à double embrayage 7 rapports). Si la voiture est légèrement moins puissante (180 ch de 5 100 à 6 200 tr/min et 250 Nm de 1 250 à 5 000 tr/min) et un peu plus lourde, elle possède une technologie très importante pour Audi : le quattro correspondant à une transmission intégrale intelligente agissant notamment en cas de perte de motricité.

Audi A3 Audi2E

avant Audi A3 Audi2E

capot Audi A3 Audi2E

optique avant Audi A3 Audi2E

Il faut savoir que l’auto est strictement de série, mis à part l’arceau de sécurité développé par Oreca, les sièges baquet Sparco Evo, les harnais, la suppression de la banquette arrière, un extincteur et quelques autres petits détails pour répondre à la règlementation FFSA. Le manufacturier officiel est Dunlop. Il fournit des pneus SP Sport Maxx GT de 18 pouces que l’on trouve dans le commerce. La seule modification technique concerne le freinage. Les plaquettes sont typées racing pour supporter une forte sollicitation propre à la course, tandis que des conduits d’air sont aménagés afin de refroidir au mieux disques et plaquettes. Au final, le poids total à vide est de 1 150 kg, soit 100 kg de moins qu’à l’origine.

portiere Audi A3 Audi2E

arriere Audi A3 Audi2E

echappement Audi A3 Audi2E

interieur Audi A3 Audi2E

La course d’endurance

Une fois arrivé au Mans en fin de matinée, on file se changer dans les vestiaires pour enfiler notre tenue complète de pilote. Gants, cagoule, bottines et… sans oublier la combinaison ! Déjà, on perçoit un léger changement d’ambiance en étant tous vêtus de la sorte. Voilà qu’une centaine d’hommes (et quelques femmes !) arborent fièrement leur « combarde » à l’image d’un pilote Audi Sport !

Audi endurance experience 2014 Bugatti-7

Avant de se rendre sur la pitlane où les 25 Audi A3 nous attendent, nous avons le droit un à un briefing… dans la même salle que les pilotes des 24 H Mans, quelle classe ! Ce sera le moment de nous expliquer le déroulement des deux jours, ainsi que les consignes de sécurité.

Audi endurance experience 2014 Bugatti-31

La première étape précédent les trois courses d’une durée de trois heures chacune, ce sont les essais libres. A cette occasion, les pilotes peuvent appréhender le Bugatti. Notre équipe qui était sur la voiture n°300 (Kwamé de Planète-GT, Mickaël de Blog-Moteur, Marie du Garage des Blogs et Romain d’Autoday) prend donc petit à petit ses marques sur le circuit, le tout bien aidé par notre coach délivrant les bons conseils afin d’améliorer notre technique et rouler dans un objectif d’endurance avant de parler de chrono au tour. En définitive, plus le temps passe et plus nous formons un team solide et homogène.

Audi endurance experience 2014 Bugatti-8

Audi endurance experience 2014 Bugatti-9

L’heure est venue de prendre le premier départ. On ne va pas vous mentir, la pression se ressent un petit peu pendant le dîner – pas trop copieux d’ailleurs ! Les discussions vont bon train, on parle trajectoire, équipes adverses, stratégie, … La question est maintenant de savoir qui prendra le départ de la première des trois manches se déroulant de nuit ? Une décision qui doit être prise en commun et en connaissance de cause : de manière même involontaire, un accrochage pourrait clôturer définitivement notre participation sur la piste.

team 300 Audi endurance experience

Audi endurance experience 2014 Bugatti-29

Audi endurance experience 2014 Bugatti-10

Finalement, ce sera sur Mickaël que reposera le stress, c’est lui qui s’élancera de la ligne droite parallèle aux stands ! Tout se passera au mieux puisque notre coéquipier dépassera rapidement quelques concurrents au classement général ! La suite nous apprendra qu’une course d’endurance se joue jusqu’au dernier instant, puisque nous avions des rivaux tenaces, des conditions météorologiques difficiles le lendemain (nombreuses averses de pluie) et des plaquettes de frein en très mauvais état à cause de l’usure ! Leur remplacement nous aurait coûté plusieurs minutes de pénalités, soit 4 à 5 tours de retard, ce qui était inconcevable pour rester dans la course.

Audi endurance experience 2014 Bugatti-5

Audi endurance experience 2014 Bugatti-3

Au-delà de cet aspect très compétition, ces deux jours furent pour tous un grand moment de plaisir ! Vivre 9 heures de course dans de vraies conditions gravent de nombreux et heureux souvenirs… La fatigue, autant physique que mentale, la concentration, l’esprit d’équipe et l’évolution de la luminosité – comment oublier les disques de frein incandescents filant à toute allure dans l’obscurité ? – tout comme la météo forment un cocktail unique !

Audi endurance experience 2014 Bugatti-4

Audi endurance experience 2014 Bugatti-23

Audi endurance experience 2014 Bugatti-22

En outre, notre A3 et ses modestes 180 ch nous en a donné beaucoup ! Pendant ces nombreuses heures, elle a effectué sans broncher des dizaines et des dizaines de tours du Bugatti avec pour nous une prise en main enfantine. Bien sanglé derrière le volant, c’est avec un immense sourire aux lèvres que l’on aborde à plus de 160 km/h la première courbe située avant la chicane Dunlop. La suspension s’est révélée très bonne avec un roulis maîtrisé, tandis que le turbo permettait au 1,8 l essence de reprendre à mi-régime sans problème. La boîte S tronic a assuré le job avec des passages de vitesse rapides et en douceur, tandis que le quattro offrait un vrai plus face au sous-virage et au bitume gras.

Audi endurance experience 2014 Bugatti-28

Les vidéos de l’événement

Partez pour un tour en vidéo embarquée !

La vidéo Audi des qualifications 2014 au Mans :

A suivre !…

La bonne nouvelle, c’est que l’aventure n’est peut-être pas terminée ! En effet, la grande finale devrait se jouer sur glace dans un lieu encore inconnu et c’est l’un d’entre nous qui ira représenter l’équipe n°300 !

Spy-shots : la remplaçante de l’Alfa Romeo 159 ?

Spy-shots : la remplaçante de l’Alfa Romeo 159 ?

Décidément, le groupe Fiat est friand de la plateforme de la Maserati Ghibli. Souvenez-vous, nous vous présentions le mois dernier le prototype du futur SUV Maserati Levante, lui aussi basé sur la Ghibli. En revanche ce que nous avons sous les yeux aujourd’hui pourrait bien être badgé Alfa Romeo dans un futur proche, puisqu’il s’agirait de la remplaçante de la berline 159 dont la production s’est arrêtée en 2011.

Plus petite qu’une Ghibli

Le prototype immortalisé par nos photographes espions en Suède présente une silhouette bancale, notamment à cause de l’empattement réduit par rapport à celui d’une Ghibli. Il faut dire qu’avec 4,9 m de long (4,6 m pour la 159), cette dernière ne fait pas dans la demi-mesure ! On remarque que les portes arrière de la Maserati ont été considérablement raccourcies.

mule Maserati Ghibli Alfa Romeo Giulia

spyshot Alfa Romeo Giulia

Celle que l’on nome Tipo 952 en interne ne laisse absolument rien paraître de son design. Même les jantes sont des OZ Racing, que l’on ne retrouvera sûrement pas sur le modèle final.

Tipo 952

vue profil future berline Alfa

Mécaniquement, nos photographes sont formels, le mulet était équipé du V6 biturbo que l’on retrouve dans la Ghibli. Là encore, il semble difficile de croire que la Tipo 952 utilisera ce bloc, sauf peut-être dans une déclinaison performance Quadrifoglio Verde ou GTA si la marque se décide à raviver le blason.

photo espion Alfa Romeo Giulia

Alfa Romeo Giulia

En revanche, les blocs essence 1.4 Multiair (170 ch) et 1750 TBI (235 ou 240 ch si l’on opte pour la boîte automatique) de la Giulietta pourraient tout à fait figurer sous le capot de la berline. Idem pour le 2.0 diesel JTDm disponible en 150, 170 et 175 ch (boîte automatique).

Attendue au tournant

La prochaine berline Alfa devrait être le retour de la marque au serpent sur le segment des berlines propulsions. Le plaisir de conduite sera donc un élément déterminant dans l’achat de la voiture. Le constructeur transalpin sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur avec la Tipo 952, qui sera chargée de redonner du crédit à la marque en venant épauler la Giulietta et la sportive 4C (voir notre essai).

prototype Alfa Romeo Giulia

mule Alfa Romeo

Certains sites spécialisés ont déjà leurs pronostiques quant au prix de la berline, et estiment que le ticket d’entrée se situera en dessous des 30 000 euros, soit sensiblement le même prix qu’une Audi A4 (27 870 €) et un peu plus cher qu’une Peugeot 508 (24 750 €).

vue 3-4 arriere future Alfa Giulia

Sergio Marchionne, administrateur du groupe Fiat, a récemment déclaré que la remplaçante de la 159 serait révélée le 24 juin 2015, date anniversaire des 105 ans d’Alfa Romeo. Nul doute que nous aurons l’occasion de vous parler plus en détail de la Tipo 952 d’ici-là.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur