Nouvelle Mercedes CLS : l’heure du restylage

Nouvelle Mercedes CLS : l’heure du restylage

Apparue pour la première fois en 2004, puis renouvelée en 2011, la CLS restylée avait pointé le bout de son capot – et même un peu plus – devant les objectifs de nos photographes espions. Il est désormais temps de découvrir dans sa version officielle la nouvelle Mercedes CLS 2014.

gamme 2014 Mercedes CLS restylee

Inchangée ou presque

Sans surprise, les retouches stylistiques apportées à cette CLS restylée présentée ici sont discrètes. Elles concernent la berline, le break et la sportive 63 AMG disponible dans ces deux carrosseries.

Mercedes CLS berline vs break

Au rayon des changements donc, on note un nouveau regard Multibeam LED se caractérisant pour des projecteurs avant composés de 24 LED individuelles chacun. Cette technologie permettant d’ajuster le faisceau lumineux jusqu’à 100 fois par seconde grâce à une caméra logée dans le haut du pare-brise. Nous avons là un système en concurrence avec le Matrix LED d’Audi vu sur l’A7 récemment rafraichie

Mercedes CLS 2014

Les années passent et la Mercedes CLS conserve ses belles lignes

Mercedes CLS restylee

Bien entendu, la transmission intégrale 4Matic est toujours disponible

Pour le reste, on remarque des boucliers avant et arrière légèrement remaniés, ainsi que la venue de la jolie calandre à « diamants » des Classe A et CLA.

Mercedes CLS shooting brake restylee

nouvelle CLS shooting brake 2014

Enfin, du côté de l’habitacle, les habitués ne perdront pas leurs repères. Un nouveau volant sport à trois branches fait son apparition et l’écran de l’ordinateur de bord est plus grand et comme posé sur la planche de bord au lieu d’être encastré tel qu’auparavant. Pour les grands chamboulements, il faudra attendre la troisième génération de la CLS.

interieur nouvelle Mercedes CLS restylee

habitacle CLS 2014

Des évolutions pour la mécanique

A ce chapitre, Mercedes améliore son offre de diesel allant de 170 à 258 ch, tandis que sa palette de motorisations essence culmine toujours à 585 ch.

Mercedes-Benz-CLS-63AMG

Dans le détail, un quatre-cylindres diesel de 170 ch et 400 Nm de couple fait son entrée (CLS 220 BlueTEC), le CLS 250 CDI troque son nom pour CLS 250 BlueTEC et demeure à 204 ch et 500 Nm, alors que la CLS 350 BlueTEC passe à 258 ch pour 620 Nm au lieu de 252 ch.

Mercedes-CLS 63 AMG 2014

nouvelle Mercedes-CLS 63 AMG

vue profil nouvelle CLS 63 AMG berline

Pour les amateurs de sans plomb, le CLS 400 V6 3,5 l biturbo d’entrée de gamme grimpe à 333 ch (+ 26 ch) et 480 Nm (+ 110 Nm) en remplaçant le CLS 350, le CLS 500 V8 4,6 l biturbo reste fixé à 408 ch et 600 Nm et enfin le bloc le plus explosif (CLS 63 AMG) ne change pas non plus (V8 5,5 l biturbo de 557 ch ou 585 ch en version S).

Mercedes-CLS 63 AMG shooting brake 2014

Mercedes-CLS 63 AMG shooting brake restylage

vue profil nouvelle CLS 63 AMG shooting brake

La dernière nouveauté étant l’introduction d’une boîte à 9 rapports (9G-Tronic) sur les trois diesel et sur l’essence de 408 ch de la CLS 500. Cela apportant l’avantage de moins consommer et d’être plus confortable selon la marque à l’étoile.

Présentée à Goodwood

Pour les chanceux qui pourront se rendre au Festival de la Vitesse de Goodwood, du 26 au 29 juin, en Angleterre, la Mercedes CLS restylée y sera exposée. Pour les autres, il faudra attendre le Mondial de l’auto de Paris en octobre prochain.

Sa date de sortie et ses tarifs n’ont pour le moment pas été communiqués.

Le futur Audi Q7 nous en dit davantage

Le futur Audi Q7 nous en dit davantage

Déjà surprise par le passé, la prochaine génération de l’Audi Q7 – le plus imposant des SUV aux anneaux – a été à nouveau photographiée en test. Si le camouflage est toujours présent, ces nouveaux clichés en provenance de nos photographes espions permettent tout de même d’en savoir plus…

Inspiré par les A7 et A8 restylées

En effet, alors que jusqu’à présent il s’affichait avec une calandre qui n’était pas définitive, ce prototype en arbore une qui est déjà plus proche de ce que l’on retrouvera en série. Globalement, on aperçoit que les formes sont moins arrondies et que l’allure générale devient plus élégante, moins pataude, grâce notamment à des arches de toit qui semblent plus fines.

spy Audi Q7

profil Audi Q7 2015

Le Q7 de 2ème génération tentera d’apparaître comme moins pataud visuellement et de moins donner cette impression d’être rallongé exagérément

Audi Q7 2015

Des optiques avant et arrière compartimentées et une double sortie d’échappement gauche/droite font leur entrée, à l’image de ce que l’on a vu sur les dernières A7 et A8 restylées. Il très fortement probablement que la technologie Matrix LED soit de la partie.

Audi Q7 II

futur Q7

Malheureusement, ces spyshots ne montrent pas, pour l’instant, le nouvel habitacle que nous réserve Audi…

Poids en baisse, puissance en hausse

Les évolutions ne concernent pas uniquement l’aspect visuel, puisque la plateforme (MLB) sera en aluminium et permettra de gagner tout de même 300 kg sur la balance ! Une cure d’amaigrissement qui n’est pas sans rappeler celle du rival « british », le Range Rover IV.

photo volee Q7 2015

spyshot Audi Q7

Les motorisations diesel comme essence en profiteront pour gagner des chevaux supplémentaires et être plus économes en carburant. Le nouveau V6 TDI passera à 218 ch contre 204 ch actuellement et la version à 245 ch grimpera à 272 ch pour un couple moteur de 600 Nm. Quant au 3,0 l TFSI, sa puissance sera portée à 333 ch au lieu de 310 ch. A noter qu’une version hybride rechargeable est également en développement !

Audi Q7 photo espion

Audi Q7 2

Côté transmission, le Q7 II proposera une boîte de vitesse automatique Tiptronic à sept rapports combinée à quatre motrices, système appelé « quattro » chez le constructeur germanique.

En concessions dans moins d’un an

Enfin, pour découvrir de plus près le prochain Audi Q7, il faudra patienter encore un peu, sa commercialisation étant attendue pour début 2015. Une présentation au Mondial de Paris 2014 semble prévue. Son prix de vente devrait débuter aux alentours des 58 000 €.

Crédit : CarPix pour Abcmoteur

Une Lotus Exige LF1 en hommage au palmarès F1 de la marque

Une Lotus Exige LF1 en hommage au palmarès F1 de la marque

Lotus vient de présenter l’Exige LF1. Cette série spéciale rend hommage au passé victorieux de la marque britannique en Formule 1 en commercialisant autant de d’exemplaires qu’il y a eu de victoires en monoplace pour ceux dont l’adage est « Light is right ». Ces quarante dernières années, cela fait donc précisément 81 Grand Prix remportés.

Lotus-Exige-LF1

Une présentation spécifique

Basée sur une Exige S, cette édition très limitée reprend les codes couleur déjà vus sur les « barquettes » du constructeur, à savoir le noir, (pour la majorité de la carrosserie), le rouge (pour quelques éléments comme la lame avant) et le doré (pour les jantes notamment).

Lotus-Exige-S-LF1

Lotus-Exige-S-serie-limitee

Lotus-Exige-S

L’habitacle n’est pas non plus oublié, puisqu’on y trouve une sellerie spécifique mêlant tissu et cuir, des logos sur les sièges baquets et tapis de sol inédits, ainsi qu’une plaque numérotée en fibre de carbone… En option, des sièges chauffants et l’aide au stationnement sont disponibles, « shocking! » (« choquant ! » dans notre langue) diront les Anglais, et ils ont raison !

interieur Lotus-Exige-S-LF1

sieges baquets Lotus-Exige-S-LF1

vue profil Lotus-Exige-S-LF1

Les jantes avant sont en 17 pouces et les jantes arrière en 18 pouces. Elles sont chaussées de pneus Pirelli P Zero Trofeo

Sous le capot arrière, on trouve toujours le V6 3,5 l d’origine Toyota développant 350 ch et 400 Nm de couple grâce à son compresseur. Il permet de mouvoir les 1 176 kg du bolide en 4 secondes pour le 0 à 100 km/h. Un boîte manuelle avec pommeau en alu est bien entendu toujours de la partie, tandis que le pack Race (suspension revue, trois modes de conduite dont « Race », …) et la climatisation sont de série.

moteur V6 Lotus-Exige-S-LF1

levier vitesse Lotus-Exige-S-LF1

phare av Lotus-Exige-S-LF1

Quelques « extras » en plus de la voiture

Exposée lors des 24 Heures du Mans, la Lotus Exige LF1 est vendue au prix de 79 000 € (malus de 8 000 € offert par la marque !). Les commandes sont déjà ouvertes et les premières livraisons interviendront dès cet été.

poupe Lotus-Exige-S-LF1

pot Lotus-Exige-S-LF1

aileron Lotus-Exige-S-LF1

aile ar Lotus-Exige-S-LF1

Par ailleurs, chaque acheteur aura le droit à une visite pour deux aux QG de Lotus Cars et Lotus F1, mais aussi une reproduction à l’échelle 1/2 du casque du pilote tricolore Romain Grosjean ou encore des tarifs avantageux sur certaines produits dérivés de la firme anglaise.