L’Audi TT enlève déjà le haut

L’Audi TT enlève déjà le haut

Que faire en dix secondes ? Pas grand chose, ce laps de temps étant plutôt court. Mais avec le TT, il sera suffisant pour profiter des joies du plein air ! Il faudra en effet seulement dix secondes pour ouvrir, de manière totalement électrique, la capote du nouveau petit roadster de la firme aux anneaux, qui pointe le bout de son capot moins de six mois après le coupé.

Six mois après le coupé, voici le nouveau TT Roadster, qui préfère l’évolution à la révolution.

Six mois après le coupé, voici le nouveau TT Roadster, qui préfère l’évolution à la révolution.

Toujours très compact

Audi continue donc de se démarquer de ses concurrents directs BMW et Mercedes, dont les Z4 et SLK sont équipés d’un toit rigide rétractable. Le couvre-chef en toile est gage de légèreté, d’autant que la marque aux anneaux l’a encore allégé de 3 kilos. Trois couleurs seront disponibles pour la toile (noir, gris ou beige) et on pourra capoter ou décapoter en roulant, jusqu’à 50 km/h. Si la manœuvre n’est pas totalement finie lorsque le feu passera au vert, vous pourrez quand même démarrer !

D’un point de vue esthétique, le Roadster est identique au Coupé, le toit en moins vous l’aurez compris. Par rapport à l’ancien modèle, la longueur progresse de 2 cm, à 4,18 mètres. Le TT reste ainsi plus court que le Z4, qui mesure 4,24 mètres. La silhouette est proche des deux premières générations, avec par exemple des passages de roue marqués ou une poupe lisse et rebondie. Le dessin gagne quand même en caractère avec des traits plus anguleux. Le regard se fait ainsi plus perçant et la calandre plus aiguisée. Elle n’intègre plus le logo.

Audi-TT-Roadster-2015

profil Audi-TTS-Roadster-2015

Un très bel intérieur

A l’intérieur, on a une planche de bord qui semble ultra-dépouillée. Mais rassurez-vous, le TT est bien doté de tous les équipements et technologies en vogue en 2014. Audi a habilement caché de nombreuses commandes (par exemple les boutons de la climatisation sont au milieu des aérateurs centraux) ou les a intégré au très complet système d’info-divertissement, qui se pilote depuis le volant ou via une molette avec pavé tactile devant le levier de vitesses.

A la place de l’instrumentation traditionnelle, on trouve un grand écran 12,3 pouces dont on peut paramétrer l’affichage selon ses envies. Il est possible par exemple de mettre en avant la carte du GPS. Derrière les sièges, il y a deux arceaux de sécurité fixe. La capacité du coffre ne change pas selon la position de la capote, c’est toujours 280 dm3.

profil Audi-TTS-CC-2015

interieur nouveau-TTS-Roadster-2015

S de 310 ch

Trois moteurs seront disponibles au lancement. Le modèle de base sera un diesel, avec le 2.0 TDI de 184 ch. De quoi annoncer une consommation en cycle mixte flatteuse (4,3 l/100 km). Pour l’essence, on a le choix entre un 2.0 TFSI de 230 ch et un 2.0 TFSI de 310 ch, ce dernier correspondant à la déclinaison S, qui passe de 0 à 100 km/h en 4,9 secondes. La transmission intégrale Quattro est livrée d’office sur la S (elle est en option sur le bloc de 230 ch).

Audi indique que les premières livraisons se feront avant le printemps 2015. Pour le retour des belles et chaudes journées donc. Les tarifs n’ont pas encore été communiqués.

 

La future Jaguar XF aperçue dans sa version définitive

La future Jaguar XF aperçue dans sa version définitive

Sur le marché depuis 2008, la Jaguar XF (voir notre essai) va bientôt céder la place à sa remplaçante qui sera donc la deuxième génération de ce modèle. Nos paparazzis automobile nous transmettent les premiers clichés espions de la XF (en 2,0 l turbo diesel et ce qui présente comme la R-Sport avec les deux sorties d’échappement) avec ses formes figées pour la production.

Une allure plus dynamique

Sous ces camouflages tentant de cacher complètement les lignes de la future XF (nom de code : X260), on peut tout de même remarquer que la berline anglaise prend quelques centimètres en longueur. Sans doute un bon point pour les passagers arrière et le volume de coffre.

avant Jaguar XF 2015

future Jaguar XF

spyshot Jaguar XF

Toutefois, le plus intéressant, c’est de s’apercevoir que cette concurrente de la BMW Série 5 reprend les codes stylistiques de la toute récente petite sœur, à savoir la XE. Ainsi, la calandre est positionnée plus bas, le regard semble plus menaçant, tandis que le dessin général devient plus sportif.

profil XF II

Jaguar XF II

arriere Jaguar XF 2015

A l’arrière, la découpe de la malle est moins arrondie. De plus, la forme des feux paraît plus fine. Deux bonnes choses, mais on regrettera que le style soit – sans doute – aussi proche du reste de la gamme actuelle. Pour découvrir des traits inédits, il faudra patienter jusqu’à début 2017.

Nouveaux dessous

Par ailleurs, cette XF II va se doter de la nouvelle plateforme nommée « iQ[Al] ». Inaugurée par la XE, sa conception en aluminium permet de gagner du poids sur la balance et ses capacité dynamiques sont accrues.

poupe XF 2

photo volee Jaguar XF

L’autre avantage, c’est que la XF pourra profiter de la nouvelle famille de moteurs Ingenium avec à la clef des émissions de CO2 réduites.

prochaine XF

Jaguar XF camouflee

prototype Jaguar XF

Bien entendu, les V6 et V8 suralimentés seront toujours au programme pour les versions sportives R et R-S.

Jaguar XF 2016

photo espion XF

En outre, une version hybride rechargeable est attendue un peu après le lancement et une boîte automatique à 9 rapports, un start&stop, ainsi qu’une transmission intégrale (en lieu et place de la propulsion) seront proposés selon les motorisations.

Arrivée prochaine

La sortie de la nouvelle Jaguar XF est estimée pour 2015, voire 2016 au plus tard. Les prix pourraient débuter autour des 43 000 € et elle sera toujours vendue également en break.

A suivre…

Crédit : CarPix pour Abcmoteur