Nouvelle Corvette Z06 : 659 ch et 100 400 € !

Nouvelle Corvette Z06 : 659 ch et 100 400 € !

Alors que la Corvette Stingray est déjà disponible chez nous, une version plus épicée va faire son apparition dès 2015 : la Z06. Il nous manquait encore son prix que Chevrolet vient de révéler…

Une nouvelle Z06 ultra-compétitive

La Corvette C7 présente déjà un rapport prix/puissance très favorable en étant vendue 69 990 € avec un V8 6,2 l atmosphérique de 466 ch. Pour ce qui est de la Z06, celle-ci gagne le même bloc, mais suralimenté, ce qui lui permet de culminer à 659 ch pour 881 Nm de couple… Le 0 à 100 km/h est abattu en 3,5 s. Et cela, pour « seulement » 100 400 € pour le coupé et 105 400 € pour le cabriolet. En comparaison, à ce niveau de prix, il est possible de s’acheter une Jaguar F-Type Coupé R (550 ch) ou une Porsche 911 Carrera S (400 ch)… il y a un monde ! Sa fiche technique la met face aux prestigieuses Lamborghini Huracan (610 ch) et McLaren 650S (650 ch) !…

avant Chevrolet-Corvette-Z06

vue 3-4 arriere Chevrolet-Corvette-Z06

D’autant plus que la Z06 est aujourd’hui dans le coup avec un V8 disposant de l’Active Fuel Management permettant de désactiver une partie des cylindres lorsqu’ils ne sont pas utilisés avec un gain en consommation de carburant à la clef. La distribution variable est en continu, les amortisseurs Magnetic Selective Ride Controle pilotés, un différentiel à glissement limité est présent, … En outre, un système nommé Performance Data Recorder (PDR) sert à enregistrer une vidéo avec la télémétrie incluse.

phare Chevrolet-Corvette-Z06

Un pack compèt’ pour les plus exigeants

Pour ceux qui ne pourraient se satisfaire de cette configuration, ils peuvent opter pour le « Performance Package Z07 » ajoutant les freins Brembo en carbone céramique, des éléments aérodynamiques, ainsi que des pneus semi-slicks Michelin Pilot Super Sport Cup. Il faudra aligner 16 640 € supplémentaires.

Assistants à la conduite : vos déplacements valent de l’or

Assistants à la conduite : vos déplacements valent de l’or

Des acteurs tels que Coyote, Waze ou encore Wikango possèdent des millions d’utilisateurs parcourant les routes françaises. Certains d’entre eux sont spécialisés sur les dangers (radars, bouchons, accidents, …) et d’autres sur la navigation par GPS. Leur point commun ? Ils revendent très cher les diverses informations collectées en temps réel lorsque leurs systèmes sont actifs nous apprend Auto Plus dans son dernier numéro !…

Gratuits ou payants, tous monnayent les informations qu’ils possèdent sur vous

Considérés comme des anges gardiens de la route, l’image des avertisseurs de radars et autres systèmes de navigation communautaires en prend un coup.

Des outils d'aide à la conduite trahissent leurs utilisateurs ?

Des outils d’aide à la conduite trahissent leurs utilisateurs ?

En effet, ces dispositifs, bien utiles pour préserver les points de son permis et gagner du temps sur ses trajets, réutilisent à des fins commerciales les données qu’ils accumulent sur vous, qu’ils soient gratuits (Waze, GPS intégré à la voiture, …) ou payants (Coyote, GPS acheté en grande surface, …).

Des données récupérées et utilisées par la police ?

Qui pourrait bien être intéressé par les déplacements d’un quarantenaire utilisant son GPS uniquement pour partir en vacances ou ceux d’un jeune utilisant iCoyote sur son smartphone pour éviter de prendre à 72 km/h pour 70 km/h sur le périphérique parisien à 1 heure du matin ?

Les clients pouvant acheter la base de données (jusqu’à 300 000 €) comprenant la géolocalisation, la vitesse, … de milliers ou millions d’automobilistes sont des entreprises d’info-trafic, des investisseurs voulant vérifier la viabilité d’une zone de chalandise, l’Etat pour la construction d’une nouvelle route, … Les forces de l’ordre n’ont pas encore passé commande, mais l’idée est sûrement très tentante d’obtenir les lieux où les limitations de vitesse sont régulièrement dépassées…

A noter que Tomtom avait vendu ces informations à la police et qu’aux Pays-Bas des contrevenants se sont faits verbalisés par ce moyen…

Source : Auto Plus n° 1 369

Spy-shots : la Porsche 911 Targa restylée

Spy-shots : la Porsche 911 Targa restylée

Commercialisée depuis le mois de mai, la Porsche 911 Targa se montre déjà sous un nouveau jour. Le prototype que vous avez sous les yeux est intéressant à plus d’un titre puisqu’il pourrait préfigurer une variante GTS de la découvrable, mais aussi embarquer un moteur turbo !

Turbo pour tous

La gamme 911 sera restylée à partir de l’année prochaine, à commencer par la Carrera. La grosse nouveauté de cette mis à jour ne se situerait pas à l’extérieur de la voiture mais bien sous le capot, où le moteur pourrait recevoir un turbo ! Ce sont du moins les rumeurs qui courent, tous les prototypes de 991 facelift surpris jusqu’ici en étant équipés.

Porsche 911 Targa facelift

spyshot Porsche 911 Targa restylee

L’arrière de la Targa que nos photographes ont pu immortaliser est doté d’une double sortie d’échappement centrale, qui pourrait être l’apanage des modèles GTS suralimentés. Le conditionnel est tout de même de mise, car le constructeur de Zuffenhausen pourrait très bien avoir utilisé ce stratagème pour brouiller les pistes.

Porsche 911 Targa phase 2

profil Porsche 911 Targa restylee

On observe également une nouvelle grille sur le capot moteur, des feux camouflés et un pare-chocs retravaillé. Rebelote à l’avant où le pare-chocs présente un nouveau design (il intègre des prises d’air actives) et où les nouvelles optiques se cachent derrière de grossiers stickers.

restylage Porsche 911 Targa

L’intérieur ne devrait pas fondamentalement changer dans sa présentation, mais la technologie embarquée devrait progresser et le système multimédia sera mis à jour.

Plus de puissance

Qu’attendre d’une potentielle version GTS de la Targa ? Plus de sportivité assurément, que ce soit au niveau du comportement ou du moteur. L’actuelle Carrera GTS propose 430 chevaux via son flat-six atmosphérique. Si le turbo est bien de la partie après le restylage, on peut s’attendre à ce que la puissance grimpe pour aller flirter avec les 500 canassons. Pour le moment, la Targa n’est disponible qu’en quatre roues motrices, mais le badge GTS pourrait signifier l’introduction d’une variante propulsion, plus légère.

photo volee future 911 Targa restylee

Les 911 991 facelift feront leur début au salon de l’automobile de Francfort en septembre 2015 et les premières livraisons sont attendues pour la fin de l’année prochaine. La Targa restylée n’arrivera pour sa part pas avant 2016, voire 2017, Porsche ayant attendu plus de deux ans après la sortie de la Carrera type 991 pour introduire la Targa.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur