24 H du Mans : « ravitaillement circuit » à la pompe avec Porsche

24 H du Mans : « ravitaillement circuit » à la pompe avec Porsche

La célèbre course d’endurance des 24 Heures du Mans approchant, les constructeurs qui y participent débutent leur communication à ce sujet, comment notamment Porsche. La marque allemande y fait même son retour dans la catégorie reine, soit la LMP1.

Se mettre dans l’ambiance pour le retour de Porsche aux 24 Heures

C’est avec une 919 Hybrid que Porsche ira se frotter aux Toyota TS040 et Audi R18 E-Tron Quattro. Afin de fêter cet événement, un partenariat avec le réseau de stations-service Esso a été passé. Ainsi, il est possible de repartir avec une miniature Porsche contre un plein de 20 litres et 2 € de plus. L’opération est appelée « Avis aux jeunes pilotes ».

Ce qui sera encore plus intéressant et qui méritera très certainement le détour, c’est l’aire d’autoroute de Chartres-Gasville sur l’A11. La pompe Esso sera transformée en « Pit Stop » Porsche du 12 au 14 juin ! Un occasion inédite de faire un ravitaillement comme en course d’après la vidéo ci-dessous… Les bambins s’en souviendront !

Buzz garanti !

Buzz garanti pour Porsche et la station-service Esso qui risque d’être bondée durant les trois jours !

La vidéo « Un Pit Stop Porsche sur la route du Mans »

On aime !

Infos pratiques

Autoroute A11 (km. 52) du réseau Cofiroute dans le sens Paris-Le Mans.
Du 12 juin au 14 juin 2014

Horaires :
Jeudi 12 – 10h-18h
Vendredi 13 – 12h-20h
Samedi 14 – 7h-15h

La future Mini JCW veut aller batailler avec l’Audi S1

La future Mini JCW veut aller batailler avec l’Audi S1

Après la déferlante de petites GTI (Renault Clio RS, Peugeot 208 GTI, Ford Fiesta ST, Mini Cooper S, …), c’est au tour de versions encore un peu plus musclées de faire leur venue. Audi a ouvert la voie avec une S1 de 230 ch et Mini est en train de développer la John Cooper Works qui ira se positionner de manière frontale face à l’Allemande. Voici les premiers clichés espions de nos photographes de la petite – enfin de moins en moins ! – anglaise…

Un kit carrosserie spécifique

A l’image de sa prédécesseur et comme l’annonçait le concept-car du salon de Detroit en fin d’année dernière, quand la Cooper S se mue en JCW, cela se voit ! Malheureusement, sur ces spyshots la voiture de développement n’arbore encore que le bouclier avant de la future JCW, le reste du kit carrosserie n’ayant pas encore été posé.

spy Mini JCW

photo espion Mini JCW

La future Mini JCW troquera son 1,6 l d’origine PSA contre un 2,0 l BMW

future Mini JCW

Mini John Cooper Works 2015

Néanmoins, on peut déjà remarquer les jantes spécifiques avec étriers de frein John Cooper Works et l’assiette de la voiture abaissée. Espérons que les trains roulants ne seront pas identiques à la Cooper S afin de ne pas détériorer la motricité, un problème auquel était confronté sa devancière.

Une vingtaine de chevaux supplémentaires

Sous le capot de la Mini JCW, on trouvera le moteur B48 2,0 l TwinPower Turbo, soit le même bloc qui viendra équiper la BMW Série 2 Active Tourer 225i ! D’une puissance de 231 ch pour 350 Nm de couple, il se pourrait que les équipes de la marque britannique ajoute un overboost pour offrir un peu plus de puissance sur un court instant.

De larges disques de frein sont bien entendu au programme

De larges disques de frein sont bien entendu au programme

vue profil Mini JCW

photo volee Mini JCW

Espérons que la ligne d'échappement spécifique sera toujours aussi sonore et agréable à écouter

Espérons que la ligne d’échappement spécifique sera toujours aussi sonore et agréable à écouter

Le 0 à 100 km/h devrait être effectué en 6,2 s environ par la petite bombinette, tandis que la Vmax devrait tourner autour des 240 km/h. Le tout, toujours en traction avant et avec une boîte manuelle à 6 rapports.

Pour l’année prochaine ?

La commercialisation de la Mini John Cooper Works devrait intervenir en 2015 et son prix progressera légèrement à 32 000 € ou légèrement plus.

A suivre…

Crédit : Carpix pour Abcmoteur

Future Audi R8 : 1ères images volées de l’intérieur

Future Audi R8 : 1ères images volées de l’intérieur

Après la Lamborghini Huracan, l’Audi R8 est également très attendue pour remplacer la génération actuelle, première du nom, apparue en 2007. Si nous avions pu l’apercevoir en vidéo une première fois lourdement camouflée, puis ici beaucoup moins cachée, la supercar allemande nous révèle même maintenant – involontairement – son habitacle !

De moins en moins de camouflages pour la future R8

Avant de passer aux clichés espions de l’intérieur, voici une série de photos de l’extérieur du coupé qui partagera sa plateforme avec l’Italienne précédemment citée. On remarquera que la R8 II ne bouleverse pas son allure, mais évolue dans le détail, tout particulièrement en ce qui concerne les optiques. Globalement, les formes deviennent moins arrondies.

spy Audi R8

spyshot Audi R8

Audi R8 2015

Pas doute, on reconnait bien sans mal une Audi R8 ci-dessus !

Audi R8 2016

photo espion Audi R8

Un tableau de bord inspiré par le nouveau TT ?

Lors de la présentation du nouveau TT, Audi avait fait forte impression en combinant tableau de bord et ordinateur de bord derrière le volant pour laisser place à une planche de bord très épurée. Assez logiquement, la future R8 semble suivre la même voie comment témoignent les spyshots ci-dessous.

habitacle future R8

On peut donc observer qu’un grand écran tactile se charge de représenter les compteurs, puisque le conducteur a sélectionner le mode d’afficher classique (vitesse + régime moteur).

interieur Audi R8 2015

Ces indiscrétions permettent aussi de découvrir un nouveau volant et les aérateurs centraux.

Audi R8 2016 tableau de bord

Pour la suite, il faudra encore patienter…

Crédit : CarPix pour Abcmoteur