Pour les 2 ans du Dokker, Dacia propose une série spéciale

Pour les 2 ans du Dokker, Dacia propose une série spéciale

Lancé depuis 2012, le Dacia Dokker a décidé de refaire parler de lui. Pour ses deux premières bougies, le ludospace à bas prix s’offre une série spéciale basée sur la finition haut de gamme Lauréate.

Plus d’équipements pour un prix encore plus intéressant

Le cousin du Renault Kangoo présente la série spéciale « Emblème ». Celle-ci ajoute, à l’intérieur, le système de navigation avec écran tactile, le régulateur limiteur de vitesse, une console centrale en noir brillant, une sellerie en tissus spécifique et des tapis de sol.

Dacia-Dokker-Embleme-2014

Les intéressés par un ludospace bien optionné et pas trop cher devraient être séduits

Dokker-Embleme

A l’extérieur, on retient des jantes alliage de 16 pouces, des vitres arrières surteintées et des barres de toit.

interieur Dacia-Dokker-Embleme

L’habitacle du Dokker est plus qualitatif avec cette série spéciale Emblème

tableau de bord dokker embleme serie speciale

Disponible avec le bloc essence TCe 115 pour 13 750 € ou avec le diesel dCi 90 contre 15 250 €, le prix est supérieur de 500 € à la finition Lauréate. Toutefois, le rapport prix/équipement est encore plus avantageux, car le GPS (250 €), le régulateur limiteur (150 €) et les barres de toit (90 €) atteignent 490 €. Les jantes alliage 16 pouces, les vitres teintées et la console en noir brillant sont donc cadeaux…

Quelques options…

Pour les plus exigeants, des équipements peuvent encore être ajoutés par le biais des options avec notamment la cartographie Europe (100 €), l’ESP (300 €), la peinture métallisée (480 €), l’aide au parking arrière (200 €), la roue de secours avec cric (120 €) et le filet de retenu des bagages (100 €).

logo dacia dokker embleme

Les commandes sont d’ores et déjà ouvertes.

Citroën prévoirait un cousin du 2008 pour la Chine

Citroën prévoirait un cousin du 2008 pour la Chine

Le groupe PSA s’est récemment marié au chinois Dongfeng qui est entré à la hauteur de 14 % dans le capital de la société française. Les projets ne traînent pas, puisqu’à l’occasion de salon de l’auto chinois qui se déroulera à Pékin (21 – 29 avril), Citroën y présenterait un concept-car comme le révèle site internet Carscoops.

Des airs de ressemblance

En regardant ces dessins signés de Cristian Gudima, chef du design chez PSA, on y découvre un crossover compact qui nous fait penser au 2008 de Peugeot. Ce n’est pas vraiment surprenant, car ce modèle qui serait prochainement industrialisé par DongFeng Peugeot-Citroën Automobiles (DPCA) viendra prendre la place vacante laissée par le C4 Cactus qui n’est pas destiné à une carrière internationale.

Citroen SUV concept Pekin

Outre ses similitudes avec des modèles du groupe, ce crossover Citroën semble également s’inspirer des optiques de phare Volkswagen

SUV concept citroen

En l’observant encore un peu, on reconnait le coloris bi-ton du concept C1 Swiss & Me, tandis que les antibrouillard et les LED en position verticale rappellent le C4 Aircross.

PSA fait le plein de nouveautés pour Beijing

Dans les jours qui suivent, la marque aux chevrons devraient communiquer sur son étude style et diffuser les images officielles. En attendant, on peut déjà constater que Peugeot et plus particulièrement Citroën ne viendront pas les mains vides à Beijing, puisque ce sont déjà trois autos qui ont été confirmées : les DS 5LS R et 6WR, ainsi que la Peugeot Exalt.

Citroen SUV concept beijing

arriere citroen crossover concept

Dommage que la partie arrière soit si fade

A suivre !