La future Skoda Fabia 3 aperçue avec peu de camouflages

La future Skoda Fabia 3 aperçue avec peu de camouflages

Il y a quelques jours, nous vous présentions les tous premiers spyshots de la troisième génération de la Skoda Fabia dont la venue est attendue pour la fin de l’année 2014. Et voici que cette dernière a été surprise à nouveau, mais cette fois-ci sur la route et avec beaucoup moins de camouflages !

Un design proche de l’Octavia

Sur ces trois clichés espions, on peut découvrir bien plus aisément quels seront les traits définitifs de la citadine tchèque, puisqu’ici seules les optiques avant et arrière sont camouflées. La proue se rapproche beaucoup de l’Octavia (voir notre essai), le profil demeure très similaire et la proue gagne des nervures très marquées au-dessus et en-dessous de la plaque d’immatriculation.

Skoda Fabia 3

Bien entendu, le rendu final des feux stop sera bien plus gracieux qu'ici

Bien entendu, le rendu final des feux stop sera bien plus gracieux qu’ici

Malheureusement, l’habitacle n’est pas encore visible sur ces photos volées. Il faudra donc encore patienter pour le découvrir…

La version RS en suspend ?

Alors que nous pensions que la version sportive de la Fabia 3 serait aux abonnés absents, d’autres sons de cloche affirment le contraire. Si nous restons plutôt sur l’hypothèse de la Fabia 2 RS qui n’aura pas descendante, l’information n’a pas encore été confirmée. En outre, une version de compétition serait en cours de développement pour répondre à la catégorie R5 de rallye pour un lancement au premier semestre 2015.

future Fabia Skoda

Pour en savoir plus sur les moteurs, les équipements et le prix, nous vous invitons à lire notre premier article.

A suivre…

Source iconographique : Novinky.cz

Bientôt un petit coupé-cabriolet abordable chez Porsche ?

Bientôt un petit coupé-cabriolet abordable chez Porsche ?

La gamme de modèles Porsche ne cesse de s’élargir avec plus seulement des coupés, mais aussi deux SUV et une berline. Ces derniers temps, les puristes pouvaient se demander si la marque n’avait pas un peu oublié ses origines ? C’était sans compter sur un petit roadster léger et sportif qui pourrait faire son entrée dans les prochaines années… Explications.

(Re)devenir plus accessible

Auparavant, les autos de la firme de Stuttgart étaient bien plus légères et moins onéreuses. Au regard du dernier Boxster (265 ch) frôlant les 1 400 kg et débutant à 51 260 €, on se dit que l’inflation sur ces deux points a été conséquente. Toutefois, Porsche travaillerait secrètement sur un petit coupé-cabriolet sous la barre des 4 mètres appelé pour le moment « Porsche 718 » en référence à un modèle sportif de la fin des années 1950.

Compacte et avec un poids en baisse, la Porsche 718 promet de belles sensations de conduite ! – (image : Porsche Boxster GTS)

Compacte et avec un poids en baisse, la Porsche 718 promet de belles sensations de conduite ! – (image : Porsche Boxster GTS)

En sus de son gabarit réduit, la 718 proposera le minimum à bord avec un intérieur relativement dépouillé sans aller jusqu’au niveau d’un Lotus Elise, mais peut-être d’une Alfa Romeo 4C (voir notre essai) ?

Petits moteurs et poids réduit

L’un des objectifs de cette cure d’amaigrissement est bien entendu le poids, mais aussi les normes anti-pollution très contraignantes poussant la marque à proposer des voitures moins énergivores. Ainsi, alors qu’un Boxster pèse 1 385 kg, la 718 basée sur une plateforme dérivée du Boxster pourrait se limiter à 1 200 kg.

Pour y arriver, elle compte sur sa capote manuelle, mais surtout sur l’arrivée d’un flat-4 turbo. Un quatre-cylindres n’avait plus été intégré à la gamme depuis les années 1960 avec la Porsche 912 ! Il sera toujours positionné à l’arrière (d’où les ailettes sur la deuxième image visible ci-dessus) et développera 286 ou 360 ch selon qu’il soit en 2,0 ou 2,5 l de cylindrée. Les performances devraient même être meilleures qu’un Boxster !…

Nouveau entrée de gamme Porsche

L’autre argument de cette 718 sera son prix. Avec un tarif d’entrée estimé à moins de 40 000 € (39 000 €), il devrait attirer un certain nombre d’intéressés et aussi peut-être faire du tort aux Boxster/Cayman qui représentent jusqu’à aujourd’hui l’entrée de gamme Porsche en terme de coupé. Bien entendu, une liste d’options à rallonge sera disponible pour améliorer son bolide et… augmenter sensiblement la note !

L’année de commercialisation estimée est pour… 2016. Nul doute que d’ici là la pression aura le temps de monter !

A suivre !…

Source : Auto Plus

L’Alfa Romeo 4C pourrait s’approcher des 270 ch

L’Alfa Romeo 4C pourrait s’approcher des 270 ch

Le très efficace coupé 4C d’Alfa Romeo est actuellement doté d’un moteur essence quatre-cylindres turbo 1,8 l développant 240 ch et 350 Nm de couple pour 895 kg à sec. Lors de notre essai de l’Italienne, on ne pouvait pas dire qu’elle manquait de peps (0 à 100 km/h en 4,5 s) et pourtant l’hypothèse de voir sortir une 4C encore plus puissante est revenue à nouveau !

Une déclinaison Stradale maintes fois évoquée…

C’est de la part d’Harald Wester, l’administrateur délégué de l’entité regroupant Alfa Romeo, Maserati et Abarth, que l’on apprend que le châssis de la petite Alfa, dont « la rigidité est très élevée », pourrait supporter plus d’équidés. Selon lui, « Le premier ajustement serait les frein ». Et pourtant, on sait qu’ils freinent très forts tout en ne fatiguant que très peu grâce au poids plume de la voiture et ce, même sur circuit !

On imagine à peine ce que serait une 4C Stradale de près de 270 ch !...

On imagine à peine ce que serait une 4C Stradale de près de 270 ch !…

Il précise aussi, que le 1,8 l TBi n’a pas monté tout son potentiel : « Nous sommes uniquement à 134 chevaux par litre, il y a donc de la marge ». A titre de comparaison, Volkswagen arrive à sortir 150 ch/l de son 2,0 l TSI (Golf R) et Peugeot même 169 ch/l du 1,6 l THP (RCZ R).

Une Alfa Romeo 4C Stradale de 269 ch (puissance déjà évoquée précédemment) n’est donc pas impossible pour les années à venir. Une commercialisation en 2016 ou 2017 pourrait se faire…

Arrivée de la 4C sur le marché U.S.

En attentant, Alfa Romeo est déjà bien occupé avec l’arrivée prochaine de la 4C Spider et aussi et surtout avec la mise sur le marché américain de son coupé demandant un certain nombre d’ajustements importants. Cela touche la suspension, les trains roulants, les équipements, … La 4C U.S. reçoit aussi les nouvelles optiques – plus consensuelles – vue sur la découvrable au salon de Genève en mars dernier.

Là-bas, le prix de base sera de 55 000 $ et pourra s’élever à 70 000 $ environ en toutes options. De 800 à 900 unités sont prévues pour les Etats-Unis en 2014.

A suivre…

Source : Automotive News

Voici la très violente Dodge Challenger SRT Hellcat restylée

Voici la très violente Dodge Challenger SRT Hellcat restylée

Lors de l’officialisation du restylage de la Challenger, nous pensions que la redoutable version « Hellcat » avait été passée à la trappe, mais il n’en est rien ! Le constructeur américain vient de lever le voile sur sa « muscle-car aux performances ultimes » dépassant les 600 ch pour « les 5 % de la population en voulant toujours plus » !

La plus démoniaque des muscle-cars ?

Face à une Challenger « normale », la SRT Hellcat fronce encore un peu les sourcils avec une calandre dotée d’une grille spécifique pour améliorer le flux d’air, des antibrouillards qui disparaissent, un prise d’air élargie sur le capot, ainsi que des feux à diodes « visibles à plusieurs pâtés de maisons » selon le communiqué…

Dodge-Challenger-SRT-Hellcat

Dodge-Challenger-SRT-Hellcat 2014

Dodge-Challenger-SRT-Hellcat 2015

Dodge-Challenger-SRT-Hellcat restylee

De grosses roues de 20 pouces chaussées de pneus Pirelli P Zero Nero avec disques de frein Brembo de 390 mm de diamètre à étriers 6 pistons et un becquet arrière noir finissent d’annoncer la couleur pour la plus délurée des Challenger.

600 ch, au minimum !

D’ailleurs, c’est bien sous le capot de l’Américaine que se situe le plus intéressant, à savoir le moteur essence 6,2 l V8 HEMI compressé développant plus de 600 ch !… Dodge se gardant, pour le moment, de donner la puissance définitive, tout comme les performances du monstre.

nouvelle-Dodge-Challenger-SRT-Hellcat

calandre Dodge-Challenger-SRT-Hellcat

supercharged Dodge-Challenger-SRT-Hellcat

Le groupe Chrysler se dit très fier de présenter au public « le V8 le plus puissant jamais développé » par ses soins. A l’achat, il sera possible de choisir entre une boîte manuelle à 6 vitesses ou une boîte auto Torqueflite à 8 rapports, une première. Dans les deux cas, il est possible de choisir parmi quatre modes : Standard, Sport, Piste ou personnalisé. Cela permettant d’intervenir sur la puissance moteur, les changements de rapport, la suspension, …

Deux clefs différentes

Petit « bonus », la Challenger SRT Hellcat restylée est livrée avec deux clefs distinctes. La première, rouge, donne accès à tous les équidés du huit-cylindres, tandis que la deuxième, de couleur noire, bride certaines fonctionnalités comme la puissance, le régime moteur (4 000 tr/min maxi), désactive le Launch Control, le mode séquentiel, …

moteur Dodge-Challenger-SRT-Hellcat

interieur nouvelle Dodge-Challenger-SRT-Hellcat 2015

Le système multimédia à écran 7 pouces fait son entrée avec plus de 100 configurations intérieures possibles

tableau de bord Challenger-SRT-Hellcat 2015

Le mode « Valet » (clef noire) rendra moins brutale la muscle-car

Une façon de rendre plus sage la bête avant de confier son engin à un ami ou à son fils le temps d’une soirée…

Date de sortie et tarif du bolide

La commercialisation de la Challenger SRT Hellcat est prévue pour le quatrième trimestre 2014 aux Etats-Unis. Son prix de vente atteindrait 50 000 $ (36 740 €) environ, de quoi nous faire saliver, nous Européens !

La Dodge Challenger SRT Hellcat 2014 en vidéos

Voici trois vidéos pour découvrir cette voiture qui ne s’adresse pas au premier venu…