Nouvelle Renault Renault Megane R.S. 275 Trophy : la voici !

Nouvelle Renault Renault Megane R.S. 275 Trophy : la voici !

Après avoir été surprise sur circuit, vue sur un fragment d’image et au cours d’une vidéo, la Renault Megane R.S. 275 Trophy se montre enfin ! Que nous réserve donc Renault Sport pour sa version ultime de la Megane RS ?

Présentation extérieure et intérieure spécifiques

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, la Megane RS 275 Trophy ne joue pas trop la carte de l’extravagance. On remarque l’inscription « Trophy » sur la lame avant et les stickers latéraux sur les ailes arrière. De nouvelles jantes noire 19 pouces « Speedline Turini » à battons et un enjoliveur de canule d’échappement type carbone parachèvent la plastique de la compacte trois-portes.

nouvelle Renault-Megane-RS-275-Trophy

Voici donc la prétendante à un nouveau chrono sur le Ring’ !

Megane-RS-275-Trophy-2014

La Renault Megane RS 275 Trophy ne joue pas la carte de la surenchère pour son style et c’est une bonne nouvelle

Renault-Megane-RS-275-Trophy

Ses 275 ch la place devant l’ex-modèle le plus puissant tricolore, à savoir la Peugeot RCZ R (voir notre essai)

Renault-Megane-RS-275-Trophy-profil

A l’intérieur, le pilote notera des seuils de passage de porte numérotés, des sièges baquets Recaro en cuir et alcantara rehaussés de surpiqûres rouges. Les appuie-têtes sont estampillés « Renault Sport ».

interieur Renault-Megane-RS-275-Trophy

Megane-RS-275-Trophy-sieges baquets recaro

Une préparation au top pour la nouvelle sportive française la plus puissante !

Du côté de la fiche technique, même si les performances n’ont pas été encore communiquées, les 10 chevaux supplémentaires du moteur ne sont pas la seule amélioration sur cette Megane RS R. Ainsi, la sportive au losange reçoit un différentiel à glissement limité de série, ainsi qu’une ligne d’échappement Akrapovic en titanecomme nous vous l’avions annoncé il y a trois mois – ayant pour résultat d’améliorer l’extraction des gaz, le poids et la sonorité.

Renault-Megane-RS-275-Trophy-calandre

Deux options peuvent être ajoutées pour faire de cette Megane RS une auto encore plus radicale. La première concerne des amortisseurs « Road&Track » 1 voie, réglables, du réputé fabricant Öhlins. La deuxième vous lie avec Michelin, puisque vous pouvez choisir des pneus Pilot Sport Cup 2 développés spécifiquement pour la configuration traction du bolide.

Renault-Megane-RS-275-Trophy Akrapovic

Enfin, concernant le 2,0 l turbo essence, la reprogrammation le fait passer de 265 à 275 ch sans changement pour la consommation. Celle-ici demeure à 7,5 l/100 km pour 174 g/km de CO2, soit 2 200 € de malus (voir notre essai). En outre, le couple moteur stagne à 360 Nm (de 3 000 à 5 000 tr/min). Les valeurs du 0 à 100 km/h et de la Vmax devraient légèrement progresser, tandis que la masse totale fléchira légèrement.

Son prix ?

Pour la question des tarifs, la Megane RS 275 Trophy (38 000 €) gonfle la note de 5 950 € par rapport à une Megane RS classique (32 050 €). Elle sera commercialisée en série limitée dans une vingtaine de pays, tandis que les commandes seront ouvertes à partir du 3 juin pour la France.

Renault-Megane-RS-275-Trophy-seuil porte

Reste à attendre le 16 juin pour connaître son chrono sur le Nürburgring. Ce dernier a de très grandes chances d’être en-dessous de celui de la nouvelle Seat Leon Cupra !

Galerie photo

Peugeot 408 GT : la future berline coupé déjà dévoilée ?

Peugeot 408 GT : la future berline coupé déjà dévoilée ?

Des rumeurs font de plus en plus état d’une future berline chez Peugeot. Si la 508 (voir notre essai) s’intercalant entre les 407 et 607, laisse une place vacante pour un modèle très haut de gamme, il semble que le constructeur franc-comtois soit davantage intéressé – pour le moment – par la commercialisation future d’une berline à l’allure de coupé.

Des gènes tirés de l’Exalt

Le concept-car Exalt présenté il y a un mois au salon de Pékin donnait le ton avec des lignes sculptées et épurées, ainsi qu’une hauteur de toit réduite (1,31 m). Depuis, la supposée venue d’une berline coupé au sein de la gamme au lion est encore plus forte. L’hebdomadaire Auto Plus qui annonçait l’arrivée d’un tel modèle dès le mois de janvier dernier rempile avec son dernier numéro (n° 1 340) du 9 mai où il y détaille sur deux pleines pages la « 408 GT de série » ou encore nommée sur la couverture du journal comme « la version définitive ».

La future Peugeot 408 GT imaginée par Auto Plus. Reposant sur la plateforme EMP2 de la 308, elle sera dynamique et équipée de technologies dernier cri

La future Peugeot 408 GT imaginée par Auto Plus. Reposant sur la plateforme EMP2 de la 308 (voir notre essai), elle sera dynamique et équipée de technologies dernier cri

Cette illustration – qui n’est pas une image officielle, tout comme le patronyme « 408 GT » n’est pas confirmé – nous montre ce que serait l’élégante auto découlant de l’étude de style Exalt. Ici, le design très sportif est assagi. Les éléments non transposables en série sont supprimés ou remplacés (rétroviseurs effilés, poignées de porte invisible, …). La longueur (4,70 m) serait identique, les optiques sont toujours partiellement scindées en deux, les plis sur le profil sont plus communs, tandis que la poupe est nettement apaisée (voir page 22 – 23) avec un bouclier proéminent.

Pour aller concurrencer la Mercedes CLA ?

Avec cette berline coupé plutôt relativement exclusive, Peugeot viendra se positionner en challenger de la Mercedes CLA (à partir de 29 000 €) dotée d’un look très viril. La 408 GT sera armée de blocs puissants en diesel et surtout en essence. Pour le mazout, nous pourrions retrouver en haut le nouveau 2,0 l BlueHDi de 180 ch, alors que pour les amateurs de sans plomb pourront compter sur le 1,6 l THP de la RCZ R (voir notre essai). Fort de ses 270 ch, il viendra jouer les trouble-fête ! En outre, une motorisation hybride dépassant les 300 ch ne serait pas non plus à exclure !…

Cette berline coupé verra-t-elle le jour et quand ?

Si aucun spyshot n’a encore été diffusé et que la direction n’a rien indiqué à ce sujet, la Peugeot 408 GT semble bien dans les cartons de la firme sochalienne. Une date de sortie située en 2016 et un prix d’entrée démarrant aux alentours des 26 000 – 28 000 € semblent probables.

Une affaire à suivre de près…

Nouvelle Skoda Superb Combi Offroad : le gros break restylé

Nouvelle Skoda Superb Combi Offroad : le gros break restylé

La Superb, représentant le modèle le plus haut de gamme chez Skoda, avait été restylée il y a un an. C’est maintenant au tour de la déclinaison break appelée « Superb Combi Offroad », avec ses airs de baroudeur, d’être rafraichie pour l’été 2014. Sa mise sur le marché datait de décembre 2012.

Nouvelle face avant et panoplie d’équipements

Ce restylage de la Superb Combi Offroad se concentre en grande partie sur la proue qui reçoit le nouveau visage de la marque. La nouvelle calandre fait migrer le logo sur le capot qui est lui aussi redessiné, les optiques légèrement obscurcies sont plus grandes, tandis que le bouclier évolue tout en accueillant des antibrouillards désormais de forme rectangulaire. Un barrette de chrome vient parachever l’ensemble qui gagne en prestance.

nouvelle Superb Combi offroad

La Super Combi Offroad est le break huppé de Skoda. Son tarif d’entrée débute à plus de 37 000 €

Superb break tout terrain restylee

Du côté du profil on pourra signaler de nouvelles jantes en alliage 18 pouces « Trinity » anthracite. La poupe se contente d’un hayon quelque peu modifié au niveau de l’emplacement de plaque d’immatriculation.

Superb Combi Offroad 2014

3-4 ar Skoda Superb Combi 4x4

Par ailleurs, cette version Offroad offre son lot d’équipements comme le kit carrosserie (passages de roue élargis, boucliers spécifiques façon « tout-terrain », pare-chocs noirs et protections style alu à l’avant et à l’arrière, bas de caisse, diffuseur, double sortie d’échappement, …), une sellerie cuir/alcantara noir ou ivoire, ainsi qu’un système d’accès et de démarrage main libre « Kessy ».

Diesel, essence, 4×2 et 4×4 au menu

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Skoda ne réserve pas cet accastillage uniquement à un seul bloc. Le client peut choisir entre deux diesel et un puissant moteur essence 2,0 l développant 200 ch. Pour les 2,0 l TDI 140 et 170, la transmission intégrale est proposée. En outre, comme les autres Superb restylées, la Superb Combi Offroad profite du pack Greentec  comprenant le stop & start et la récupération d’énergie au freinage afin de diminuer la consommation de carburant.

Moteur2.0 TDI 1402.0 TDI 140 DSG2.0 TDI 140 4×42.0 TDI 1702.0 TDI 170 DSG2.0 TDI 170 4×4 DSG2.0 TSI 200 DSG
Prix du neuf37 785 €39 465 €39 285 €39 095 €40 775 €42 265 €40 025 €

Le surcoût à finition et motorisation équivalentes pour la version Offroad est de 1 675 €.

Le gros break tchèque bientôt disponible

Pour les intéressés, la Skoda Superb Combi Offroad 2014 sera disponible en concession dès le mois de juin prochain.