Petit tour des nouveautés sur le stand Ford

Petit tour des nouveautés sur le stand Ford

Mine de rien, Ford est venu s’installer au Mondial de l’Automobile de Paris avec une certain nombre de nouveaux modèles. Abcmoteur vous en fait faire le tour !…

Ford Mondeo

Plusieurs nouveautés sur le stand Ford ! Tout d’abord, la Mondeo qui arrive enfin en Europe avec deux ans de retard et trois ans plus tard qu’aux Etats-Unis (!) à cause de la fermeture de l’usine belge devant l’accueillir initialement. La production est désormais transférée en Espagne. Comme nous vous le disions, la Mondeo mettra en avant tout son arsenal technologique et sécuritaire, mais aussi ses efficaces moteurs issus en grande partie de la Focus.

Ford Mondeo Vignale Paris 2014

jante Ford Mondeo Vignale Paris 2014

Ford Focus ST restylee Paris 2014

profil Ford Focus ST restylee Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Ford Mondeo et de la Focus ST.

Ford Mustang

A ses côtés, impossible de ne pas avoir son oeil attiré par la majestueuse Mustang qui n’aura jamais été aussi européenne ! Adieu à l’antique pont arrière rigide remplacé par des roues arrière indépendantes. Bienvenue aussi au quatre-cylindres 2.3 Ecoboost de 314 ch, qui réalisera l’essentiel des ventes chez nous. Que les puristes se rassurent, un V8 de 5.0L reste disponible, proposant 418 ch. Les tarifs estimés sont de moins de 35 000 € pour l’Ecoboost et moins de 40 000 € pour la V8. Une belle affaire !

Ford Mustang Paris 2014

profil Ford Mustang Paris 2014

poupe Ford Mustang Paris 2014

avant Ford Mustang Paris 2014

arriere Ford Mustang Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Ford Mustang.

Ford S-Max

Retour à la raison pour le S-Max. Pour lutter dans la catégorie des grands monospaces en perte de vitesse, Ford avait misé sur la sportivité avec son S-Max. Depuis, Renault vient de dévoiler son nouvel Espace penchant sérieusement sur le terrain des crossovers. Ford réplique alors avec un monospace – toujours sept places – voulu plus cossu et élégant qu’auparavant (son frère « traditionnel » Galaxy aura-t-il un remplaçant ?). Comme toujours chez Ford, les clients potentiels pourront compter sur un agrément de conduite de qualité ainsi qu’un haut niveau technologique.

nouveau Ford S-Max Paris 2014

vue 3-4 ar Ford S-Max 2015 Paris 2014

avant Ford S-Max 2015 Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée du Ford S-Max.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Premier restylage pour la Toyota Prius+

Premier restylage pour la Toyota Prius+

Trois ans après son lancement sur le marché, la Prius+, version sept places de l’une des voitures hybrides les plus connues au monde, s’offre une cure de jouvence.

Changement dans la continuité

L’évolution esthétique la plus marquante concerne la face avant du véhicule. Reprenant les nouveaux codes stylistiques de la marque, la Prius+ gagne une calandre en forme de X que l’on a déjà pu apercevoir sur la dernière Aygo (voir notre essai) notamment. Les nouveaux phares, qui n’intègrent désormais qu’un seul projecteur à LED, ainsi que les entrées d’air plongeant vers les feux de jours retravaillés, donnent à la Toyota un regard acéré et un look plus affirmé. A l’arrière en revanche les changements sont mineurs et se bornent à des feux et à un bouclier légèrement redessinés.

Toyota PriusPlus restylee

Toyota PriusPlus 2015

avant nouvelle Toyota Prius 7 places

Comme à la maison

Dans l’habitacle, c’est blanc bonnet ou bonnet blanc ! Bien malin celui qui pourra distinguer au premier coup d’œil les aérateurs centraux affinés, le nouveau revêtement des boutons ou encore les poignées de porte chromées. Tout juste remarque-t-on le tableau de bord peint en noir selon une demande de la clientèle.

habitacle Toyota Prius Plus restylee

Technologie omniprésente

Là où la Prius+ marque le pas face à sa devancière, c’est au niveau de la technologie embarquée. Si la configuration à double écran de la planche de bord a été conservée, elle accueille un nouvel écran de 4,2 pouces (11 cm) dans sa partie supérieure, plus lisible et piloté directement depuis le volant. Il regroupe les informations de base telles que la vitesse, la consommation et la représentation des flux d’énergie de la voiture, à l’image des autres Toyota hybrides. Le système multimédia – écran du bas – bénéficie quant à lui de la dernière évolution du Toyota Touch 2. Boutons et écran 6,1 pouces (15 cm) sont tactiles et permettent de contrôler, entre autres, le GPS (de série sur la finition haute Lounge), la lecture audio des SMS et la caméra de recul. Il est également possible, avec un smartphone compatible, d’utiliser le Mirror Link.

interieur nouvelle Toyota Prius 7P 2015

Au chapitre des aides à la conduite, l’aide au stationnement a été améliorée, au même titre que le démarrage en côte. L’amortissement a été revu pour plus de confort, et le moteur adapté aux normes Euro 6.

Commercialisation prévue en janvier 2015. Le prix d’entrée est fixé à 32 200 euros (+ 500 euros) en finition Active. Par rapport au modèle précédent, des feux avant à diodes électroluminescentes (DEL) sont ajoutés. En haut de gamme (finition Lounge), le tarif démarre à 37 250 euros hors options.

La Fiat 500X profite du Mondial de l’Auto pour se découvrir

La Fiat 500X profite du Mondial de l’Auto pour se découvrir

Le segment des crossovers/SUV urbains est en plein essor, un bol d’air pour les constructeurs automobiles à la recherche de ventes supplémentaires dans ce contexte difficile. C’est Fiat qui profite de l’ouverture du Mondial de l’Automobile à Paris pour lever le voile sur une nouveauté très importante pour la marque : la 500X.

La nouvelle 500X sera vendue dans plus de 100 pays

Après la 500L, la famille 500 s’agrandit encore un peu plus avec la 500X. Ce SUV compact (cousin du Jeep Renegade) à destination de la ville mesure 4,25 m de long, 1,80 m de large et 1,60 m de haut, soit 8 cm de plus en longueur qu’un Renault Captur. Sous son hayon, il est capable d’embarquer un chargement allant jusqu’à 330 l, soit une vingtaine de litres de plus que son rival français. Il peut recevoir des jantes alliage allant de 16 à 18 pouces.

Côté moteurs, l’offre est composée d’un diesel 1,6 l MultiJet II 120 ch et d’un essence 1,4 l Turbo MultiAir II développant 140 ch. Ce dernier pouvant être choisi avec une transmission intégrale et une boîte à double embrayage à 9 rapports. D’autres blocs plus puissants viendront s’ajouter par la suite tels que l’essence 1,4 l de 170 ch et le diesel 2,0 l 140 ch. Un mazout de 1,3 l et 95 ch est aussi au programme.

Fiat 500X Paris 2014

Son prix de départ est estimé entre 17 000 et 18 000 euros.

avant Fiat 500X Paris 2014

vue 3-4 ar Fiat 500X Paris 2014

Fiat 500X outdoor Paris 2014

Fiat 500X blanc Paris 2014

interieur Fiat 500X Paris 2014

contreporte Fiat 500X Paris 2014

cuir veilli Fiat 500X Paris 2014

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Nouveau Renault Espace : la présentation détaillée

Nouveau Renault Espace : la présentation détaillée

C’est la star française du Mondial de l’Automobile 2014. Logique, c’est la seule auto de série 100 % inédite visible sur le stand d’un constructeur hexagonal. La cinquième génération de l’Espace s’était montrée de manière officielle quelques jours avant l’ouverture du Salon mais a attendu le dernier moment pour dévoiler l’ensemble de ses secrets, que voici.

Renault Espace 2015 - 31

Les grands monospaces ne sont plus à la mode, l’Espace devient donc un crossover !

Ne plus dire monospace mais crossover

On l’avait vu avec les premières images, le nouvel Espace se fait un peu moins monospace pour être davantage crossover. La hauteur perd ainsi 6 cm, tombant à 1,68 mètre, les hanches sont galbées, le capot n’est plus aligné avec le pare-brise. La face avant est particulièrement réussie, avec une large calandre prolongée par des optiques étirées à l’habillage soigné. Le profil adopte un vitrage latéral en forme de plume, dirigeant le regard vers la partie arrière. C’est à ce niveau que l’Espace devrait faire le plus débat, avec une poupe verticale qui aurait pu être dynamisée par une lunette inclinée. Mais la forme passe bien mieux en réel qu’en images. L’Espace millésime 2015 n’est disponible qu’avec une seule carrosserie, longue de 4,85 mètres.

Renault Espace 2015 - 3

Renault Espace 2015 - 32

Renault Espace 2015 - 23

Renault Espace 2015 - 22

La révolution pour cet Espace se trouve surtout à l’intérieur, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Le poste de pilotage n’a plus rien à voir avec celui des précédents modèles. On oublie ainsi le côté dépouillé pour une allure plus classique afin de séduire une clientèle plus conservatrice. La console centrale se prolonge entre le conducteur et le passager, formant une sorte de pont sous lequel prend place quelques rangements.

Modularité améliorée

L’instrumentation est replacée en face du conducteur. Elle est entièrement digitale. Une grande majorité des fonctions se commande depuis l’écran tactile 9 pouces format paysage. Petit détail sympathique : on peut faire varier la couleur de l’éclairage d’ambiance. On peut ainsi choisir entre vert, bleu, rouge ou violet.

interieur nouveau Renault-Espace-2015

Renault Espace 2015 - 17

Renault Espace 2015 - 15

Comme sur le Captur, la boîte à gants s’ouvre à la manière d’un tiroir. Fidèle à sa réputation, l’Espace reste un véhicule familial qui multiplie les rangements et peut embarquer jusqu’à 7 personnes. Mais grosse nouveauté : il abandonne ses fauteuils à l’arrière au profit de sièges qui se replient dans le plancher. En deuxième rangée, on ne voit pas la différence. On est confortablement installé et l’espace ne manque pas. En revanche, en rang 3, l’habitabilité est en net recul. Bien vu, tous les sièges peuvent être rabattus depuis le coffre en appuyant sur des boutons.

L’arrivée de l’EDC 7

Le nouvel Espace marque le début de la reconquête du haut de gamme par Renault. Le losange affirme donc avoir apporté tout le soin nécessaire à la finition et annonce d’ailleurs avoir fait appel à son nouveau partenaire Daimler pour être au top en qualité/fiabilité. Les modèles de pré-série visibles sur le stand étaient plutôt bien réalisés. Renault devait aussi rattraper son très grand retard technologique. Si l’Espace n’innove pas, il remet le constructeur dans la course. On trouve ainsi un affichage tête haute, une alerte de franchissement de ligne blanche, un détecteur d’angles morts, un freinage actif d’urgence, une reconnaissance des panneaux de signalisation, un hayon motorisé ou encore une aide au créneau.

Renault Espace 2015 - 14

Renault Espace 2015 - 7

Renault Espace 2015 - 5

L’Espace V repose sur la nouvelle plate-forme modulaire du groupe Renault-Nissan. Par rapport à l’ancien, il perd sur la balance jusqu’à 250 kg. Sous le capot, on trouve trois moteurs 1.6. En essence, le bloc proposé développe 200 ch et 260 Nm de couple. Grande première chez Renault, il est associé à une boîte EDC double embrayage à 7 rapports. Pour le diesel, on a un 130 ch (320 Nm de couple) et un nouveau 160 ch avec double turbo, au fort couple de 380 Nm. L’Espace cède à la mode du sélecteur de mode de conduite. Le système est baptisé ici Multi-Sense et agit sur l’amortissement piloté, la direction, le moteur ou la boîte EDC. On retrouve aussi l’excellent système 4Control (les quatre roues directrices).

Le nouvel Espace sera mis en vente au printemps 2015. Son prix, sans doute assez élevé, n’est pas encore connu.