Divine DS : un concept-car signant l’émancipation de DS

Divine DS : un concept-car signant l’émancipation de DS

Une étape importante a été franchie pour la marque DS du haut de ses 4 ans et 500 000 exemplaires vendus. Jusqu’à présent liée à Citroën en Europe, cette dernière a symbolisé son émancipation des chevrons par un concept-car appelé « Divine DS ». Il est le premier concept à être présenté en Europe avec une calandre 100 % DS.

Une allure de coupé très racé

Nous avions évoqué des hypothèses ce que nous réserverait DS pour son premier concept-car européen en tant que marque à part entière. Finalement, ce ne sera pas une grande berline ou la remplaçante d’un des modèles de la gamme, mais une étude de style sans lien direct avec un futur modèle DS. Toutefois, cette silhouette quatre portes compacte (4,21 m de long), assez basse (1,35 m de haut) et large de 1,98 m représente et annonce l’avenir de la marque de luxe française.

Divine DS Concept

avant Divine DS

Divine DS

Comme à son habitude, DS ne joue pas la carte de la discrétion. La Divine DS dans sa couleur gris métal en impose avec sa calandre scintillante, ses optiques laser très sophistiquées et effilées, ainsi que ces deux baguettes chromées partant des rétroviseurs. Le profil laisse apercevoir des jantes pleines de 20 pouces et des portes antagonistes en élytre, mais le plus surprenant demeure la poupe ! La lunette arrière est en fait une superpositions de petites ailettes faisant penser aux supercars Lamborghini Murcielago et Aventador.

profil Divine DS

toit Divine DS

arriere Divine DS

3 intérieurs interchangeables

En outre, l’habitacle de la Divine DS n’est pas en reste ! En effet, à l’intérieur également le savoir-faire des designers et des grandes maisons est mis en avant. Le tout est très spectaculaire et avant-gardiste, dans la lignée DS. La planche de bord côté passager est très épurée, la console centrale est flottante et accueille les fameux « toggle switches », tandis que le poste de pilotage se caractérise par un volant avec des formes rectilignes et un dessin travaillé. Les sièges en cuir, façon bracelets de montre, font aussi leur effet…

contre porte Divine DS

volant Divine DS

habitacle Divine DS

Cependant, le point fort de cet habitacle, c’est son concept exclusif d’Hypertypage. Cela permet d’habiller l’intérieur de la Divine DS selon son envie. On peut donc choisir parmi les trois intérieurs interchangeables correspondant pour chacun à une personnalité différente. The « Mâle » invite au pilotage et vise particulièrement les hommes, la « Parisienne Chic » fait référence à la capitale de la mode avec des matières issues de la haute couture utilisée par la maison Lesage, tandis que la « Fatale Punk » joue sur un univers très rock avec notamment des panneaux de porte recouverts de Crystal Fabric Swarovski.

the male Divine DS

the parisienne Divine DS

the Fatale Punk Divine DS

L’aspect high-tech n’est bien entendu pas oublié avec les facettes sur le toit qui se soulèvent pour laisser place à une caméra de recul ou favoriser l’aérodynamisme, un écran tactile de 10,4 pouces situé en console de pavillon proposant la rétro-vision, l’affichage tête haute, …

Un concept annonçant l’avenir de DS ?

Motorisée par un quatre-cylindres turbo essence 1,6 l THP d’une puissance de 270 ch (à 6 000 tr/min) et offrant un couple maximal de 330 Nm (dès 1 900 tr/min) pour 145 g/km de CO2, la Divine DS s’assure un tempérament dynamique à l’image de ses lignes de carrosserie.

feux laser Divine DS

bas de caisse Divine DS

Comme nous l’écrivons un peu plus haut, la Divine DS n’annonce pas de modèle en particulier, mais elle pourrait donner quelques pistes sur la prochaine auto qui portera la calandre DS. Serait-ce la DS 3 ou alors la DS 4 qui sera amenée à changer de recette ? L’avenir nous le dira…

Le mini-film d’introduction fort réussi :

La révélation au centre de style

Abcmoteur était à l’ADN PSA pour découvrir de près la dernière création DS…

revelation Divine DS

calandre Divine DS Concept

phare diamant Divine DS Concept

jante 20p Divine DS Concept

portes en elytre Divine DS Concept

arriere Divine DS Concept

feu arriere Divine DS Concept

proue Divine DS Concept

habitacle Divine DS Concept

sieges Divine DS Concept

planche de bord Divine DS Concept

broderie Divine DS Concept

volant Divine DS Concept

Land Rover : le Discovery en mode Sport

Land Rover : le Discovery en mode Sport

Comme la MX-5, qui vient d’être entièrement renouvelée, le Discovery fête cette année ses 25 ans. Et il s’est dit qu’à cet âge, il serait peut-être bon de fonder une famille. Le Disco devient donc aujourd’hui papa d’un petit Sport ! Bon, l’histoire est très romancée… surtout que la réalité est bien plus marketing. Ce nouveau modèle est plus simplement le remplaçant du Freelander, qui a donc été rattaché au Discovery pour profiter de la bonne réputation du patronyme… qui est d’ailleurs écrit en gros devant et derrière ! La gamme Land Rover sera ainsi coupée en trois lignes de produits : Discovery, Range et Defender.

Land Rover Discovery Sport - 16

Il ressemble à un Evoque… mais pour qu’on ne se mélange pas les pinceaux, Land Rover a bien écrit en gros devant « Discovery ».

Fils de Discovery… et de Range

Petit problème quand on découvre le dernier né de la firme britannique : tout ce petit monde va beaucoup se ressembler. Le Disco Sport reste proche esthétiquement des derniers Range, avec une face avant au côté très galet poli. On retrouve une fine calandre prolongée par des optiques étirées, des feux horizontaux débordant dans les ailes… De l’univers Discovery, on retrouve la troisième glace latérale rattachée à la lunette, après un épais montant incliné couleur carrosserie, qui forme comme un pilier qui soutient le toit.

Land Rover Discovery Sport - 18

A l’intérieur aussi, ce Discovery Sport s’inspire beaucoup des derniers Range… même si l’ensemble est un peu moins flatteur à l’oeil, surement pour bien faire la différence avec les autos luxueuses de la marque. On retrouve une classique console centrale encadrée de deux éléments chromés. Au-dessus prend place un écran tactile 8 pouces. Grand changement par rapport au Freelander : sept personnes peuvent monter à bord. Bon, Land Rover parle bien d’un 5 + 2 places, ce qui veut tout dire : le troisième rang servira en dépannage. La deuxième rangée est coulissante. Pour les appareils de tout le monde, on trouve quatre prises 12V et six ports USB.

Land Rover Discovery Sport - 10

Un vrai tout-terrain

Curieusement, le Discovery Sport n’a pas eu le droit à la nouvelle plate-forme en aluminium du groupe Jaguar-Land Rover, qui sera inaugurée par la nouvelle XE, dévoilée la semaine prochaine. Il y a quand même du nouveau côté châssis, avec par exemple une nouvelle suspension arrière multi-bras pour plus de confort. Le Discovery Sport est avant tout un Land Rover, avec de vraies capacités de franchissement. On retrouve le système ultra-moderne Terrain Response, avec différents modes de fonctionnement en fonction du type de route. Les angles d’approche, ventral et de sortie sont respectivement de 25, 31 et 21 degrés.

interieur-Land-Rover-Discovery-Sport-2015

Côté moteurs, l’auto débutera sa carrière avec deux diesel de 150 et 190 ch et un essence de 254 ch, uniquement en quatre roues motrices pour commencer. Côté transmission, on aura le choix entre manuelle 6 rapports ou automatique 9 rapports. Une version traction sera lancée l’année prochaine. Elle rejettera 119 g/km de C02 et échappera donc au malus.

L’auto devrait arriver dans les concessions début 2015. Le prix de base pour le marché français est déjà connu : 34.600 €.

Renault Mégane Coupé Ultimate : cuir et look plus agressifs

Renault Mégane Coupé Ultimate : cuir et look plus agressifs

« J’veux du cuir » chantait Alain Souchon dans son morceau titre éponyme en 1985. Renault en sert de série à qui le veut avec une nouvelle déclinaison de la Mégane : l’ « Ultimate », qui sera présentée sur le stand du losange au prochain Mondial de l’Automobile de Paris, du 4 au 19 octobre prochain.

Renault Megane Coupe Ultimate

Un modèle qui ne sera vendu qu’en France et sur la base de la finition « Intens ». Sellerie en cuir avec sièges avant chauffants, volant en cuir et pommeau de levier de vitesse dans le même matériau.

Le prix de base commence à 25 700 euros, auxquels il faut (malheureusement) rajouter 120 euros pour la roue de secours et 600 euros pour la peinture métallisée. Côté équipement, la voiture est dotée comme la version Intens de l’aide au parking arrière, carte d’accès et démarrage mains libres, climatisation automatique bizone, régulateur/limiteur de vitesse, siège conducteur réglable en hauteur et lombaires, vitres et lunette arrière sur teintées, volant en cuir et réglable en hauteur/profondeur plus un capteur de pluie et de luminosité.

interieur Renault Megane Coupe Ultimate

En plus de cet équipement de base, la version Ultimate rajoute le toit en verre fixe, des jantes en alliage de 18 pouces (Serdard noir brillant), des boucliers avant et arrière de type « GT », le pack Renault R-Link (système multimédia R-Link, cartographie zone Europe et pré-équipement pour services connectés), les rétroviseurs rétractables électriques, la sellerie en cuir avec sièges avant chauffants, un pédalier en aluminium, un badge « Ultimate » et des touches de décoration intérieures en noir brillant.

Une Mégane qui se veut plus agressive dans cette nouvelle version livrée en coupé uniquement.

Pour les motorisations, cette version Ultimate reprend les blocs TCe 130 en essence et dCi 130 en version diesel. La voiture peut recevoir le Pack Easy moyennant 300 euros supplémentaires et le Pack Techno contre 500 euros. Commercialisée en version limitée jusqu’au 31 mars 2015.

Notation Euro NCAP : comment ça marche ?

Notation Euro NCAP : comment ça marche ?

Fraîchement commercialisées, la Peugeot 108 (ainsi que la Citroën C1 et la Toyota Aygo) et la Renault Twingo ont raté les 5 étoiles. Pourtant, leurs résultats aux crash-tests sont largement satisfaisants. Comment expliquer dès lors la perte d’une étoile?

Historique

L’organisme indépendant Euro NCAP a été créé en 1997 à l’initiative du gouvernement britannique avant d’être plus largement soutenu au niveau européen. Parmi les membres les plus connus, il y a le ministère de l’écologie et du développement durable français, l’ADAC ainsi que la FIA.

A l’origine, l’organisme se concentrait sur l’évaluation de la résistance au choc après un crash-test d’une voiture donnée, ce qui conduisait à l’attribution des étoiles, de 0 à 5 étoiles. Les résultats ont rapidement été utilisés par les constructeurs pour communiquer à propos de la sécurité de leur véhicule.

Euro NCAP - Renault Megane frontal

Renault, par exemple, en aura fait un axe de communication central à l’aube des années 2000 en visant 5 étoiles pour tous ses modèles. Une stratégie qui s’est peu à peu effritée avec l’arrivée des Dacia, puis de la deuxième génération de Twingo en 2007.

Les critères d’évaluations ont, par ailleurs, évolué au fil des années : les vitesses d’impact ont été revues à la hausse, des tests ont été ajoutés (choc latéral, sur une partie de la surface frontale), la protection des enfants puis celle des piétons sont venues compléter les critères d’évaluation. Enfin, la prise en compte des aides à la conduite (ESP, freinage autonome, etc.) fait désormais l’objet d’un chapitre spécifique dans l’attribution des étoiles.

Les crash-tests

Trois différents tests sont effectués pour évaluer un véhicule. Le premier consiste en un choc frontal dont la largeur de contact se répartit sur 40 % de la largeur du véhicule. Le véhicule est lancé à une vitesse de 64 km/h.

Euro NCAP - MG3

Le deuxième test consiste en un choc latéral à hauteur de la portière du conducteur. Une barrière déformable vient impacter le véhicule à la vitesse de 50 km/h. Enfin, un troisième test, le test du poteau consiste à projeter le véhicule latéralement (toujours au niveau de la portière conducteur) contre un poteau de 25 cm de diamètre.

Par ailleurs, d’autres tests non destructifs sont réalisés pour évaluer, le cas échéant l’efficacité des aides à la conduite.

Critères de notation

Les étoiles de l’Euro NCAP sont attribués selon des notes obtenues aux chapitres suivants :

  • Protection des occupants adultes
  • Protection des occupants enfants
  • Protection des piétons
  • Assistants à la conduite

L’attribution des étoiles se fait en fonction de la moyenne des notes obtenues. Toutefois, si un des critères obtient une note inférieure à 60%, une étoile est automatiquement déduite.

Interprétation des résultats

Si l’organisme souhaite conserver dans un esprit de simplicité un critère unique (les étoiles), cela apporte de la confusion, en particulier lorsque les véhicules n’obtiennent pas les 5 étoiles. Fort heureusement, dans un souci de transparence, l’Euro NCAP communique le détail des 4 notes.

Dans le cas de la dernière campagne de crash-tests, la Citroën Berlingo, la Renault Mégane, la Renault Twingo, la MG MG3 et la Volkwagen Golf Sportvan ont été évaluées parmi d’autres.

La Renault Megane, de conception relativement ancienne (sortie en 2008) n’obtient que 3 étoiles. Pourtant la berline est loin de démériter aux résultats des crash-tests, mieux avec 83 % (protection des adultes) et 78 % (protection des enfants), elle égale la Renault Twingo, pourvue de 4 étoiles avec respectivement 78 % et 81 % et reste relativement proche de la Golf Sportsvan (87% et 85%). La protection des piétons n’est pas en reste avec une note de 60 % (62 % pour la Sportsvan).

Euro NCAP - VW Golf Sportsvan

Malgré ses bons résultats, la Renault Mégane se retrouve donc au niveau de la Citroën Berlingo et de la MG3, qui ont toutes deux obtenu des résultats bien inférieurs selon les crash-tests. La Berlingo se contente d’une note de 56 % pour la protection des occupants adultes et de 74 % en ce qui concerne les occupants enfants (63 % pour la protection des piétons). La MG3 reste dans le même ordre de grandeur avec 69 %, 71 % et 58 %.

Euro NCAP - Citroen Berlingo

Les aides à la conduite

La Renault Megane ne dispose pas des derniers équipements électroniques en matière d’aide à la conduite : parce qu’elle est dépourvue de rappel de bouclage de ceinture à l’arrière, mais aussi parce qu’elle ne peut compter sur aucun avertisseur de franchissement de ligne ou un système de freinage automatique en cas de risque de collision, elle se voit attribuer une note de 48 %, synonyme de perte de 2 étoiles.

La Twingo loupe la cinquième étoile pour la même raison. Par rapport à la Megane, elle doit sa quatrième étoile aux rappels de bouclage de ceinture à toutes les places.

Conclusion

Le chapitre des aides à la conduite se veut un critère discriminant pour distinguer un véhicule haut de gamme (potentiellement pourvu de plus de systèmes électroniques) d’un autre véhicule. Pourtant, les derniers résultats montrent que cette notation est obsolète, car certains véhicules se retrouvent réellement pénalisés alors que la résistance de leur structure n’a rien à envier aux véhicules ayant obtenu 5 étoiles.

Euro NCAP - Renault Megane latéral

Il n’est pas normal, au vu des résultats des crash-tests, que la Megane se retrouve au niveau d’une Berlingo et d’une MG3. Aucune des 3 ne dispose d’aides à la conduite susceptibles d’éviter un accident. Pourtant, en cas de choc, la Megane semble bien plus sûre que les 2 autres.

En s’éloignant de son objectif principal (évaluer la protection d’un véhicule en cas de choc), Euro NCAP a sensiblement perdu de sa crédibilité année après année. D’ailleurs, ses notes sont de moins en moins utilisées lors des campagnes publicitaires des constructeurs.

Il serait peut-être temps pour l’organisme de se recentrer sur son cœur de métier en améliorant les tests d’évaluation. Notamment, la résistance du véhicule en cas de tonneau n’est pas évaluée, tout comme un choc frontal sur une surface plus réduite, des situations d’accident pourtant relativement fréquentes.

Mazda MX-5 : tout nouveau, tout beau

Mazda MX-5 : tout nouveau, tout beau

Mazda a sûrement déjà calculé le moment où cela devrait arriver : cette quatrième génération va passer un cap très symbolique. Un exemplaire de cette nouvelle mouture sera en effet le millionième MX-5 produit depuis la naissance de la dynastie, il y a 25 ans. A la fin juillet, plus de 945.000 MX-5 avait été fabriqués. C’est un record pour un roadster. Et cela n’est donc pas fini puisque l’aventure repart aujourd’hui de plus belle.

Avec ses 3,91 mètres de longueur, le nouveau MX-5 est plus petit qu'une Renault Clio !

Avec ses 3,91 mètres de longueur, le nouveau MX-5 est plus petit qu’une Renault Clio !

Plus petit, plus léger

Le MX-5 a décidé d’aller à contre-courant des tendances. Face à des autos toujours plus ceci ou plus cela, l’auto préfère les moins. Déjà, avec une longueur de 3,91 mètres, elle perd dix centimètres par rapport à sa devancière. Ensuite, les ingénieurs sont partis à la chasse aux kilos superflus et de nombreuses pièces sont réalisées en aluminium (capot, ailes avant, malle…). Ce qui fait que l’auto a perdu une centaine de kilos ! L’entrée de gamme devrait donc tourner autour de la tonne. Enfin, la version coupé-cabriolet passe à la trappe et Mazda ne propose plus qu’une capote souple qui se manipule à la main ! La manœuvre est promise ultra-simple.

Nouveau Mazda MX-5 - 10

Pour l’instant, la gamme de motorisations n’a pas encore été dévoilée. On sait juste qu’il y aura des quatre cylindres essence issus de la nouvelle famille de blocs Skyactiv-G. Fidèle à ses habitudes, le MX-5 devrait rester sous la barre des 200 ch. Chez Mazda, on préfère mettre l’accent sur les sensations plutôt que sur les performances. Le MX-5 mise sur la réactivité et l’agilité. Avec son moteur en position centrale avant et sa transmission aux roues arrière, la répartition des masses est parfaite (50/50). Le champs de vision a été amélioré avec des montants de pare-brise repoussés vers l’arrière. Côté boîte, le constructeur japonais annonce de nouvelles transmissions manuelle et automatique à six rapports spécialement mises au point pour l’auto.

Nouveau Mazda MX-5 - 5 Nouveau Mazda MX-5 - 8

Vedette du Mondial de l’Automobile

Côté look, Mazda n’a pas voulu faire dans le rétro… même si le côté très simple du dessin fait penser à la première génération… et aux suivantes. Les lignes sont plus anguleuses, influencées par le nouveau style de Mazda, nommé Kodo. Le MX-5 millésime 2015 ne reprend cependant pas la baguette chromée qui relie les optiques. Celles-ci ressemblent à des yeux entrouverts dans la carrosserie, donnant l’effet d’un regard perçant. A l’arrière, on trouve des feux ronds prolongés par une pointe, qui font un peu penser à des feux de Jaguar.

Nouveau Mazda MX-5 - 4

L’intérieur est dans la lignée de celui de la nouvelle Mazda 2, avec un côté très dépouillé… qui colle parfaitement à la philosophie de l’auto. Le nombre de commandes a été réduit grâce à l’adoption d’un grand écran. Petite astuce : pour bien profiter du son de la musique, les haut-parleurs sont intégrés dans les appuis-tête. Assis au ras du sol, le conducteur aura sous la main un court levier de vitesses.

Nouveau Mazda MX-5 - 15

Dévoilé au Mondial de Paris (on espère connaître les moteurs à ce moment-là), le nouveau MX-5 devrait arriver dans les concessions Mazda au printemps 2015.