Citroën commercialise une C4 VTS…

Citroën commercialise une C4 VTS…

… sur le marché chinois et C-Quatre plus précisément ! Décidément, après la DS 5LS R de 300 ch, Citroën veut vraiment agacer ses clients français à la recherche d’une sportive de la marque !

Une esthétique peu discrète…

De plus en plus, les constructeurs développent des modèles réservés spécifiquement à certains marchés comme cette C4 Sedan. Et parfois, ils en profitent aussi pour proposer une version un peu plus sportive. Pour le cas de cette C-Quatre VTS (ces trois lettres parleront aux passionnés !), c’est même très déluré !

C4 VTS 2014

On pourrait croire à une série spéciale by Loeb !

Citroen C4 VTS Chine

proue C4 VTS 2014

Son appellation pour l’Empire du Milieu est « C-Quatre » (le chiffre 4 portant malheur là-bas)

ouie capot C4 VTS

On aperçoit donc ici une auto qui joue dans le tape-à-l’œil et le résultat n’est pas déplaisant si l’on aime le style. La VTS se distingue des C4 classiques par un kit carrosserie avec des boucliers plus agressifs, des ouïes supplémentaires sur les flancs et le capot, un liseré rouge sur la calandre, un aileron rouge sur la malle et quatre sorties d’échappement. En somme, elle a la panoplie complète ou presque…

Quelle mécanique se cache sous son capot ?

… ou presque, parce ce que question moteur ce n’est pas aussi attractif que la carrosserie le laisse le supposer. En effet, un seul bloc est disponible avec la VTS et il développe seulement 147 ch. Ce 2,0 l ne vous offrira pas des départs canons au feu vert à défaut d’avoir une auto avec un design très évocateur.

Seuils de porte, tapis assortis, ... la panoplie est complète !

Seuils de porte, tapis assortis, … la panoplie est complète !

logo C4 VTS Chine

Pour quel prix ?

Les tarifs du bolide s’étalent de 113 800 à 135 800 yuan, soit de 13 300 à 15 860 euros. Dommage que la France soit oubliée, elle pourrait séduire les amateurs !

C4 VTS

C4 VTS berline

De profil, elle est facilement reconnaissable avec ses diverses inscriptions

nouvelle C4 VTS

La Citroën C-Quatre VTS 2014 sera à découvrir dans les prochains jours au salon de Pékin.

Sources photos : Autohome, Xcar et Auto ifeng

Les radars vont pouvoir identifier la voie du véhicule flashé

Les radars vont pouvoir identifier la voie du véhicule flashé

Pour 2014, le nombre de radars ne devrait pas augmenter et rester à 4 200 unités. Toutefois, l’Etat ne se repose pas sur ses lauriers alors qu’il souhaite soutirer aux automobilistes 1 milliard d’euros par les biais des radars automatiques (870 millions à l’heure actuelle). Dès ce mois-ci, une nouvelle innovation fait son entrée afin d’améliorer – encore une fois – le taux de réussite lors du flash.

Les Mesta 210C pourront reconnaître les voies de circulation

Cette amélioration logicielle va concerner les radars fixes et plus précisément les Mesta 210C. L’option DIV (pour identification de la voie) va permettre à ces boîtes de diminuer la quantité de photos qui partent à la poubelle faute d’avoir pu être exploitées. C’est aujourd’hui le cas lorsque deux voitures se trouvent côte à côte et qu’un flash se produit. Sur le cliché, il est impossible déterminer qui de deux est en infraction, sauf pour les radars discriminants de type Parifex Falco (ceux en forme de poteau qui se remarquent plus difficilement).

Attention, à partir de maintenant un fort trafic ne permettra plus de se noyer dans le flot en cas de crépitement...

Attention, à partir de maintenant un fort trafic ne permettra plus de se noyer dans le flot en cas de crépitement…

De cette façon, la sécurité routière espère récupérer 7 à 8 % des PV qui aujourd’hui ne peuvent être envoyés aux bons destinataires.

500 cabines de prévues

Cependant, sur les 2 199 cabines en fonction, toutes ne seront pas équipées de la nouvelle fonction. Dès avril 2014, ce sont déjà 500 radars fixes qui vont bénéficier de la mise à jour.

Bien sûr, ce sont les grands axes (nationales, autoroutes, …) qui sont les premiers visés… sûrement parce que c’est sur ces routes larges et permettant d’effectuer un dépassement en sécurité que la majorité des accidents se produisent !…

Le Nürburgring en 1967, sans aucune protection

Le Nürburgring en 1967, sans aucune protection

En remontant près d’un demi-siècle en arrière, les choses étaient bien différentes. Ces photos visibles ci-dessous en sont bien la preuve. Dans cette configuration complètement « nue », le circuit du Nürburgring est totalement dépourvu de protection, ce tracé aurait pu être une départementale !

Le plateau du Nürburgring en 1967 et les autos d'époque...

Le plateau du Nürburgring en 1967 et les autos d’antan…

Ces images sont l’occasion de se plonger dans l’ambiance de l’époque. Elles ont été récemment retrouvées et mises en ligne sur la toile par un certain Rexhardwick. Les clichés étaient accompagnés de différentes notes et c’est Jack Moody, ingénieur Porsche, qui était au volant d’une Mercedes avec son appareil photo. Le photographe qui a acquis la pédicule cherche à obtenir plus d’informations sur l’auteur de ces photographies…

01 - nurburgring 1967

03 - nurburgring 1967

04 - nurburgring 1967

05 - nurburgring 1967

06 - nurburgring 1967

07 - Adenauer Forst KM 7

08 - nurburgring 1967

09 - nurburgring 1967

10 - Approaching the Caroussel

11 - the Caroussel

Le fameux virage « Caroussel »… pas si différent d’aujourd’hui !

12 - Being passed by a porsche

13 - Shot one handed at over 100mph

14 - Finish line

La prochaine Audi RS3 avec 367 chevaux ?

La prochaine Audi RS3 avec 367 chevaux ?

L’actuelle Audi RS3 se distingue par son moteur peu courant dans la production automobile : un cinq-cylindres 2,5 l TFSI turbocompressé d’une puissance de 340 ch. Ce bloc va subir un cure de testostérones pour la génération à venir en gagnant plusieurs dizaines d’équidés supplémentaires…

Un cinq-cylindres s’approchant des 370 ch

Pour la future R3s, la marque aux quatre anneaux compte doubler sa rivale qu’est Mercedes Classe A 45 AMG (360 ch). Le conducteur devrait donc disposer de 367 ch sous le pied droit. Le tout sera géré par la transmission intégrale maison appelée Quattro et une boîte automatique à double-embrayage S tronic.

Un mulet de la prochaine Audi RS3 – (crédit : Worldcarfans)

Un mulet de la prochaine Audi RS3 – (crédit : Worldcarfans)

spy future RS3

Pour l’heure, la fiche technique sur les performances demeure inconnue, mais l’on peut déjà tabler sur un 0 à 100 km/h abattu autours des 4,4 s grâce au gain de puissance et à un poids en baisse.

Par ailleurs, un pack spécifique devrait être proposé pour satisfaire les plus exigeants. Ce dernier permettra d’accroître les capacités dynamiques de la voiture avec sans doute une suspension revue et quelques détails aérodynamiques plus marqués.

Commercialisation à venir…

La présentation officielle de l’Audi RS3 2015 devrait intervenir en fin d’année – à l’occasion du Mondial ? – ou au plus tard en début d’année prochaine pour une date de sortie durant le courant du mois de juillet 2015.

A suivre…