La « Berlinette » Alpine sera bien commercialisée en 2016

La « Berlinette » Alpine sera bien commercialisée en 2016

Alpine a réaffirmé ce matin son engagement pour lancer la commercialisation de la « Berlinette du 21e siècle », pour 2016 et comme cela était initialement prévu. Une information confirmée par l’engagement de la marque sur les circuits en 2014.

Alpine-5

alpine-1

Les puristes seront ravis, Alpine a indiqué ce matin par voie de communiqué de Presse, que la commercialisation de la légendaire « Berlinette » se fera bien en 2016 ! Dans le même temps, Renault a racheté la totalité des parts que son partenaire Caterham détenait dans Alpine, et va poursuivre seul la conception de la voiture.

Alpine-2

La « Société des automobiles Alpine Caterham », créée en novembre 2012 suite à la joint-venture entre les fabricants français et britannique, devient par conséquent « Société des automobiles Alpine ».
Chacun des 2 constructeurs développera de son côté sa propre sportive. De son côté la marque au losange sera bien présente sur les circuits, avec l’engagement cette année en « European Le Mans Series » et aux « 24 Heures du Mans ».

Alpine-3

Alpine a été créée en 1955 par Jean Rédélé, une marque devenue une légende, un mythe !
Renault avait pu constater en 2012, à l’annonce du retour de la marque, l’incroyable enthousiasme que les passionnés avaient manifesté, allant même jusqu’à s’engager sur des commandes ! Le rêve devenait alors réalité, il prendra forme dans 2 ans maintenant.

Alpine-4

Pour la fabrication, c’est l’usine de Dieppe qui produira la future sportive, qui devrait développer 280 chevaux, pour un poids n’excédant pas les 1 100 kg. Le montage et l’assemblage châssis-carrosserie se fera sous la houlette de Bernard Ollivier, qui a déclaré : « Avec un design extérieur figé à 90 % et un design intérieur qui sera finalisé avant l’été, l’enthousiasme des équipes ne fait qu’augmenter autour de la future Alpine de série dont style, plaisir et âme sportive seront les maitres mots. »

Nouveau BMW X6 : inspiré des X5 et X4

Nouveau BMW X6 : inspiré des X5 et X4

Sorti en 2008, le coupé X6 au look improbable avait défrayé la chronique par son design totalement nouveau. Mi 4X4-mi coupé il en avait l’agilité et le dynamisme. Pour 2014, le SUV à l’hélice s’offre un remaniement, le premier de son lancement. Pleins phares sur un modèle qui au début dérangeait, et est devenu un succès commercial, avec plus de 250 000 exemplaires produits à ce jour.

BMW X6 2014

nouveau BMW X6

X6 2014

profil nouveau X6

Ce nouvel opus seconde génération conserve la ligne générale qui a contribué à son succès. Le pavillon fuyant est toujours là, ainsi que le dessin des vitres latérales qui remontent vers l’arrière. La nouvelle face avant a été empruntée au nouveau X5, ainsi que les phares étirés. Les motorisations sont conservées, mais gagnent légèrement en puissance tout en optimisant leur consommation.

interieur sport BMW X6 2014

boite auto X6 2014

banquette arriere BMW X6 2014

coffre X6 2014

Blocs 6 cylindres et V8 répondent toujours présents à l’appel :

moteur Diesel 6 cyl. De 381 chevaux.
moteur Diesel 6 cyl de 258 chevaux.
moteur essence V8 de 450 chevaux.

BMW X6 M50d 2014

poupe X6 M50d 2014

S’inspirant du nouveau X5, mais également du tout nouveau X4, le nouveau X6 dispose d’un profil encore plus dynamique. Monté sur des jantes dont la première taille débute à 19 pouces, son prix d’attaque se situera à 70 900 €. Il aura par conséquent à batailler avec le X4 qui lui se négocie à un prix plus attractif à 49 800 €, et un look tout aussi imposant, et original.

profil X6 M50d 2014

Le nouveau X6 sera décliné en version M, et pourra être doté du pack M également. Une version hybride devrait également voir le jour, avec une batterie rechargeable sur une prise classique.
Le X6 2014 sera commercialisé à partir de décembre 2014, pour un tarif qui devrait aller de 70 900 € à 98 900 €.

Le BMW X6 2014 en vidéo

Le GLA de Mercedes passe en version Brabus !

Le GLA de Mercedes passe en version Brabus !

Après l’Edition 1 et la version AMG, c’est au tour de Brabus d’apparaître sur la carrosserie de la nouvelle Mercedes GLA. Un passage qui permet au nouvel opus étoilé de gonfler sa puissance et son look.

Mercedes-GLA-Brabus

vue 3-4 AR-GLA-Brabus

profil-GLA-Brabus

Pour transformer ce GLA, Brabus n’est pas parti sur la base du modèle AMG, mais sur une version plus sage : le GLA 220 CDI ! Il s’est vu rajouter des grandes jantes de 21 pouces, un sabot de protection avant qui remonte bien sur la calandre, une superbe double sortie de pots 2×2, un diffuseur et large spoiler à l’arrière qui marque définitivement l’aspect sportif de cette version, des entrées d’air cerclées d’aluminium, un logo Brabus sur la calandre, et une hauteur de caisse remontée de +3 cm (que l’on peut baisser de 2.5 cm si on le souhaite, et pour les plus sportifs).

poupe GLA-Brabus

jante 21p GLA-Brabus

Le look est plus agressif, mais les performances risquent d’en décevoir quelques-uns puisque la vitesse de pointe est portée à 220 km/h, pour un 0 à 100 km/h avalé en 8s. Pas de quoi frissonner à chaque accélération. Il faudra attendre la version bodybuildée de 400 chevaux sur base AMG, qui elle annoncera un 270 km/h en vitesse de pointe pour un 0 à 100 km/h négocié en seulement 4.4s.

becquet GLA-Brabus

echappement GLA-Brabus

Le look reste le grand intérêt de la GLA 220 CDI transformée, qui est déjà typée en version de série. C’est le kit ECO PowerXtra D3 qui a été installé sous le capot, pour gonfler le bloc de la voiture. La puissance moteur passe ainsi de 170 à 210 chevaux, soit un gain de +40 chevaux.