Vidéo : enquête sur la sécurité routière anglaise

Vidéo : enquête sur la sécurité routière anglaise

En France, on aime citer en exemple d’autres pays pour justifier telle ou telle mesure. Le fait étant que ce que font les autres est forcément mieux que ce que nous faisons chez nous.

Pourtant, lorsque l’on parle sécurité routière, le discours n’est plus le même. La France ne faisant pas partie des meilleurs élèves en la matière, elle ferait mieux de se renseigner sur les pratiques de ses voisins, comme les Anglais par exemple.

Les Anglais à contre-courant du politiquement correct

En Angleterre, depuis la fin des années 1960 on s’attaque à réduire la mortalité routière. Comment expliquer que ce pays que l’on voit régulièrement critiqué pour ses problèmes d’alcool dans des reportages ait réussi à régler ce problème pour les automobilistes, alors qu’en France (où l’on boit moins) l’alcool reste la première cause de mortalité sur la route ? Non, ce n’est pas la vitesse comme on aimerait nous le faire croire.

Un radar en Angleterre. La tolérance est presque deux fois plus importante qu'en France

Un radar en Angleterre. La marge de tolérance (10 % + 2 miles, soit 3,2 km/h) est presque deux fois plus importante qu’en France

D’ailleurs, en parlant de vitesse, on ne peut éviter le sujet épineux des radars automatiques ! En outre-Manche, ces petites boîtes automatisées existent bel et bien, mais la grande majorité ne sont que des leurres, car désactivées. La ville de Swindon a même désactivé l’ensemble de ses sept radars et les statistiques des accidents continuent de s’améliorer… Depuis, d’autres maires l’ont imité.

40 millions d’automobiliste en Angleterre

Une assez longue vidéo mettant au grand jour, pour nous Français, les méthodes anglaises en terme de sécurité routière. Surprenant et très intéressant à plus d’un titre !

Crédit iconographique : Paul Anderson / Wikipédia

Futur Mercedes MLC : et maintenant, voici l’intérieur !

Futur Mercedes MLC : et maintenant, voici l’intérieur !

Il y a un peu moins d’un mois, nous vous dévoilions celui que l’on appelle « Mercedes MLC », en référence au concept-car Coupé SUV. Dernièrement, le MLC 63 AMG s’est fait à nouveau surprendre par nos photographes, mais avec maintenant son habitacle dépourvu de tout camouflage !…

Un patronyme encore incertain

Avant de vous présenter l’intérieur de l’imposant SUV étoilé, il faut savoir que son appellation n’est pas encore confirmée. Si la presse s’est accordée pour le nommer « MLC » (nom de code : C292), son patronyme serait plutôt « Classe M Coupé » ou « Classe ML Coupé ». La suite nous dira si oui ou non, nous avions vu juste pour ce futur concurrent de l’initiateur de ce segment des SUV coupés 5-portes : le BMW X6.

Mercedes MLC

Mercedes Classe M Coupe

Le Classe MLC devrait perdre une bonne partie – voire toutes – de ses capacités de tout-terrain en comparaison avec le Classe M dont il dérive

Mercedes MLC 63 AMG

vue profil Mercedes MLC

Mercedes ML Coupe

Mercedes SUV Coupe 2015

La nouvelle boîte auto à 9 rapports (9G-Tronic) sera présente sur la majorité des motorisations du Mercedes MLC, mais le 63 AMG restera équipé de la 7G-Tronic

Un console centrale reprise au Classe M restylé

Sur les clichés espions visibles ci-dessous, les connaisseurs reconnaîtront la console centrale du Classe M restylé (W166), à l’image du X6 qui reprend bon nombre d’éléments du X5. Le MLC sera de toutes façons sur la plateforme du Classe M. Certains verront aussi une ressemblance avec le Porsche Cayenne en ce qui concerne les aérateurs centraux en position verticale.

habitacle Mercedes MLC

interieur futur SUV Coupe Mercedes

Pour découvrir en chair et en os le SUV coupé de Mercedes, il faudra patienter jusqu’au salon de Detroit (Etats-Unis), en janvier prochain.

A suivre…

Crédit : CarPix pour Abcmoteur